Après le drame de l'Assemblée sanglante, la vie reprend son cours...normalement ?
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Une Assemblée a lieu en ce moment même, ouverte à tous. Venez nombreux pour participer ! Cependant, n'oubliez pas, les postes sont limités à 40 lignes pour ce topic.
Vous pouvez maintenant participer à de petites quêtes regroupées ici . Venez changer vos Rps !
Vous pouvez aller poster sur ce sujet pour y mettre vos suggestions ou idées pour faire remonter le forum, et tout ce qui vous passe par la tête. Ensemble, faisons bouger les choses !
Nous avons une nouvelle Staffienne, Ombre d'Argent ! Elle est de retour dans le Staff en tant que Modette, alors c'est super !

Partagez | .
 

 INTRIGUE ; L'attaque des Chiens. - Ombre - Première partie.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Bulle Éternelle
VIP à jamais dans nos coeurs ♥

avatar

Féminin
Nombre de messages : 189
Age : 19
PUF/Surnom : Candies. Mais donne-moi ce que tu veux !
Rang Cours RPG : Vétéran.
Amour : Mon clan.
Autre(s) Compte(s) : Panda Nuageux.
Avertissements :
0 / 30 / 3

Date d'inscription : 15/01/2012

Profil du/des Minous

Affinités
:

Mentor/Apprenti
: Not any more..

But/Projet
:

MessageSujet: INTRIGUE ; L'attaque des Chiens. - Ombre - Première partie.   30/10/2012, 02:14

« Une photographie est un secret sur un secret. Plus elle vous en dit, moins vous en savez. »


Sa douce fourrure beige brillait au soleil, comme si les rayons de l'astre de feu lui rentraient dans la peau. Elle était grande et musclée, belle et impressionnante. Sa queue fouettait l'air avec une rapidité déconcertante, mais elle offrait pourtant une grâce agréable à regarder. Assise au bord de la falaise, son regard émeraude était perdu dans l'horizon. Une marre de sang s'était répandue sur le sol, mais la femelle esquissait un sourire satisfait. Ce n'était pas son sang. Ce n'était pas sa falaise. Ça avait juste été son combat. Sa vengeance.

J'ouvris les yeux, me levant d'un coup sec et haletante. La pénombre n'aidait pas vraiment à calmer mon échine qui s'était soudainement hérissée. Je clignai plusieurs fois des yeux, puis pris conscience que j'étais seulement dans mon antre. La respiration régulière de Nuage d'Ombre m'apaisa un peu plus. Je m'assis, tentant de calmer les battements accélérés de mon précieux coeur. J'expirai longuement, déglutis silencieusement et me léchai une patte pour me calmer définitivement. Un flash de mon cauchemar me revint à l'esprit, ce qui me fit reculer. Même dans la pénombre, mes yeux pourraient trahir toute la peur qui m'envahissait. Je revoyais encore le sang qui perlait lentement sur l'herbe pourpre. Un signe du clan des Étoiles ou un vieux cauchemar qui était resté bloqué au plus profond de mon être ? Je soupirai, prise par un frisson qui ne m'aidait pas à chasser ce cauchemar. Tremblante, je sortis de mon antre m'assis dans la clairière. Je levai la tête, admirant la toison argentée qui brillait de mille feux malgré le froid qui avait imprégné l'air depuis plusieurs jours. J'oubliais parfois que les guerriers de jadis n'avaient pas froid et qu'ils n'avaient donc aucune utilité à se cacher lors que la nuit tombait. Un nouveau flash traversa mon esprit. Ce cauchemar ne me revenait en mémoire que par petits morceaux. Comment interpréter un message, si seulement c'en est un, si on ne l'a pas en entier ? Je fronçai les sourcils et une étoile filante traversa le ciel. Je secouai la tête, je ne devais pas trop me laisser hypnotisée par la beauté de ces étoiles. Elles représentaient tout de même nos ancêtres et cela m'attristait de penser à eux. J'émis un petit bâillement et observai pendant quelques instants le camp endormi. Être guérisseuse était une chance immense. Je pouvais couver d'un doux regard chaque guerrier, chaque apprenti et chaque chaton du camp sans me faire réprimander de vouloir les voler à quelqu'un. Chaque félin présent dans le clan de l'Ombre était à la fois mon petit et mon amour. J'esquissai un sourire sans forcément le vouloir, mais une nouvelle vision m'obligea à reculer. De plus en plus, mon rêve prenait du sens et les images se formaient. Une sorte de panique m'envahit, bien que je la calmai bien vite. Il fallait que je sorte de ce campement que je trouvais désormais un peu trop étroit. La douce odeur acidulée de la forêt allait certainement me rendre les derniers morceaux de ce rêve. Je courrais à vive allure, portée par les douces brises du vent.

