Après le drame de l'Assemblée sanglante, la vie reprend son cours...normalement ?
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Une Assemblée a lieu en ce moment même, ouverte à tous. Venez nombreux pour participer ! Cependant, n'oubliez pas, les postes sont limités à 40 lignes pour ce topic.
Vous pouvez maintenant participer à de petites quêtes regroupées ici . Venez changer vos Rps !
Vous pouvez aller poster sur ce sujet pour y mettre vos suggestions ou idées pour faire remonter le forum, et tout ce qui vous passe par la tête. Ensemble, faisons bouger les choses !
Nous avons une nouvelle Staffienne, Ombre d'Argent ! Elle est de retour dans le Staff en tant que Modette, alors c'est super !

Partagez | .
 

 «Insomnia at night»

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Envol du Dragon
VIP à jamais dans nos coeurs ♥

avatar

Féminin
Nombre de messages : 106
Age : 18
PUF/Surnom : Auby
Rang Cours RPG : Guerrier des Etoiles
Amour : Désormais je danse avec les étoiles. Ca doit être difficile de se trouver une compagne, alors que je suis mort.
Autre(s) Compte(s) : Aucun
Avertissements :
0 / 30 / 3

Date d'inscription : 12/02/2012

Profil du/des Minous

Affinités
:

Mentor/Apprenti
:

But/Projet
:

MessageSujet: «Insomnia at night»   22/2/2012, 21:22








«Insomnia at night»
Une assez belle journée s'écoulait devant mes yeux. J'étais au camp à ne rien à faire. Quel ennuis. J’apercevais le second du Clan. Il m'ordonna d'aller chasser sur le champ, bêtement j’acceptai en marmonnant des mots. J'allais donc sur les territoires du Chaos, j’entrouvris la gueule et je reniflai l'atmosphère de la nature en repérant les odeurs de proies. Je reconnus une odeur de mulot, je l'aperçus, puis je m'approchais à pas de velours. Quand soudain, je bondis et je le mordait à la nuque, ce qui l'acheva. Aller, ma première proie. Si j'en trouve une deuxième je pourrais me débarrasser de cette corvée. Bon, j'ai pus me dégoté un écureuil, il ne me restait plus qu'à rentrer... Ou à me prélasser au soleil.

Le soleil était à son zénith, il me fallait rentrer après avoir fait ma sieste, c'était agréable. La chaleur du soleil était au rendez vous, dommage que la journée se soit vite terminée. J'étais en chemin du retour, je trottais doucement, tel une limace, mais je m'en fichais, je fesais ce que je veux. Si je veux marcher doucement, alors je marche doucement. Personne ne devais me dire ce que je devais faire. Point.
J'étais arrivé devant le camp, le Second du Clan m'aperçus et regarda mes prises. D'après lui j'ai fais du bon boulot. M'enfin, j'ai pratiquement fais que de dormir. J'allais retrouver mon nid douillet, lui au moins il me comprenait, et m'acceptais de venir s'allonger sur lui. Dormir était ma plus grande passion, vous l'avez deviner surement. Enfin bref, j’essayais de m'endormir. L'atmosphère était bien chaude, ce qui m'empêchais de dormir, je me levais, puis alla voir la rivière la plus proche pour me désaltérer.

Ce long chemin m'avait épuisé, mais j'étais arrivé sur un pont. Il y avait de l'eau. Je bus un peu d'eau pure. Soudain, j'entendis des bruits de pas. Je me retournais et je voyais une silhouette plutôt grise un peu noir. Elle s'approcha doucement. Mes poils de ma nuque s'étaient hérissés. Je sautais sur l'ennemis avec un coup de griffe au museau. Je sentais l'odeur du Clan de la Rivière ! L'ennemis grogna puis fonça sur moi et me plaqua au sol. C'était une chatte assez douée. Avec mes pattes arrières, je labourais son flanc de toute mes forces pour qu'elle me lâche. La chatte grise tigrée se cabra et me lacha. J'étais épuisé.

