Après le drame de l'Assemblée sanglante, la vie reprend son cours...normalement ?
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Une Assemblée a lieu en ce moment même, ouverte à tous. Venez nombreux pour participer ! Cependant, n'oubliez pas, les postes sont limités à 40 lignes pour ce topic.
Vous pouvez maintenant participer à de petites quêtes regroupées ici . Venez changer vos Rps !
Vous pouvez aller poster sur ce sujet pour y mettre vos suggestions ou idées pour faire remonter le forum, et tout ce qui vous passe par la tête. Ensemble, faisons bouger les choses !
Nous avons une nouvelle Staffienne, Ombre d'Argent ! Elle est de retour dans le Staff en tant que Modette, alors c'est super !

Partagez | .
 

 Quand l’esprit dit « Abandonne » ; L’espoir chuchote : « Essaie encore une fois. » Esprit du Lion.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nuage Fauve
P'tit Nouveau.

avatar

Féminin
Nombre de messages : 217
Age : 22
PUF/Surnom : JumperA
Rang Cours RPG : Chef
Autre(s) Compte(s) : Aucun
Avertissements :
0 / 30 / 3

Date d'inscription : 07/12/2008

Profil du/des Minous

Affinités
:

Mentor/Apprenti
:

But/Projet
:

MessageSujet: Quand l’esprit dit « Abandonne » ; L’espoir chuchote : « Essaie encore une fois. » Esprit du Lion.    3/11/2012, 17:00

♣. NOM: Esprit du Lion
♣. SEXE: Femelle
♣. CLAN: Vent
♣. RANG: Lieutenante ou guerrière.
♣. ÂGE: [en lunes] 27 lunes

♣. DESCRIPTION PHYSIQUE: [7 lignes min.]

On m’a souvent dit que de simples mots sont bien plus passionnant, que de longues phrases, sans queue, ni tête. Ce qui est assez plaisant, c’est de savoir que le problème n’est pas la grandeur, mais l’auteur. En effet, on juge souvent les personnes. Mais au fond, c’est une preuve de non-maturité. Cette personne ne peut se penser parfaite, car elle est loin d’être complète. Esprit du Lion est une chatte de taille moyenne. Longue et gracieuse, c’est une guerrière très agile. Ses yeux sont verts émeraude, transperçant, captivant le moindre regard envieux. Elle n’aime pas trop être regardée. Ce n’est pas qu’elle est timide, mais ça l’agace très profondément. Mieux vaut parler immédiatement que la fixer bêtement, avec un air curieux. Juste petite question de savoir vivre, en fait. Je pourrais même aller jusqu'à dire politesse, mais bon, on va laisser couler pour cette fois.

Esprit du Lion est une chatte qui possède une fourrure garnie, mais pas très longue plutôt lisse. Ce qui ne l’empêche pas de passer des hivers difficile, comme la plupart des autres guerriers. Bien entendu, elle préfère mourir de froid que de laisser périr un chaton. Ses pattes sont musclées, fines mais fermes. Elles lui permettent de courir, comme le vent. Oui, elle adore ça. Ses poils ébouriffés, l’air lui piquant les yeux. Une douce impression de liberté parcourt ses veines, mais qui surtout fait battre son cœur. Sa fourrure est rousse, flamboyante et brulante au soleil. Elle n’est qu’une pale copie de cet astre brillant de miles feux, pourtant elle s’y méprend presque à lui ressembler. Esprit du Lion a une carrure puissante, mais fine. Elle se faufile rapidement, et devient subitement invisible. Pour ce qui est du reste de son corps, le bout de ses pattes sont blanches, tout comme ses moustaches, aussi pure que de la neige. Ses oreilles sont rousses avec une touffe de poils blanc qui en sortent.

Difficile de juger un chat, sur sa beauté, seule celle de son âme compte. Bien sûr, c’est très aisé de le dire, mais le comprendre c’est autre chose. Il faut regarder au-delà de ses mirettes vertes et de son pelage de feu, il faut regarder le chat qui est en face. Le comprendre, l’entendre et le soutenir. C’est ainsi que la jeune chatte suit son rêve, pour apprendre d’un chat tout ce qu’il faut savoir. Son pelage brillera toujours pour celui-ci, ses yeux refléteront son amour, un jour. Mais il ne faut pas trop précipiter les choses, croyez-moi. S'il vous faut connaître un chat, regardez le dans les moindres détails. Mais surtout, ne l'oubliez jamais, car un jour il se pourrait qu'il se déploie à votre propre détriment. Observez tout, notez tout, et peut-être, vous aurez la vie sauve, encore quelques jours.Esprit du Lion est une jeune chatte de 27 lunes. Ses yeux verts sont les portes parole de son âme, si ses paroles peuvent mentir, ses yeux ne le peuvent. La guerrière est une jolie chatte. Il ne faut pas oublier qu’elle n’est pas du tout désagréable à regarder. Avis à tous les matous, cœur à prendre. Mais prudence, tout de même, car même la rose à des épines. Dans ses yeux, pareil à ces beaux bijoux, on peut lire sa soif de victoire, son courage, sa volonté et sa ténacité, mais surtout son malice. Elle n’a rien d’une frêle guerrière mais plutôt d’une survivante, ses cicatrices en témoignent.

