Après le drame de l'Assemblée sanglante, la vie reprend son cours...normalement ?
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Une Assemblée a lieu en ce moment même, ouverte à tous. Venez nombreux pour participer ! Cependant, n'oubliez pas, les postes sont limités à 40 lignes pour ce topic.
Vous pouvez maintenant participer à de petites quêtes regroupées ici . Venez changer vos Rps !
Vous pouvez aller poster sur ce sujet pour y mettre vos suggestions ou idées pour faire remonter le forum, et tout ce qui vous passe par la tête. Ensemble, faisons bouger les choses !
Nous avons une nouvelle Staffienne, Ombre d'Argent ! Elle est de retour dans le Staff en tant que Modette, alors c'est super !

Partagez | .
 

 L'amitié existe, même entre ennemis.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Envol du Dragon
VIP à jamais dans nos coeurs ♥

avatar

Féminin
Nombre de messages : 106
Age : 19
PUF/Surnom : Auby
Rang Cours RPG : Guerrier des Etoiles
Amour : Désormais je danse avec les étoiles. Ca doit être difficile de se trouver une compagne, alors que je suis mort.
Autre(s) Compte(s) : Aucun
Avertissements :
0 / 30 / 3

Date d'inscription : 12/02/2012

Profil du/des Minous

Affinités
:

Mentor/Apprenti
:

But/Projet
:

MessageSujet: L'amitié existe, même entre ennemis.   14/10/2012, 13:40

L'amitié existe, même entre ennemis.
PV : Nuage de Lumière

Plic, plac ploc. Rah ! Encore une journée pluvieuse. J'en ai asser. Je sais que la saison des feuilles mortes arrive mais pourquoi il faut rajouter de la pluie, surtout que je hais la pluie. Satané pluie ! Bon, c'est pas parce qu'il pleut que je dois quand même me privé de nourriture, aller Envol du Dragon dirige toi vers ce fichu tas de gibier. Finalement, la pluie rend un goût meilleur au gibier. Aller, c'est le moment de se changer les idées. Je me levais et me dirigeais vers les grottes. C'est un endroit paisible, mais c'est un labyrinthe entier ! Moi-même je ne peux mémoriser tout les chemins mais d'habitude je retrouvais mon chemin. C'est mon endroit favoris pour dormir pendant les jours de pluie ou quand il fait trop chaud. D'ailleurs, je conseille à tous les guerriers du Clan du Chaos de venir me rejoindre et se reposer en paix au lieu d'aller tout le temps causer des problèmes aux autres Clan. A quoi ça sert de les attaquer ? Ils sont tellement faible qu'ils pensent que leur cher "Clan des Etoiles" peuvent les aider à devenir plus fort ! Moi je pense que la force vient du courage, et pas des esprits qui n'existent même pas. Quelle naïveté franchement. Bon je devrais me dêpecher d'aller dans cette grotte car la pluie double de volume ! On dirait qu'une tempête se prépare. Tant mieu ! Comme ça l'endurance des autres guerrier va augmenter, ahaha ! Que je suis drôle parfois. Aller finit les blagues et les mauvaises pensées je devrais plutôt me concentrer pour dormir tranquillement. Je fermais mes paupières fatiguées et je m'endormait comme un petit chaton. Ma sieste commençait bien apparemment.
Un peu plus tard, à mon réveil. La pluie avait cesser de tomber et le coucher du soleil apparaissait devant mes yeux, enfin seulement les fines lumières du crépuscule, c'était plutôt sympa. Il fesait déjà moins frais que tout à l'heure. Je devrais en profiter pour rentrer tranquillement et faire durer le voyage pour chasser un peu. Je me levais très difficilement, on peu dire que je vieillis ! Tiens, je sens l'odeur d'un petit écureuil, ça fait longtemps que je n'en avais point vu. Je me mis en position, l'écureuil rongeait quelque chose. J'attendais le bon moment puis.... Hop ! Je bondis puis assena un coup violent à l'écureuil. Je me léchais les babines mais je devais avant tout rentré au camp.
J'étais maintenant devant le camp, ma proie dans la gueule. Je sautais sur un rocher puis je m'installais dessus. Je sentais une odeur... Oh non pas elle ! Une jeune chatte couleur crème se dirigeait vers moi. Cette chatte est Plume Enchantée, elle est sympathique mais vraiment très très collante, qu'elle aille coller d'autre guerriers plutôt que moi ! Je n'ai pas que ça à faire moi de faire la parlote. Ouf, je la vois qui s'éloigne. Je me dépêchais de finir ma proie puis j'allais dormir, ou pas. Et oui, à trop dormir toute la journée, je ne peux pas dormir la nuit, c'était le sens de la vie malheureusement. Bon, je dois me forcer à dormir au moins un peu.