«Quel est ton nom ? Tu es plutôt douées.»


Dernière édition par Envol du Dragon le 23/2/2012, 20:21, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://legendsofdreams.forumsactifs.com/
Invité
Invité

avatar


MessageSujet: Re: «Insomnia at night»   22/2/2012, 22:48



    Insomnia at night,
    insomnie dans la nuit.


    Plic, plac, plic, plac.

    Le bruit de la pluie dans la rivière résonne en moi comme un écho. Levant chacune de mes pattes solenellement, je marche en évitant les flaques de ce liquide bleu grisâtre appelé eau. Les fines gouttes de pluie se jetant dans cette forme arrondie m'éclaboussent. Je m'ébroue, continuant mon chemin. Mon pelage gris tigré est devenu trempé, mais ça ne me gêne pas ; appartenir au clan de la rivière signifie être en harmonie avec l'eau. Ayant pour but d'atteindre le pont des bipèdes, je compte chasser en chemin pour y arriver en pleine nuit, le noir total. Ce noir qui vous emprisonne de la lumière, qui vous prive de vos sens les plus banals. Reniflant l'air, je me plaque contre le sol dont un petit jet de terre est éjecté. Guettant une souris, je m'approche doucement. Une fois assez proche de la proie, je saute et la plaque au sol. Je l'achève en la griffant près de la nuque, ce qui lui tranche presque la tête. Je la prends dans ma gueule et vais l'enterrer un peu plus loin, sous un des seul arbre du territoire. Je baille. La nuit approche. Je lève ma tête vers le ciel. Il était un peu plus foncé que d'habitude ; j'avais raison, la nuit tombait. Fixant soudainement les racines d'un arbre, je me remets en position de chasse : plaquée contre le sol. De nouveau, un jet de terre est éjecté. La proie était cette fois-ci un mulot, qui ressemblait largement à la souris de tout à l'heure. Me léchant les babines, je bondis souplement sur la proie et la plaque au sol. Gémissant, essayant de se débattre, je le regarde avec sadisme. Je l'achève en un coup de patte sur son crâne. Je m'abaisse et vais l'enterrer avec l'autre. Je lève une nouvelle fois la tête vers le ciel et remercie le clan des étoiles de nous envoyer ces êtres qui nous nourissent. Je continue à chasser, et j'ai réussi à attraper deux autres souris. J'ai déjà été les enterrer.

    Heureuse d'avoir au moins quatre proies à ramener au clan, je me dirige vers le pont des bipèdes. Je vais aller m'y désaltérer et me reposer un peu avant de retourner au camp. Léchant mes babines, les goûts des proies encore à la bouche, je commence lentement à marcher. La rivière à côté de moi, j'observe s'il n'y a pas un poisson qui traîne à rentrer dans son trou sous l'eau - ils appelent ça tanière aussi, je pense. Non, aucun. Je lache un soupir de mécontentement et file vers le pont des bipèdes. J'espère qu'aucun chat errant, ou même du clan du chaos n'y est. Je suis, peut-être, redoutable au combat, mais en ce moment je suis fatiguée, par la chasse et parce qu'il fait tard. Montrant les crocs de rage, j'aperçois un chat - vu sa posture, je dirais un mâle - gris tigré en train de boire à l'eau pure de la rivière. Je dois me contrôler pour ne pas le faire tomber dans la rivière et l'empêcher de sortir sa tête de l'eau. Mais non, je me retenais. Je marchais doucement, comme si je ne l'avais pas vu, et je m'approche de lui. A l'apercevoir, il a les poils hérissés. Il me saute dessus et m'infligea un coup de griffe sur le museau. Je grogne et fonce vers lui, le faisant basculer. J'en profite pour le plaquer au sol. Je renifle son odeur ; le clan du chaos. Soupirant de rage, je voulais lui mordre la nuque mais il me laboure le flanc. Surprise, je me cabre et le laisse partir. Il ne part pas loin, il est à quelques pas de moins. Haletante, je m'asseois, me demandant s'il va m'attaquer une nouvelle fois.