La cheftaine essuya d'un simple coup de patte le sang qui s'échappait de sa gueule. Elle s'étira, étouffant un cri qui résonna en écho contre les nombreuses parois de la falaise. Elle soupira et se leva, victorieuse. Sa queue avait diminué sa cadence, comme si l'âme de la femelle s'était peu à peu apaisée après avoir admiré l'horizon. Le soleil teintait le ciel de rouge, offrant une image relaxante. Peut-être était-ce ce paysage qui avait apaisé la meneuse ? Cette dernière jeta un dernier coup d'oeil à l'éternelle beauté et fit face à la sombre et immense forêt. Elle montra les crocs et poussa un aboiement digne d'un loup pour appeler les siens.

Je gémis, me relevant avec peine. J'étais tombée dans un terrier de renards abandonné, ce qui avait dû raviver ma mémoire. Je me remis sur patte et inspectai d'un bref coup d'oeil mon pelage ; quelques égratignures, une toilette totalement évaporée, mais rien de bien grave. Je me secouai, histoire d'enlever toute la terre qui avait imprégné ma fourrure. Une peur prit vite part en moi quand je compris le sens de mon étrange rêve. J'espérais de tout coeur que ce n'était qu'un cauchemar, mais je me devais d'en parler à Valse Étoilée. Je jetai un oeil vers le ciel ; l'astre de feu illuminait peu à peu le domaine des nuages. J'étirai mes os et me mis à courir à toute allure vers le campement. A mon grand soulagement, la meneuse prenait doucement une pièce de gibier dans le tas adéquate. J'en déduis au petit rassemblement devant le campement que la patrouille de l'aube venait tout juste d'être choisie. Je m'approchai de ma chef, essoufflée.

« Valse Étoilée ! Je suis désolée de te déranger, il faut que je te parle.. Tout de suite. »

La belle féline termina sa pièce avec élégance et m'invita dans son antre. Il était rare que je pénètre dans cet endroit sacré, réservé aux chefs des clans. Je n'avais jamais eu l'occasion de demander quelque chose à la meneuse, même elle n'avait pas l'habitude de me demander des conseils. Ce qui, en soit, n'était pas plus mal. Je suivis la femelle, un peu pressée de lui parler de ma vision. Peut-être avait-elle, elle aussi, reçu un message de cette sorte ? J'en doutais, sinon elle m'en aurait certainement parlée, et elle aurait paru plus affolée lorsque je l'avais demandée. Je passai le petit rideau de mousse qui protégeait sa tanière du vent et de toutes les intempéries possibles. A ma grande surprise, son antre était particulièrement petite et seule une petite litière reposait au fond de la caverne. Je la vis s'installer, prête à m'écouter. Je lui racontai mon rêve dans les détails ; je lui dis qu'au début, la femelle que je voyais était très grande pour une féline et avait une posture plutôt féroce. Je lui décrivis le sang qui gouttait sur l'herbe, déjà bien rougie par d'autres coulées du liquide rouge, sans oublier de décrire les longs crocs qui lui servaient de dents. Enfin, je lui racontai ma chute dans la forêt. Je lui décrivis la fin, tremblante ; une chienne d'une race féroce que l'on surnommait « Bergers Allemands », appelant d'un hurlement terrifiant une meute entière de chiens de races qui semblaient s'être échappés du monde des bipèdes. Pour finir, je n'oublis pas le détail qui m'avait encore plus apeurée ; la touffe de poils félins qui était glissée entre les pattes de cette féroce bête.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Valse Étoilée
P'tit Nouveau.

avatar

Féminin
Nombre de messages : 107
Age : 19
PUF/Surnom : ValsOu
Autre(s) Compte(s) : Aucun.
Avertissements :
0 / 30 / 3

Date d'inscription : 17/07/2012

Profil du/des Minous

Affinités
:

Mentor/Apprenti
: Aucun.

