Après le drame de l'Assemblée sanglante, la vie reprend son cours...normalement ?
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Une Assemblée a lieu en ce moment même, ouverte à tous. Venez nombreux pour participer ! Cependant, n'oubliez pas, les postes sont limités à 40 lignes pour ce topic.
Vous pouvez maintenant participer à de petites quêtes regroupées ici . Venez changer vos Rps !
Vous pouvez aller poster sur ce sujet pour y mettre vos suggestions ou idées pour faire remonter le forum, et tout ce qui vous passe par la tête. Ensemble, faisons bouger les choses !
Nous avons une nouvelle Staffienne, Ombre d'Argent ! Elle est de retour dans le Staff en tant que Modette, alors c'est super !

Partagez | .
 

 ~ Nuage Ardent ~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité

avatar


MessageSujet: ~ Nuage Ardent ~   20/8/2010, 05:25

NOM: Nuage Ardent
SEXE: Féminin
CLAN: Chaos
RANG: Apprentie guerrière
ÂGE: Sept lunes

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>

DÉFAUTS: Antisociale, violente, arrogante et imprévisible.
QUALITÉS: Maligne et manipulatrice.

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>

DESCRIPTION PHYSIQUE: Nuage Ardent est une jolie chatte aux yeux ambrés. Lorsqu'elle vous fixe de son regard perçant, on a seulement envie de se détourner pour aller faire autre chose. Son aspect est assez normal malgré cela. On pourrait même la qualifier de banale... Mais veillez à ne pas le dire devant elle, vous ressembleriez ensuite à de la chair à corbeaux. Elle arbore un pelage roux avec des reflets dorés miroitant. Elle soigne beaucoup son apparence et son poil à un aspect lustré que beaucoup lui envie. La jeune apprentie est d'une grandeur relativement normale et d'un gabarit tout aussi simple. Elle est assez petite sur patte, et disons que ce n'est pas son agilité au combat dont on doit avoir peur, mais plutôt de sa férocité. Elle n'est pas difficile à battre en combat, mais elle tentera de vous supplanter par la ruse. Elle a des crocs aiguisés et des griffes couleurs d'ébène qui sont tout aussi menaçante. Elle a peut-être l'air inoffensive au premier coup d'oeil, mais réfléchissez bien avant de vous en prendre à elle, vous pourriez le regretter...

DESCRIPTION PSYCHOLOGIQUE: Calculatrice et mesquine, elle n'hésite pas un seul instant à écarter quiconque se dresse sur sa route. Que se soit par la ruse ou par la force, elle réussit toujours à obtenir ce qu'elle veut en manipulant les gens... Et lorsqu'elle n'obtient pas ce qu'elle désir, vous préféreriez ne pas être là quand sa rage éclatera. Malgré ses excès de colère, qui sont très peu fréquents soit dit en passant, celle-ci reste relativement calme. Elle a comme une rancœur caché au fond d'elle même qu'elle ne cesse de ruminer. Elle parle très peu et préfère être seule avec sa solitude à broyer du noir. Par contre, la jolie chatte rousse est capable de parler, mais attendez vous à ce qu'elle vous réponde avec un ton cinglant, frisant l'hystérie. Elle préfère de loin le silence confortable dans lequel elle se réfugie. Elle est très mélancolique et si elle sourit, je vous conseille de déguerpir. Un air joyeux sur son visage est très mauvais signe. Cela veut habituellement dire qu'elle a une idée perverse en tête...

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>

HISTOIRE: Flashback...



­­>> La tempête faisait rage autour de moi...

Les flocons tombés du ciel tourbillonnaient furieusement, s’accrochant aux branches nues des arbres. Le vent me cinglait le visage, comme si la nature elle-même me giflait. L’humidité s’infiltrait dans ma fourrure et j’étais transie de froid. Partout on ne voyait que de la neige. Le sol était recouvert d’un blanc morne, infini.

Glacial.