    _ Quel est ton nom ? lâche-t-il Tu es plutôt douée. _

    Touchée par le compliment, je laisse échappé un soupir de soulagement par son arrêt au combat.

    _ Valse de Rédemption. je marmonne. Et toi ? _




    [right]PS ; Ton codage il beug, et ma couleur c'est lightblue




Revenir en haut Aller en bas
Envol du Dragon
VIP à jamais dans nos coeurs ♥

avatar

Féminin
Nombre de messages : 106
Age : 18
PUF/Surnom : Auby
Rang Cours RPG : Guerrier des Etoiles
Amour : Désormais je danse avec les étoiles. Ca doit être difficile de se trouver une compagne, alors que je suis mort.
Autre(s) Compte(s) : Aucun
Avertissements :
0 / 30 / 3

Date d'inscription : 12/02/2012

Profil du/des Minous

Affinités
:

Mentor/Apprenti
:

But/Projet
:

MessageSujet: Re: «Insomnia at night»   23/2/2012, 20:38








Je m'assis à mon tour en attendant sa réponse.

«Valse de Rédemption. Marmonnait-elle. Et toi ?»

C'était un très joli nom, et très original. Je me présentais à mon tour.

«Je me nomme Envol du Dragon.»
Le bavardage était terminé. Nous avons un peu fait connaissance. Au fond d'elle, c'était une gentille chatte. JE me prenais d'affection pour elle. Pour une fois. Était-ce ça "l'Amitié" ? Si c'était ça, alors c'était pas si terrible d'être gentil... Enfin bon, je crois que j'avais enfin trouvé le sommeil. J'ai décidé de dormir ici, s'aurait été trop fatiguant de parcourir tout ces bois jusqu’à mon Camp. Je fermais les yeux je guettais d'un coin de l’œil Valse de Rédemption Elle s'était vite endormi... Je fermais mes paupières, et je m'endormis, en cette chaude nuit.

Les oiseaux m'avaient réveiller avec leurs mélodies joyeuse. La lumière m'étouffait la vue. C'était très lumineux. Valse de Rédemption n'était plus la. Surement pour chasser. J'allais sur le Pont d'hier soir pour boire un coup, histoire de bien me réveiller. Je revenus sur mes pas et je voyais du coin de l’œil qu'elle revenait avec 4 proies à la gueule. Soudain, j'entendis de la maison des bipèdes quelques chose grincé. Valse de Rédemption fit un réflexe et m’emmena se cacher derrière un buisson. Un Bipède sortit du nid et cria des jurons. Je ne comprenais rien, mais le bipède rentra. J'étais soulagé, mais le bipède sortit de nouveau mais avec un chien énorme !! Il fallait fuir sinon Valse de Rédemption et moi seront dévorés par ce chien ! Je fonçais déjà vite comme une furie, la jeune chatte suivait mon rythme au moins.
Nous courrons, encore et encore jusqu'à épuisement. Je jetais un coup d’œil derrière moi. Plus personne, quel soulagement. Valse de Rédemption s'agrippa à un arbre et elle l'escalada. Elle regarda autour d'elle afin de s’assuré que le chien n'était plus à nos trousses. Elle redescendit de l'arbre et nous nous reposons.