Le lendemain, je me suis réveiller avec beaucoup de mal. Cette journée allait bien commencer apparemment. La preuve, je percevais la lumière du soleil levant. J'aimais bien regarder l'aube. Ça fesait passer le temps tranquillement et ça me réveille bien. Tiens, j'ai une petite faim moi, en même temps je n'ai pas mangé depuis hier soir. J'allais donc vers le tas de gibier et il n'y avait qu'une simple petite souris disponible à ma faim. J'en profite avant que le gibier se fasse rare pour cette saison. Je prenais encore mon temps pour manger cette souris. Le soleil était à présent haut dans le ciel avec quelques nuages, je pense qu'il est temps pour moi de faire ma sieste, mais avant ça je préfère aller chasser ou courir en pleine air. Je préfère courir car le gibier se fait extrêmement rare et je n'ai pas du tout envie de jouer à cache-cache avec eux. Je levais une patte puis une autre puis je trottais un peu. Comme je suis mal réveiller je préfère commencer doucement. Habitué au rythme je me mis à courir. Ça fait énormément du bien de se lâcher un peu. Finit la plaisanterie, je me mis en route vers ma grotte préférée. Je l'apercevais de loin en plus de ça. Je me mis en route, doucement cette fois afin de faire durée se moment. Je me tenais devant la grotte puis j'entrais dedans, je prenais plusieurs chemin afin de trouver une bonne place pour moi., car oui dedans c'est un labyrinthe. IL y avait un grand fond devant moi. Ça devrai être le fond pensais-je. J'humais les alentours, rien à signaler l'endroit était bel et bien désertique, à part peut-être quelques chauves-souris, mais ces animaux sont inoffensifs si on ne les dérange pas. Je m'installais dans un petit coin au chaud, mal grès l'atmosphère humide. J'allais m'allonger quand une odeur parvint à mes narines... Quelqu'un venait dans ma direction. J'essayais de déviner qui était ce, pas un guerrier du Chaos apparemment. Non ! C'était.... Le Clan du Vent ? Comment ces lâches peuvent venir ici, au Clan du Chaos ? Je voyais une ombre se former, vu sa taille ça devait être un moins que rien, plus précisément un chaton sans défense. J'allais sauter sur ce misérable quand je me retins et lacha quelque mots.

→ Qui es tu ? Et comment ose- tu me déranger, vauriens ! ← Feulais-je asser fort pour qu'il m'entende.

Je balançais ma queue, l'air énervé, l'avortons restait la sans rien faire, j'attendais ses explications.

Code par Kaktus de LG ©


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://legendsofdreams.forumsactifs.com/
Invité
Invité

avatar


MessageSujet: Re: L'amitié existe, même entre ennemis.   21/10/2012, 09:23

~ Mes yeux verts bleutés étaient levés vert le ciel nocturne, un univers noir parsemé d'étoiles. Mon pelage gris faisait apparaître de magnifique éclatas argenté sous cette lune à présent presque pleine. Assis devant la tanière des apprentis, je n'avais guère était capable de gagner le sommeil ce soir là. Était-ce parce que mon esprit était captivé par ces étoiles, synonyme des guerriers de jadis. Le Clan des Etoiles. De fines gouttes de pluie tombaient également, venant s'écrasées avec force sur le sol. A contre coeur, je laissai ce paisible endroit pour retourné dans la tanière. Pourtant, je ne parvint pas à me rendormir, comme je le craignais. Mais, peu à peu, mes paupière se fermèrent, laissant le noir envahir toutes issus.