J’attendais, assise là, toute seule. Je m’efforçais de garder les yeux ouverts, résistant à la tentation de fermer les yeux, de tout oublier. De me réfugier dans mes pensées, de songer à autre choses. Je me faisais violence pour rester dans le moment présent. Il fallait que je sois forte. C’est moi qui l’avais foutu dans ce pétrin après tout. Moi qui avait eux cette idée complètement idiote. Il fallait que je continue à espérer, à prier le Clan des Étoiles pour qu’il me revienne sain et sauf. Il me semblait que j’étais là depuis une éternité à attendre qu’il revienne. Il n’avait pas voulu que je prenne de risque. Il m’avait supplié de le laisser y aller à ma place, de le laisser risquer sa vie. Au début, j’étais resté de marbre devant ses tentatives pour me remplacer… Mais ses paroles mielleuses et son chaud regard ambré avait eux raison de moi. Je l’avais laissé faire. J’étais lâche, faible, incompétente. Je ne méritais pas de cette vie. J’avais cédé, signant de surcroit son arrêt de mort.

Enfin, très probablement.

Donc, je vais m’expliquer. La famine sévissait au camp. La mauvaise saison et le blizzard dans lequel nous étions piégés depuis des jours rendaient la chasse des plus difficiles. Il était impossible de rassasier tout le monde dans de telles conditions. Nous faisions de notre mieux, apprentis comme mentor et guerrier, pour subvenir aux besoins alimentaires de tous… Mais hélas, l’offre était plus grande que la demande, et du coup, tout le monde en payait le prix. Les membres de notre Clan avaient tous une mine hagarde, le regard fuyant, la fourrure sale et emmêlée. Les autres Clans aussi devaient avoir le même problème que nous…

Non. Pas tous.

À la dernière assemblée, la première à laquelle j’avais participé d’ailleurs, un détail m’avait sauté à la figure. Vous n’avez jamais remarqué à quel point les chats du Clan de la Rivière ont la fourrure brillante ? Même quand tout le monde est dans le besoin ? Non ? Eh bien moi j’ai vue ça, et à quel point ils étaient arrogants à cette assemblée. Il voulait évidemment prendre les Rochers du Soleil, s’ensuivit une réplique, et puis un autre. Et puis bla, bla, bla… Mais bon, pour en revenir au fait, j’ai remarqué à qu’ils ne manquaient jamais de poissons, qu’ils n’étaient presque jamais en période de jeûne… Sauf évidemment quand les bipèdes ne venaient pas voler leur nourriture. Mais bon, c’est une autre histoire. Alors donc, comme je le disais, j’y aie mûrement songé et je me suis rendue compte que cela pourrais peut-être être LA solution. Alors, j’en aie parlé avec un ami très proche… Bon, disons vraiment TRÈS proche, et il m’a répondue que cela pourrais être une bonne idée…

Au contraire.

Je pense que nous avions tellement faim que notre jugement en a été affecté et que nous nous sommes laissé tenter par de la nourriture. L’espoir nous fait faire des choses tellement stupides parfois. Enfin bref, et ensuite, il était partie pour le territoire du Clan de la Rivière pour tenter de pêcher quelque chose… Et cela faisait maintenant un bon bout de temps que je l’attendais à la lisière de des deux territoires. Il lui était arrivé quelque chose j’en étais sûre.

Soudain, une odeur vint me chatouiller les narines.

Je me levais précipitamment, me secouant pour faire tomber la neige et faire en sorte que mon ami puisse me reconnaître à l’aide de ma fourrure flamboyante. J’avais les moustaches pleines de givres, et en plus, j’étais gelé jusqu’aux os. Mais quelle importance, il était de retour !

Enfin, c’est ce que je pensais.

Il y avait trois chats qui avançaient vers moi, et non un. Je levais le museau en l’air, tentant d’identifier les intrus. Crotte de souris. C’était des membres du Clan de la Rivière. Je n’avais pas vérifié auparavant car j’étais certaine que c’était lui, mais cette erreur allait me coûter cher, comme j’allais pouvoir m’en apercevoir plus tard. Le premier chat de la petite patrouille s’avança vers moi d’un air hautain. Il avait une fourrure noire, brillante de santé. Des muscles puissants saillaient sous son pelage. C’était une adversaire très fort, assurément. Comment j’allais faire pour m’en débarrasser ? Il était quand même sur NOTRE territoire ! Je saisis mon courage à deux mains et lui crachais en pleine figure, les poils hérissés et les griffes bien planté dans le sol :


­­-Eh, faces de rats ! Qu’est-ce que vous faites là ? C’est le territoire du Clan du Tonnerre ici !