Quelques minutes plus tard, j'étais de nouveau en forme. Valse de Rédemption alla chercher nos proies avec extrême prudence. Moi, j'allais faire une petite sieste. Hé oui, revenons à mon passe temps favoris ! Je dormais, bercé par le chant des oiseaux, c'était très agréable. Jusqu'à ce que j'entends des bruits de pas assourdissant. J'ouvris mes yeux et je me dressais sur mes quatre pattes en position de défense. Trois corps de chats se dressaient devant moi. Que faire ? Je devais fuir. Valse de Rédemption revenait avec ses proies, m'avait-elle trahis ? Elle était du côté des autres guerriers. J'étais encercler, il n'y avait aucun issus. Je devais les suivre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://legendsofdreams.forumsactifs.com/
Invité
Invité

avatar


MessageSujet: Re: «Insomnia at night»   24/2/2012, 14:07


« Insomnia at night »






    _ Je me nomme Envol du Dragon. _

    Original son nom. J'agite la queue et observe le ciel. L'aude approchait, et le camp est trop loin pour que je rentre. Tant pis, je dormirais ici, et Envol du Dragon était du même avis. Je me couche contre un arbre et m'endort assez vite pour une fois. Je repense à mes proies que j'ai chassé pour ne pas oublier où je les ai mise. Je pourrais peut-être lui en donner une aussi, au chat gris tigré.

    Agitant la queue, je suis debout de bonne heure aujourd'hui. Je pars en courant vers l'arbre où j'ai enterré mes proies. Bien, elles sont là. Je chasserai au retour pour corriger mon absence. Je m'asseois et me léche une patte. Je vais déjà chasser un peu. Je me lève et m'ébroue, et commence ma toilette. Le ciel s'annoncait bleu, donc beau temps. Je me lève et agite les oreilles, j'ai remarqué une odeur d'intru. Le clan du Chaos ! C'est à ce moment que je me rappelle Envol du Dragon, qui a dormi sur notre territoire. J'empeste son odeur ! Il faut que je masque cette odeur qui me réduirait à néant. Je fonce vers la rivière et saute sans aucune hésitation. Me voilà trempée, mais je ne sens que ma propre tribu, c'est bon. Je sors et m'ébroue et attends un peu en haut. Un poisson sort tout juste d'où il dort. Je l'observe, tend une patte au-dessus de l'eau et au moment où il saute je l'attrape et le plaque au sol un moment pour qu'il meurt. Mort, les écailles du poisson me rentre dans la bouche quand je le prends dans la gueule et le prends. Je l'emmène pour Envol du Dragon, il doit avoir faim. Quand je reviens, il n'est plus là et il observe un bipède. Je lui fais signe de la queue de venir dans un buisson, c'est un de mes réflexs. Le bipède, énervé, crie des jurons avant de rentrer dans sa maison. Soulagée, je lui fais signe de sortir du buisson. Le bipède ne nous donne aucune information depuis qu'il est rentré, quand soudainement il se ramène avec.. un chien ! Mes sens affolés, je ne bouge pas et feule. Le bipède, à ce moment, détache sa laisse et le chien nous court après. Envol du Dragon se précipite vers un grand arbre, et moi je ne fais que le suivre. Le rattrapant vite, je pense avoir semer le chien. Mais, pas trop sûre de moi, je m'aggripe à un arbre durant ma course et j'y monte au sommet. Je vois le chien retourner gentillement près de son maître - qui celui-ci lui donne une tapette amicale sur la tête. Comme les chiens peuvent-ils obéir aux bipèdes ? Je redescens de l'arbre et rassure le matou gris et noir.

    Un lapt de temps passe dont je n'en connait la quatité. Je suis partie chercher les proies que j'avais chasser hier, le poisson, le chien l'avait emmener. Je voudrais bien lui arracher les yeux, m'enfin. Je m'ébroue, prend mes quatre prois et part vers le pont des bipèdes, quand soudainement j'entends des bruits dans les buissons. J'entends mon nom retentir depuis là. Je ne réponds pas, et je découvre une patrouille du clan de la rivière. Oh non, on a remarqué mon absence ! Je m'approche de la patrouille et leur dit quee je suis là, ça ne sert à rien de fuir. Je m'ébroue et leur ments en disant que j'ai croisé un guerrier du clan du chaos et qu'il m'a gardé prisionnère un moment. Je dis aussi qu'il est encore au pont des bipèdes. Ils me disent de me les suivre, et ils se dirigent vers le pont des bipèdes. Oh non, je venais de révéler l'existence d'Envol du Dragon.. je suis qu'une imbécile ! La patrouille arrive là où ils se reposait et l'emmène. Choqué, il me regarde d'un air de traitrise.