Je battis faiblement des paupière, aveuglé par la lumière tenace qui perçait à l’intérieur du gîte. Jetant un coup d'oeil à côté de moi, je vis quelques novices en train de faire la grasse matinée. Personnellement, je n'aimais pas ça. Pourquoi perdre son temps à dormir alors que le monde nous attend dehors ? Un monde dangereux...Je ne le sais que trop bien. Mes pattes me guidèrent d'elles-même vers le tas de gibier, où je pris un campagnol, des proies abondantes sur nos terres en cette saison. La Saison des Feuilles Mortes arrivera bientôt, transformant à son passage la forêt, pour la parsemé de jaune et de rouge. J'avais une préférence pour le printemps, mais ce n'est que mon humble avis. Je partis m'installé dans un coin, à l'ombre d'un taillis presque dépourvu de feuilles.

Quand j'eus fini mon repas, je sortis lentement du camp, mes pattes traînant presque dans la poussière à chacun de mes pas. Une grimace de dégoût apparu sur mon visage quand ma je marchais dans une flaque d'eau. Je ne me rappelai qu'à l'instant à quel point il avait plus la journée précédente. Des jours correspondant bien à notre saison. Mais nous n'avions pas le droit de nous plaindre, car bientôt viendra également la Saison des Neiges. Un période de faim, de maladie et...De mort. J'écartais ces pensée de ma petite tête grise pour me remettre en chemin. Au moins, les oiseaux n'avaient pas perdus de la voix, ils chantaient à tu-tête dans toute la forêt, comme à leur piètre habitude. Quelque chose attira mon attention, et je ne compris pas tout de suite ce qu'il se passait. Mais quand je revins à moi, une souris brune agonisait entre mes griffes. Je l'achevai d'un coup de dent à la nuque, et partis l'enterrer à l'abris des regards.

Je n'avais pas vraiment hâte de reprendre l'entrainement, depuis que mon ancien mentor avait sombré dans les ténèbres. Avec le Clan du Chaos. Depuis ce funeste jour le clan avait suspendu mon entrainement, et je m'interrogeais sans cesse sur l'identité de mon futur mentor. Celui qui me re-apprendrait peut-être à avoir foi en moi, à aimer vivre, et à apprécier de nouveau ce monde de toute sa splendeur. Tel avait était le désir du Clan des Etoiles. Je sursautai quand ma patte butta sur une pierre noir, sortant à nouveau de mes pensées. J'avais tellement étais concentré sur la route..J'aurais pas du. Maintenant, je ne savais même pas où j'étais, et ni comment sortir de cet endroit. Mais en face de moi, se tenait quelques chose d'effrayant, mais de fabuleux à la foi...On aurait dis des grottes. Oui. Comme si mes problème d'insomnie de suffisaient pas, si je partais comme ça sans aller voir je pouvais avoir la certitude de ne plus dormir pendant au moins dix lunes. Mes pattes me projetèrent vers l'avant, un désir d'aventure scintillant dans mes prunelles. Une forte sensation d'humidité me pris à la gorge, des ruisseaux coulaient peut-être au sein de cette grotte, qui sait... Par contre, il faut bien avouer que cet endroit est un vrai labyrinthe, et je ne savais même pas où j'étais approximativement. Peut m'importe, il fallait que j'explore. Je stoppai quand un bruit résonna prêt de moi. L'odeur du Clan du Chaos flottait abondamment dans l'air. Cela n’annonçait rien de bon. Mais tout était de ma faute, j'aurais du être plus prudent. Mais je ne voulais pas fuir, alors que j'étais trop anxieux pour avancer. Finalement, l'ombre d'un énorme chat se refléta sur la paroi, alors qu'un frisson d'horreur et d’appréhension me parcourait tout le corps. Celui-ci dit, la voix forte :

" Qui es tu ? Et comment ose- tu me déranger, vauriens ! "

A ma grande surprise, je n'était guère impressionné. Du tout. Je m'avançais, la tête haute, un sourire mesquin apparaissant sur ma bouille d'ange. Le chat en question était bel et bien un guerrier du chaos. Ça ne faisait aucun doute. J'entendis la pluie qui commençait à tombé dehors. Encore. Mais dans cette grotte c'était comme différent, un bruit sourd et rassurant. Nous donnant l'impression d'être à l'abris de tous les maux de la forêt, du ciel...C'est peut-être pour ça que ce matou est ici. Dans tout les cas, il n'avait pas l'air enchanté de tombé sur moi. Sa queue battait l'air, ses yeux emplis de colère qui se posaient sur moi. Moi, je m'assis, très calme et enroulant ma queue autour de mes pattes. Le toisant avec dédain, je fini par dire, une pointe d'amertume dans la voix :