Les deux chats gris qui se trouvaient derrière le fier guerrier s’entreregardèrent avec des visages incrédules puis partirent d’un grand éclat de rire. Le grand matou sombre garda un air de marbre. Je feulais, tentant de prendre un air menaçant pour leur faire comprendre que je ne plaisantais pas. En fait, mon mentor n’avait pas vraiment eux le temps de m’apprendre grand chose puisque j’étais apprentie depuis seulement une lune !

Mais ça, les intrus l’ignoraient.

Le grand matou me fixa avec intérêt. Apparemment, il se posait des questions à mon sujet. Je plongeais mon regard dans ses profonds yeux bleus et j’y vis autre chose que de la curiosité. Quelque chose de très troublant pour tout dire. On aurait dit… De la pitié. Mais pourquoi aurait-il ce genre de sentiment pour moi ? Je sursautais lorsqu’il se tourna vers ses deux camarades et aboya avec force :


-Suffit !

Les deux félins se recroquevillèrent sur eux-mêmes d’un air effrayé. J’étais presque compatissante. Presque.

-Je suis désolé de cette intrusion, mais nous avons une… Une mauvaise nouvelle à vous annoncer.

Je haussais un sourcil. J’étais vraiment surprise par le ton qu’il employait.

-Et quel est celle-ci ?

Il se dandina une patte sur l’autre d’un air mal à l’aise. Il jeta un regard incertain à ces deux compatriotes qui l’encouragèrent d’un hochement de tête. Il prit une grande inspiration, saisis son courage à deux mains et me dis d’une voix hésitante :

-Il… Il y a une des membres de votre Clan qui s’est noyé dans la rivière. J’ai sentis son… Son odeur et j’ai vu qu’il venait du Clan du Tonnerre alors, je… Voilà, et nous avons traîné son corps jusqu’ici.


Je sentis mon cœur sombrer dans ma poitrine. Mes yeux s’embuèrent de larmes, me brouillant la vue. Mon monde entier était en train de s’écrouler, balayé par une certitude… Il était mort et j’en étais l’entière responsable. Tout était de ma faute. Je ne pouvais retourner au camp, on me porterait à coup sûr responsable de sa mort. Je devais fuir, partir loin d’ici, loin de mon Clan, loin de tout… Loin de lui, de sa dépouille. Je me positionnais de dos aux trois chats et je me mis à courir aussi vite que me le permettais mon corps ankylosé. J’avançais à toute vitesse, mon ventre effleurant la surface blanche qu’était la neige sur le sol. La mort. Il n’y avait pas d’autre mot pour ce désert blanc, cette plaine de glace aride. C’est le sort qui attendait ceux qui pensait pouvoir braver les forces de la nature. La neige n’a pas d’ennemi. Elle est invincible. Elle revient toujours, aussi forte que la dernière fois. Le froid est un tueur, un assassin, un meurtrier. Comme moi. C’est de ma faute s’il était mort. Le vent glacé me piquais les yeux et puis les larmes avait gelé presque instantanément sur mon pelage, formant des sillons brillant sur me fourrure crasseuse. Mais quelle importance ? Oui, quelle importance avait tout cela ? Il n’était plus là. Je ne le reverrais plus jamais. Il fallait que je m’éloigne vite, que j’aille le plus loin possible. Cours, cours, cours toujours plus rapidement, toujours plus désespéré. Le vent mugissait à mes oreilles. Je finis par m’arrêter, incapable d’aller de faire un pas de plus. Je ne voyais pas devant moi. En fait si, mais il n’y avait que du blanc. Je fermais les yeux. Je m’effondrais par terre, le corps couvert d’engelures. J’avais couru à l’aveuglette, donné tout ce que j’avais. J’avais fait de mon mieux. Mes membres devenaient de plus en plus engourdis. Mon souffle ralentis, chaque respiration devenait toujours plus espacée que la précédente. Je sentis une douce torpeur s’emparer de moi, mes pensées se brouillant, devenant totalement incohérente, brouillée. Puis, je sombrais dans un abîme sans fond…