Revenir en haut Aller en bas
Envol du Dragon
VIP à jamais dans nos coeurs ♥

avatar

Féminin
Nombre de messages : 106
Age : 18
PUF/Surnom : Auby
Rang Cours RPG : Guerrier des Etoiles
Amour : Désormais je danse avec les étoiles. Ca doit être difficile de se trouver une compagne, alors que je suis mort.
Autre(s) Compte(s) : Aucun
Avertissements :
0 / 30 / 3

Date d'inscription : 12/02/2012

Profil du/des Minous

Affinités
:

Mentor/Apprenti
:

But/Projet
:

MessageSujet: Re: «Insomnia at night»   1/3/2012, 18:09

Désolée du retard ! Je n'avais plus d'inspiration et à cause des invités qu'on héberge pendant 1 semaine, j'ai vraiment plus de temps pour RP ><








Trahis, je suivais les guerriers tout en étant silencieux, en ayant la queue basse et les yeux rivés au sol. Comment ai-je pu me lié d'amitié avec cette traitresse ! Enfin bon, je ne voulais plus entendre parler d'elle. Je suivais toujours les guerriers, que le chemin était long. Ces guerriers étaient puissants. Qu'allaient-ils me faire ? Nous arrivâmes au Camp. Le Camp était remplis de chats sanguinaires. Pleins de paires de yeux étaient rivés sur moi. Ces yeux étaient inquiétant. A croire qu'ils voulaient me sacrifier pour leur fameux "Clan des Étoiles". Non, je ne pense pas. Ce serait une idée vraiment stupide. Une antre se dressait devant nous. Surement celle de leur fameux meneur. Les guerriers me lâchèrent enfin, puis ils me dirent d'entrer dans l'antre. J'entrais et je vis un grand mâle blanc. Il se retourna, et tout d'abord me dit ce que je trainait sur son territoire. Je tremblais, je retins mon souffle et lui dit que je me promenais simplement et que je me suis assoupis. D'un ton hostile il dit à ses guerriers de m'enfermer. Depuis quand enferme-t-on des chats ?

C'était la nuit, j'étais encore insomniaque car je réfléchissais trop. Des chats étaient de garde pour me surveiller au cas je pourrais m’échapper. Lorsque c'était au tour de Valse de Rédemption, j'eu une envie de lui sauter dessus et de la tuer ! D'un ton hostile, je lui crachais au visage.

« Sale traitresse ! Comment as tu oser me faire ça ! Après toute cette journée. Je regrète de m'avoir lié d'amitié avec toi. J'ai fais une grave erreur en fesant cela. »

Elle baissa la tête. Il me fallait une réponse valable pour que je lui pardonne. J'attendis longtemps. Elle restait silencieuse. Soudain, elle poussa un miaulement, regarda de droit, puis d'à gauche et elle avança prudemment me fesant signe de la suivre. Passant devant les tanières je m'affolai mais nous finissons par passer tout le Camp et la sortie était juste devant nous. Nous sortîmes du Camp et je lui remerciais. Voilà la réponse valable pour que je lui pardonne. Elle m'avait sauvé, mais comment va-t-elle s'en sortir avec son Clan. Je m'inquiètais un peu mais je retournais dans mon Clan afin que personne ne soit inquiet pour moi aussi.

« Adieu. » C'était ma dernière phrase avant notre séparations.