" Hun, tu as l'air bête. Me crois-tu assez stupide pour venir ici de mon plein gré ? "

A mon tour, mes yeux lancèrent des éclairs. Bien que le jeune guerrier n'avait rien à voir la dedans, je ne pourrais jamais oublier ce que le Clan du Chaos à fais dans ma vie...Jamais.
Revenir en haut Aller en bas
Envol du Dragon
VIP à jamais dans nos coeurs ♥

avatar

Féminin
Nombre de messages : 106
Age : 19
PUF/Surnom : Auby
Rang Cours RPG : Guerrier des Etoiles
Amour : Désormais je danse avec les étoiles. Ca doit être difficile de se trouver une compagne, alors que je suis mort.
Autre(s) Compte(s) : Aucun
Avertissements :
0 / 30 / 3

Date d'inscription : 12/02/2012

Profil du/des Minous

Affinités
:

Mentor/Apprenti
:

But/Projet
:

MessageSujet: Re: L'amitié existe, même entre ennemis.   31/10/2012, 16:20

L'amitié existe, même entre ennemis.
Chapter two.

J'étais la, je regardais ce chat devant moi, j'attendais sa réponse. A le voir, il ne semblait guère impressionner, comme si il ne savait pas qui j'étais. Il semble vouloir me provoquer, avec son air arrogant. J'avais envie de lui sauter dessus, pour montrer qu'on ne provoque pas un guerrier du Chaos, mais je n'oserais pas l'attaquer, ça va juste m'attirer des problèmes. Seul contre mon Clan en colère, je n'aurais aucune chance et puis, ça ne servirais à rien de s'enerver. Autant ignorer cette boule de poil grise. Je me demande qu'est-ce qu'il fait la, il devrait normalement savoir que si un guerrier du chaos le trouve, il le tuerais immédiatement mais moi j'ai pas trop envie d'épuiser ma force pour rien. Tiens, il se décide à parler. Il dit quelque phrase avec assurance, sans aucune peur dans sa voix.

→ Hun, tu as l'air bête. Me crois-tu assez stupide pour venir ici de mon plein gré ? ←

C'est sur, même le plus fort des guerriers n'oserait jamais venir sur notre territoire. Car le Clan du Chaos fait trembler tout les clans. Il s'est surement perdu, comme un imbécile. Franchement, les autres Clan n'ont aucune responsabilité sur leurs petits, je trouve ça pathétique. A leur place je ne laisserais aucun petit sortir pour vagabonder je ne sais ou rien que pour s'amuser, ça serait juste du gâchis, je suppose que les autre Clan sont plus stupide que je ne le croyait. Je pensais de nouveau à ce que le jeune chat m'a dit... Quoi ?! Il a dit que j'avais l'air bête ? J'étais dans une colère noire ! Je montrais mes crocs pointus prêt rétorquer pour son insolance. Non mais ! On ne me cherche pas moi, Envol du Dragon, guerrier redoutable.

→ Je suis peut-être vieux, mais je n'ai pas encore perdu toute ma tête ! ←

Le jeune chat semblait ne pas m'avoir entendu. Je percevais dans son regard une inquiétude ou quelque chose d'autre. En tout cas, il était perdu dans ses pensées, il était perturbé. Après tout, ce sont ses affaires, ça ne me regarde pas. Je me fesais une toilette rapide puis je me levais. Je décidais de changer d'endroit pour continuer ma sieste interrompu. J'avançais et je m'éloignais du jeune chat, celui ci ne semblait guère bouger d'un poil. Peu importe, je me re-mémorais les chemins de la grotte pour sortir. si je me rappelle bien il faut que j'aille à gaucher puis à droit, continuer tout droit et normalement je devais percevoir un peu la lumière du jour. Bingo ! J'avais tout bon, je voyais le soleil qui se couchait. Je vais renoncer à dormir, ce n'est plus le moment. Je levais une patte quand une odeur alléchante parvint à mes narines, on aurait dit l'odeur d'un lapin. Quel chance j'ai ! Je reniflais un peu mieux les alentours pour savoir ou se trouvait exactement ma future proie. Le lapin se trouvait derrière un buisson à moitié nu, j'avançais doucement, tout doucement à pas de velours. Le lapin ne m'a toujours pas repérer c'est bon signe. Quand je pensais que le bon moment venait, je bondis le mordillant au niveau du coup, ce qui le tua. Je vais me faire un bon festin ce soir. En pensant, je me demande que fait l'autre chat dans la grotte ? Est-ce qu'il a pu sortir ? Je ferais mieux de retourner le voir on est jamais trop prudent. Je fis demi-tour. J'étais devant la grotte, prêt à y entrer. J'atteignis le fond assez rapidement. Le jeune chat y était toujours. Il était allongé au sol, roulé en boule. Je ne devrais peut-être pas le laisser ici tout seul.