♣. DESCRIPTION PSYCHOLOGIQUE: [7 lignes min.]

La vie est courte tu sais, vis tes rêves et partage tes passions. Ne laisse pas les gens dicter ta conduite. Tu es tout autant doué qu’eux, même si ce serait ta dernière pensée. Utilise tes défauts pour qu’ils deviennent des qualités. Il suffit de retourner la situation, à ton avantage. Tu penses, par exemple qu’on ne t’engagera pas à cause de ton jeune âge et ton manque d’expérience. Ce n’est pas faux. Mais au contraire, une jeune femme motivée qui vient de sortir des études connait encore mieux le sujet que quelqu’un qui travaille depuis plus de vingt. Sans parler, que si tu es jeune, tu n’auras pas des enfants tout de suite, alors qu’une femme plus mûre, si. N’oublie pas que tes faiblesses deviennent tes forces, car tu es capable de prouver que tu es cette personne. Oui, tu sais, celle qui est forte et qui ne recule jamais. Pourquoi ne me crois-tu pas ? Mes mots sortent avec simplicité, ça ne veut dire qu’une seule chose… ne vois-tu pas ? Pourtant, elle semble si évidente. J’ai raison, ce que je peux énoncer est vrai. La vie est simple. Ouvre ton esprit, tes bras et ton cœur à de nouvelles choses et à de nouvelles personnes. Nous sommes uniques dans nos différences. Le lâche ne commence jamais, le faible ne termine jamais et le gagnant n’abandonne jamais. C’est un fait, tu ne peux rien y faire. Alors, assure-toi, d’être le gagnant ! Avant de te rencontrer, je ne savais pas ce que c’était que de regarder quelqu’un et de sourire, sans raison. A présent, je pense que mon esprit s’en rend compte, mon âme aussi, car elle a besoin d’être accroché à la tienne pour survivre. Nous sommes une sortes de symbiose, pas une relation commensale, ni du parasitisme encore moins de l’opportunisme.

Si tu peux encre rire lorsque tu te sens complètement brisé, alors plus rien ne peut te briser désormais. Montre-leur que tu es invincible et que tu comptes bien le rester. N’oublie jamais, néanmoins, que la sincérité est une belle vertu, qu’elle passe par les yeux et non par les paroles. Ne vis pas pour que ta présence se remarque, mais pour que ton absence se ressente. Car tu es important pour ceux qui t’aime, eux ne t’oublieront jamais. Si le cas est contraire, réfléchis bien à leurs actes et aux tiens. Te méritent-ils vraiment ? Pleurer ne les fera pas revenir. Dire que tu t’en fiches ne t’empêchera pas d’y penser et tout prendre sur tes épaules, ne te rendras pas plus fort, mais plus faible. Ton bouclier ne supportera pas les nombreux assauts de la vie, alors assures-tu de pouvoir te reposer sur une épaule fidèle à cet instant. La vie se vit d’essais et d’erreur. Toute relation n’est pas destinée à fonctionner. Parfois, elle est seulement destinée à t’apprendre quelque chose. Mais la notre ne le sera pas. Je te fais confiance, car en plus d’avoir besoin de toi, je pense que nous devons être ensembles pour toujours. Comment comprendre mes mots ? Regarde mes prunelles et tu connaîtras tout de moi, dans les moindres détails. Enfin, plus ou moins, mais si tu cherches bien, tu découvriras la clef qui te permettra d’ouvrir mon cœur. Tu la personne dont j’ai besoin pour me forger, ne me repousse pas. Je tiens à être présent pour toi. Je te demande juste de me faire confiance. Tu ne le regretteras pas.

Esprit du Lion est une chatte qui est calme. Elle ne s’énerve pas souvent, mais quand elle le fait c’est pour la bonne cause. La guerrière n’est pas du genre à s’enorgueillir, ou à faire des velléités. De nature joyeuse, la guerrière pense toujours qu’il vaut mieux rire que pleurer. A vrai dire, elle rayonne et c’est bien ce qui fait sa force. Oui, parlons de sa force de caractère ; La jeune chatte ne se laisse pas impressionner. Sa langue bien pendue et son sens de la stratégie, lui ont à maintes fois sauvés la vie et celle de siens. Par ailleurs, les siens, le clan du vent, sont une de ses plus grandes sources d’énergie. Elle donnerait sans hésiter sa vie, même pour le plus vieux des anciens, ou le plus fort des guerriers. Cela ne fait aucune importance, elle les aime. Donc, elle les protégera, c’est sa mission.