Je la reverrais un jour, il ne reste plus qu'a l’espérer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://legendsofdreams.forumsactifs.com/
Invité
Invité

avatar


MessageSujet: Re: «Insomnia at night»   29/4/2012, 18:28


« Insomnia at night »






    Envol du Dragon suivit les guerriers. Silencieux, il devait me détester désormais. Pourquoi gaspillais-je mon énergie à trouver de la compagnie alors qu'il y a toujours une gaffe à faire pour se retrouver à zéro ? Pourquoi, pourquoi moi ? Qu'ai-je fait pour mériter cela ? Le Clan des Étoiles me déteste-t-il tant ? Secouant ma tête, je m'avance à pas lourds, envahie, me sentant traitresse. Je pousse un soupir et lève légèrement la tête pour observer les guerriers emmenant Envol du Dragon un peu plus loin. Ayant lâché mon gibier, je fais volte-face et trottine vers le petit tas de trois proies. Vive, je me mis à courrir pour rattraper le petit groupe. Envol du Dragon avait la queue basse et les yeux rivés au sol. Il devait se sentir trahi, perdu. Après tout, il ne connaissait pas le Clan des Étoiles, il ne sait pas ce qui l'attend. Nous voilà au camp. Les guerriers et le prisonniers se dirigent vers l'antre du chef. Qu'allait-il décidé ? Qu'est-ce qu'Envol du Dragon allait dire ? Je secoue ma tête et traîne les pattes avant de m'écrouler sur la petite place dans la tanière des guerriers. Je fus assaillie de questions dont je ne répondis même pas, car je savais que je ne ferais que grossier le tas de mensonges devant moi. La tête baissé, lourdement posée sur mes pattes, je ferme les yeux et réfléchir à ce qu'il c'est passé. Voyant le groupe de chats entrer dans la tanière du chef et d'en ressortir, dirigeant Envol du Dragon dans une sorte d'enclos en dehors du camp, je me demandais si j'allais pouvoir sortir de là.

    Durant la journée, j'étais repartie chasser en feulant à la vue d'Envol du Dragon lorsque que je suis sortie et revenue dans le camp. J'avais également participer à une patrouille, mais je n'avais pourtant rien avaler. Bien sont les demandes de venir manger avec d'autres, je refusais et je disais que je n'avais pas faim. Entre-temps, on était venu me dire que j'allais avoir un tour de garde d'Envol du Dragon. Comment pouvait-on me faire confiance à ce point ? Mais enfin.. J'aurai sûrement une idée à ce moment-là. Voyant un guerrier s'avançant vers moi, je comprends que c'est à mon tour d'aller garder le prisonnier. Je me lève, m'ébroue et remercie le guerrier de m'avoir prévenu avant de me diriger vers l'enclos. L'échine hérissée, je reçois du crachat sur la figure. Sachant que ça vient d'Envol du Dragon je me lance sur la cage avant de me retourner et de l'ignorer. Il avait beau être mon ancien ami, je ne pouvais pas rester neutre à ce moment-là, surtout pas quand il me lâche;

      ▬ Sale traîtresse ! Comment as-tu osé me faire ça !? Après toute cette journée.. Je regrète de m'avoir lié d'amitié avec toi. J'ai fais une grave erreur en fesant cela.


    Là, je ne me tiens plus. Je lui crache au visage et lui envoie une gifle accompagnée de griffes. Grognant, il ne répond plus. Tu ne comprends pas .. voulais-je lui dire. Soudain, une idée me vient à l'esprit, je fais des pas en avant, regarde pour voir si tout le monde dort là. Ok, affirmatif. Je fais quelques pas vers la gauche, et pareil vers la droite. Tout le monde dort, c'est bon. J'ouvre "l'enclos" et lui montre de s'en aller.

      ▬ Adieu.


    C'est ce qu'il dit avant de faire volte-face s'en aller. Lorsque que je réprime un grognement, il retourne la tête.

      ▬ Je suis désolée, c'était ça ou je devais ..


    Je laisse ma phrase en suspension.


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: «Insomnia at night»   

Revenir en haut Aller en bas
 

«Insomnia at night»

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Guerre des Clans :: Corbeille des RPs-