→ Dit moi, quel est ton nom ? Moi je m'appelle Envol du Dragon. ←

Il s'est retourné brutalement, il ne m'avait surement pas remarqué. Je m'assis dans le calme et j'attendis tranquillement. Il ne voulait peut-être pas répondre. Puis ce n'est pas grave, je m'approchais un peu au chaud puis je me roulais en boule au sol.

Code par Kaktus de LG ©
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://legendsofdreams.forumsactifs.com/
Invité
Invité

avatar


MessageSujet: Re: L'amitié existe, même entre ennemis.   2/11/2012, 18:23

~ A ma grande surprise, il ne répondit guère à ma provocation. Je me demandais même s'il avait entendu toute ma phrase. Maintenant en face de lui, je pouvais le regarder plus profondément. Il était très élégant, son pelage était blanc maculé de gris, et ses yeux d'un émeraude intense. Sa longue queue grise balayait le sol. De colère ? Surement. Cette petite joute verbale allait peut-être se transformé en véritable combat. Bon, il fallait l'admettre. Je n'avais aucun chance face à ce guerrier fort et expérimenté. Mais ma tête d'ado brûlée me disait plus " vieux chnoque ". A cette pensée, je ne pus m'empêcher de sourire. J'avais souvent de drôles d'idée, mais le plus surprenant était le fait que j'arrive à les appliquer. Cela m'apportais souvent quelques ennuis, mais je m'amusais beaucoup. Je passais ma patte derrière mon oreille, parfaitement détendu. Peut-être que ma conscience voulait elle-même lui faire comprendre que je n'avais aucunes raison de le craindre, si on oublie le fait qu'il peut me tailler en pièce. Je frissonnais en sentant l'odeur du Chaos. Jamais je ne pourrais oublier que ce clan à ruiné mon enfance, dont une partie de ma vie. C'est également pour ça que j'étais décidé à profiter un maximum de la partie qu'il restait. Je ne voulais plus m'entraîner, ni suivre ces cours de survies ennuyeux. Je m'apprêtais à continuer mes humbles pensées quand le guerrier prit la parole, visiblement un peu agacé :

" Je suis peut-être vieux, mais je n'ai pas encore perdu toute ma tête ! "

Cette fois, je ne pus vraiment pas m'abstenir de rire. Je ris même aux éclats, une petit larme d'expression au coin de l'oeil. Ce chat avait peut-être besoins d'un séjour chez les anciens alors. Il parle comme un vieux, se déplace comme un vieux, respire comme un vieux ! Je l'entendrais ronflé éveillé à un kilomètre. Alors que je m'apprêtais à riposté pour l'envoyer paître, il tituba jusqu'à la sortis, comme un doyen qui recherche de l'ombre pour siester. Je le regardais partir, sans bouger, les yeux écarquillés. Il était vraiment étrange, mais peut-être pas si méchant qu'il en avait l'air. J'avais rencontrer plus d'un chat portant une carapace extérieur. En fait, j'en avais moi-même une. Je n'aimais pas montrer mes sentiments aux gens. Alors je montre cette façade, mon moi extérieur. Peut-être que j'étais pas si unique que ça, et que sur ce monde existe des gens qui arriveront à me comprendre. Comprendre mon moi intérieur...Mon vrai moi. Quand je repris - une fois de plus - mes esprits, il était bel et bien partis. Je me rendis également compte à ce moment que j'étais perdu. Je n'avais aucune idée d'où la sortie se trouvait. J'étais condamné à rester dance cet endroit jusqu'à ce qu'un chat du Chaos ai l’amabilité de m'indiquer le chemin du retour. Un chat du Chaos ? Faire preuve d'amabilité ? J'étais mort. Si on me trouvait, on allait me tuer, et si personne ne me trouvait, j'allais mourir de faim et de soif. Je me roulais en boule sur le sol, tremblotant du froid et de l'humidité. Le sol rocheux me griffait le flanc, et le bruit de la pluie, autrefois si rassurant, s'était transformé en véritable torrent d'horreur. J'aurais tout fait pour sortir d'ici. Courir son la pluie, de l'eau dégoulinant sur mon pelage grisâtre. Mes yeux azures, emplis de larmes, scintillaient à peine dans l'obscure environnement. J'étouffais un sanglot quand un bruit me fit tressaillir. Je bondis sur mes pattes, faisant volt-face. Il était revenu. Cette fois c'était bien la fin. Je fermais les yeux, adressant mes dernières prières au Clan des Etoiles.Mais au moment de rendre l'âme, celui-ci dit :