But/Projet
:

MessageSujet: Re: INTRIGUE ; L'attaque des Chiens. - Ombre - Première partie.   25/11/2012, 22:06

Il faisait froid. En même temps c'était bientôt l'hiver. Quelle ironie du sort, il fait froid en hiver. L'aube ne tarderait pas, alors qu'un véritable spectacle de lumière pourra être admiré d'ici peu de temps, malgré les quelques nuages qui encombraient le ciel. C'était étrange comme tout était calme. Calme avec un pointe d'agitation tout de même. Les apprentis commençaient déjà à gigoter, preuve qu'ils ne tarderaient pas à se lever, quelques guerriers avaient même quitté leur tanière et le tas de gibier rapetissait au fur et à mesure que les félins déjà éveillés piochaient leur pièce de viande dedans sans vraiment la choisir. Valse Étoilée sortit de sa tanière tout en s'étirant et en baillant à s'en décrocher la mâchoire. La jeune femelle sortait tout juste d'un sommeil sans rêve ni agitation. Mais son ventre gargouilla nonchalamment, ce qui provoqua une grimace sur son visage, suivit d'un bref remuement de moustaches. Elle sauta de son promontoire pour retomber agilement sur ses pattes qui soulevèrent la poussière tout autour d'elle. Aujourd'hui elle désignerai la patrouille de l'aube, et c'est pour cela qu'elle se dirigea immédiatement vers la tanière des guerriers.

Devant celle-ci se trouvait Goutte de Pluie, qui assise, faisait sa toilette. Valse Étoilée la salua d'un signe de tête mais ne prit pas la peine de se joindre à elle, sachant que son estomac criait famine. Elle se contenta de la prévenir qu'elle serait de la patrouille. Cette dernière ne broncha pas puis la jeune Chef s'approcha du gîte de Bulle Éternelle. Elle y entra sans prévenir, sachant déjà que son odeur trahirait sa présence, mais n'y trouva que Nuage d'Ombre qui dormait encore. Valse Étoilée donna un léger coup de patte sur l'épaule de l'apprentie tout en scrutant la tanière à la recherche de son amie guérisseuse. Sa litière était encore chaude, elle ne l'avait quittée depuis longtemps, pourtant, elle ne se trouvait pas dans le campement. La femelle bicolore pensa rapidement qu'elle était parti faire un tour dans les marais, sans vraiment penser au pourquoi de cette escapade. La jeune chatte noire leva enfin la tête et Valse Étoilée lui sourit.


« Bonjour Nuage d'Ombre. Tu seras de la patrouille de l'aube, je pense que ça te changera un peu des remèdes et des malades. »

La petite féline écaille ne tarda pas à se diriger vers le tas de gibier devenu médiocre, et prit un bout de viande parmi les autres. Elle pensait enfin pouvoir se poser pour manger lorsque des bruits de pas s'approchèrent d'elle. Bulle Éternelle la salua, essoufflée mais Valse Étoilée mordit rapidement dans sa pièce de viande avant que la guérisseuse ne lui lance :

« Valse Étoilée ! Je suis désolée de te déranger, il faut que je te parle.. Tout de suite. »

La jeune Chef retint un soupir puis finit la maigre sourit qui lui ferait office de petit-déjeuner puis invita la féline à bout de souffle à la joindre dans son antre pour s'éclipser. S'installant délicatement dans sa litière, Valse Étoilée fit un signe de tête à sa guérisseuse pour la prévenir qu'elle pouvait parler, et qu'elle avait avec elle toute l'écoute de sa Chef. Une once de curiosité démangeait la jeune femelle écaille qui était prête à entendre les propos de l'autre féline, malgré tout, elle sentait que quelque chose n'allait pas. Bulle Éternelle lui parla un rêve qu'elle avait fait cette nuit, dans les moindre détails. En commençant par lui décrire un grand félin doté d'une carrure impressionnante pour un chat, puis en finissant par l'atroce vision d'un reste de fourrure féline entre les griffe d'une atroce créature dont elle avait précisé le nom un peu plus tôt dans son récit. Valse Étoilée tentait de garder son calme. Elle n'était pas du genre à paniquer. Mais cette histoire l'inquiétait.. En effet, elle avait entendu parler de la meute de chien, mais jamais elle n'aurait cru qu'ils s'en prendraient aux chats des Clans. Que voudraient-ils ? Simplement les manger un par un ? Un territoire ? Elle n'en avait pas la moindre idée, mais elle comptait prendre cette histoire au sérieux.
Elle se leva péniblement et s'assit devant la guérisseuse.