J’ouvris les yeux. Je me trouvais dans une grotte, étendue sur le sol lisse et dur. Il faisait sombre dans la caverne où je me trouvais, mais j’arrivais tout de même à repérer certains détails de mon environnement. J’avais les idées floues, le corps frigorifié. J’y avais échappé belle. J’avais faillis mourir là-bas, toute seule. Puis, quelqu’un fis son entré. Une ombre se mêla aux autres, mais je la distinguais tout de même dans la noirceur environnante. Elle s’avança vers moi, ses yeux luisant dans la pénombre. Je vis un petit sourire pervers apparaître sur son visage. Elle se pencha vers moi et me souffla à l’oreille :


Bienvenue parmi nous…




>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>

CODES: Milka a confondu les codes avec du chocolat!



(C'est une vraie plaie pour moi de faire la description physique, mais je vais me forcer ><)


Dernière édition par Nuage Ardent le 23/8/2010, 21:21, édité 13 fois
Revenir en haut Aller en bas
Nuage Fauve
P'tit Nouveau.

avatar

Féminin
Nombre de messages : 217
Age : 22
PUF/Surnom : JumperA
Rang Cours RPG : Chef
Autre(s) Compte(s) : Aucun
Avertissements :
0 / 30 / 3

Date d'inscription : 07/12/2008

Profil du/des Minous

Affinités
:

Mentor/Apprenti
:

But/Projet
:

MessageSujet: Re: ~ Nuage Ardent ~   20/8/2010, 10:31

Bienvenue à toi ! Merci de t'être inscris. Bonne chance pour la suite Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar


MessageSujet: Re: ~ Nuage Ardent ~   20/8/2010, 17:21

Welc, bonne continuation , tu vas avoir un "collègue" , j'ai un perso apprentie au chaos ^^ .


Dernière édition par Perle De Givre le 23/8/2010, 17:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Admine
VIP à jamais dans nos coeurs ♥

avatar

Masculin
Nombre de messages : 698
Age : 22
PUF/Surnom : Milka
Rang Cours RPG : Vétéran
Amour : Lune des Sables, mon idylle disparue...
Autre(s) Compte(s) : Aucun
Avertissements :
0 / 30 / 3

Date d'inscription : 10/11/2008

Profil du/des Minous

Affinités
:

Mentor/Apprenti
: Nuage du Zéphyr

But/Projet
:

MessageSujet: Re: ~ Nuage Ardent ~   23/8/2010, 12:25

Yoush! J'ai validush les codes, tout me semble extrêmement bon, je crois que ton histoire n'est pas terminée, cependant. Poste à la suite dès que ce sera le cas ; D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar


MessageSujet: Re: ~ Nuage Ardent ~   23/8/2010, 14:41

Bienvenue =D
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar


MessageSujet: Re: ~ Nuage Ardent ~   23/8/2010, 21:22

Voilà, j'ai fini !
Revenir en haut Aller en bas
Admine
VIP à jamais dans nos coeurs ♥

avatar

Masculin
Nombre de messages : 698
Age : 22
PUF/Surnom : Milka
Rang Cours RPG : Vétéran
Amour : Lune des Sables, mon idylle disparue...
Autre(s) Compte(s) : Aucun
Avertissements :
0 / 30 / 3

Date d'inscription : 10/11/2008

Profil du/des Minous

Affinités
:

Mentor/Apprenti
: Nuage du Zéphyr

But/Projet
:

MessageSujet: Re: ~ Nuage Ardent ~   23/8/2010, 23:19

Parfait! Tu es validée! N'oublie pas d'aller te faire recenser, mais je crois que c'est déjà fait ;D Bienvenue ici! Et bon jeu! Pour ta couleur, envoie un MP à Poussière d'Étoile, ton chef... A bientôt peut-être dans le RP!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: ~ Nuage Ardent ~   

Revenir en haut Aller en bas
 

~ Nuage Ardent ~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Nuage de Pommes flambées
» Un nuage de cendre et le monde s'affole.
» L'ARDENT (E.C.)
» Quartz nuage
» Recette pour une pate à nuage.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Guerre des Clans :: Fiches de Personnages :: Présentation :: Vieilles fiches validées-