" Dit moi, quel est ton nom ? Moi je m'appelle Envol du Dragon "

Une lumière vint de nouveau éclairée mon visage d'ange. En effet, il avait peu être bon coeur. Mais à ce moment, les images de ma première guerre me revinrent. Le sang coulant de mon flanc...Non, aucun chat du Chaos ne pouvait avoir du coeur. Il me fallait donc être sur mes gardes. Je m'assis, la tête haute et ma fine queue autour de mes pattes. Cependant, je ne devais pas recommencer avec cette ironie incessante. Mon vrai moi...Sois ton vrai toi...Je bredouillai, non sure de moi :

" Euh...Nu..Nuage de Lumière. "

Alors que je terminais de répondre, un coup de tonnerre retentit à l'extérieur. On ne voyait d'ailleurs presque plus rien aux alentours. Seule les parois de la grottes brillaient d'un éclat hors du commun. Comme si elles étaient ornées de pierres précieuses. Ces pierres..Que je retrouvait aussi dans les yeux d'Envol du Dragon. C'était un très beau nom d'ailleurs. Je m'ébrouais violemment. Comme pouvais-je complimenté un guerrier du Chaos de la sorte. Ce ne sont que des monstres...Des monstres à l'apparence humaine. Cependant, je ne pouvais pas me permettre de dire librement ce que je pensais de cet ingrat. Car, pour l'instant, il était ma seul et unique chance de sortir de ce labyrinthe mortel. Mes griffes s'enfoncèrent dans le sol en songeant à ce que j'allais faire. Même la vie semblait retenir son souffle. Je dis, tentant de ne pas respirer :

" C'est un honneur. Auriez-vous l'amabilité de bien vouloir m'indiquer la sortie ? "

J'avais une chance sur deux. Peut-être que ce grand...Et vieux matou serait se montrer serviable. Je le regardais intensément de mes yeux azures, espérant gagner cette faveur chère demandée...
Revenir en haut Aller en bas
Envol du Dragon
VIP à jamais dans nos coeurs ♥

avatar

Féminin
Nombre de messages : 106
Age : 19
PUF/Surnom : Auby
Rang Cours RPG : Guerrier des Etoiles
Amour : Désormais je danse avec les étoiles. Ca doit être difficile de se trouver une compagne, alors que je suis mort.
Autre(s) Compte(s) : Aucun
Avertissements :
0 / 30 / 3

Date d'inscription : 12/02/2012

Profil du/des Minous

Affinités
:

Mentor/Apprenti
:

But/Projet
:

MessageSujet: Re: L'amitié existe, même entre ennemis.   13/11/2012, 18:42

Désolée Lumi mais mon ordi plante un peu (beaucoup) Et j'peux aps RP il risque de se supprimer à tout moment et je supporterai pas de recommencer. Donc va falloir attendre un peu avant que je réponde... :$
Mon frère tente d ele réparer. Désolée encore une fois. :(
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://legendsofdreams.forumsactifs.com/
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: L'amitié existe, même entre ennemis.   

Revenir en haut Aller en bas
 

L'amitié existe, même entre ennemis.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Quel lien existe t-il entre une impossibilité d'ouvrir mon logiciel Heredis avec un changement d'adresse IP
» L'amitié entre les personnages
» Votre définition de l' Amitié
» Amitié réelle Vs Amitié virtuelle
» l'amitié entre un renard et un chien

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Guerre des Clans :: Corbeille des RPs-