« Bulle Éternelle, tu nous accompagneras avec ton apprentie lors de la patrouille. J'aurai besoin de toi pour plus de détails en ce qui concerne ton rêve. N'en parle pas aux autres, ce serait une erreur de les paniquer. »

Elle sortit de sa tanière et se dirigea vers sa Lieutenante, ainsi que l'apprentie guérisseuse.

« Prêtes ? »


Dernière édition par Valse Étoilée le 28/11/2012, 20:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar


MessageSujet: Re: INTRIGUE ; L'attaque des Chiens. - Ombre - Première partie.   28/11/2012, 15:57

Lorsque j'ouvre les yeux, je sais que nous sommes bientôt en hiver. Il fait froid et même si il est tôt, on voit de suite qu'il ne fera pas grand soleil aujourd'hui. Je sens que je ne me rendormirai pas, alors je me lève mais dehors, je ne peux m'empêchais de frissonner. En effet, il fait très froid ! Je m'étire et entreprend de faire ma toilette car mes poils sont emmêlés de la nuit, je n'avais pas bien dormi, comme si quelque chose d'anormal se préparait. Mais ce n'est qu'une mauvaise nuit parmi tant d'autre. J'étais tellement perdue dans mes pensée que je faillis ne pas voir Valse Étoilée, ma chef qui me saluait. Elle ne me dérangea pas longtemps, juste le temps de me dire que je ferais partis de la patrouille. Elle devait être occupée ou avoir autre chose en tête pour ne pas venir manger avec moi. Je ne la retins pas et je me dirige donc vers le tas de gibier. J'ai faim mais sans plus, mais vu que je fais partie de la patrouille, je me fore à remplir mon estomac.

Vu l'heure, le camp est plutôt calme. Je vis que Valse Étoilée se dirigeais vers la tanière des guérisseurs, peut-être pour un rêve étrange envoyé par le clan des Étoiles. Je ne m'en inquiétais pas trop, sachant que je n'en saurait pas plus si s'était le cas. Je retourne à ma souris que je mange sans appétit et comme si je m'en lassais déjà, mon regard retourna vers ma chef qui ressortie. Elle prit une proie et se mit à la manger, au contraire de moi, qui lança un regard de dégoût vers cette chose qui gisait à mes pattes. Soudain, je vis Bulle Éternelle, la guérisseuse accourir vers la chef. Apparemment c'était assez grave vu son regard plutôt affolé. Je finis vite de manger et me mis à attendre devant l'entrée du camp. Nuage d'Ombre ne tarda pas à me rejoindre mais je n'avait pas très envie de parler, alors je fis mine d'être concentrés sur autre chose. Valse Étoilée, sortis de sa tanière et se dirigea vers nous accompagnée de la guérisseuse. J'étais plutôt surprise qu'elle nous accompagne, d'habitude ils ne nous accompagnent jamais pour les patrouilles.

"- Prêtes ?"

La chef venait de donner le signal de départ. Je lui répondit plus qu'enthousiaste à l'idée de patrouiller avec elle. Sa fessait longtemps que nous n'étions pas sortie ensemble. J'attendis que les trois chats passent devant et je fermais la marche.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: INTRIGUE ; L'attaque des Chiens. - Ombre - Première partie.   

Revenir en haut Aller en bas
 

INTRIGUE ; L'attaque des Chiens. - Ombre - Première partie.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Réalisation d'une épée viking
» Prisonniers Allemands au Lac-St-Jean, première partie
» A quel âge vos bibous ont eu leur première dent?
» la première femme commandant d’un navire de la marine belge
» Centenaire de la première école Maria Montessori

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Guerre des Clans :: Corbeille des RPs-