Très mature, la jolie rouquine réfléchit toujours avant d’agir, ou presque. Cela dit, il est vrai que des erreurs lui ont échappés. Mais que celui qui n’en n’a jamais fait, lui lance la première pierre. Courageuse, jamais elle ne se défile. C’est un vrai plaisir pour elle, que de suivre son chef au combat. Oui, elle adore se battre, comme la plupart des chats du clan du vent, voir de tous les clans. Quand son honneur est en jeu, la guerrière tient absolument à prouver la véracité de ses propos ou de ses actes. Fière et digne, la rouquine a du mal à abandonner. Loin d’être stupide, mais simplement le fait de savoir que ce qu’elle tente de faire est trop dur pour elle, la chagrine fortement. En tout cas, assez pour qu’elle continue puis finalement y parvienne. Ah, et ne vous avisez surtout pas de lui dire d’arrêter, vous ne feriez que s’attirer ses foudres. Autant, elle peut être drôle, gentille, aimante, qu’elle peut devenir une vraie harpie sadique. La rouquine sait que le meilleur ne peut-être que le futur. Le croire, fait toujours avancer, c’est ce qu’elle pense. Tirer des conclusions hâtives n’est pas dans ses habitudes.

La seule marche arrière tolérée est celle de l’élan, pour sauter l’obstacle. Danse sauvage ne respecte pas les flemmards. Elle trouve ça lamentable de laisser des chatons se battre à leur place. Avant de s’en aller, vous pouvez être sûr, qu’elle sera coupable d’être celle qui aura mieux un peu d’arc-en-ciel, dans ce monde. Danse Sauvage se bat pour que tous soient unis, pour le clan du vent. La lieutenante aimerait marquer l’histoire à jamais, comme ses aînés, ceux qui l’ont guidé. Son combat reste toujours réaliste. Elle voit toujours au-delà des faiblesses de ses amis.

Esprit du Lion est arrogante, fière, jalouse, capricieuse, imbue d’elle-même, mais elle le vit bien. Non, je plaisante, ce n’est pas vrai. Elle a bien sûr tous ces petits défauts en elle, mais à petite dose. C’est vrai que sinon, elle est tout à fait normale. Non, j’abuse peut-être un peu, juste un petit peu, hein. Rien à faire sauter mémé dans les orties, quoi, ni à faire hérisser les poils d’un chat et… Bon, je crois que vous avez compris le principe. La guerrière est assez sympa, disons que si elle n’a pas de raison à être méchante, elle ne le sera pas. Tout ce qu’il faut, c’est : Ne pas l’énerver, ne pas faire quelque chose qui pourrait l’énerver, et bien sûr ne surtout pas faire l’un des deux points, plus haut. Non, là, je l’a fais passer pour quelqu’un d’irritable et irascible. Ce n’est pas le cas. Oui, elle s’énerve facilement, mais reconnaître ses erreurs est faisable, pour la jeune lieutenante. Enfin, seulement devant son chef, ou surtout devant lui. En effet, elle a une véritable passion pour la psychologie féline, donc après elle sait tirer les ficelles, comme tout bon marionnettiste. Mais ce n’est pas ce qu’elle recherche en premier. D’abord la bagarre, ensuite on discute. Elle est assez complexe. Passé du gentil au méchant est assez fréquent, chez elle, on ne peut pas savoir d’où ça vient. Mais si, vous l’aimez, il faudra faire avec. Après je ne dis pas, elle sait se contrôler. Malicieuse, oui, c’est sûr. Jouer des tours à ses amis, c’est très marrant. Possessive, en effet, il ne vaut mieux pas s’approcher de son petit ami. Mais elle a un sens assez libre. S’il va à droite à gauche, comme il lui sied, mais il ne pourra pas exiger d’elle une fidélité à toutes épreuves. Elle n’aime pas se sentir enfermée, elle veut être libre. Sans doute pour cela, qu’elle aime être lieutenante et avoir des responsabilités. Puisque, tout le monde sait que personne n’a tord et personne n’a raison. Disons juste, qu’elle croit être à sa place. Son souhait n’est pas de d’obéir, mais de vivre comme ça lui chante.

En regardant sa petite sœur, elle a compris que c’est ce qu’elle voudrait. Mais bien sûr, des rencontres ont fait, qu’elle ne veut plus partir de son clan, pour rejoindre un autre. Son sens du devoir et de l’honneur aide beaucoup à cela. Non, je ne pense pas qu’elle changera de camp, retournera sa veste. Pourquoi le ferait-elle ? Tu choisis un camp, d’accord, mais essayer de s’y tenir c’est mieux. Après, c’est sûr que d’admettre ses erreurs, c’est pas mal. Comment dire, cela peut donner un « genre », mais franchement, je ne trouve pas cela si bien que cela. En gros, il a un problème, t’assumes pas, tu changes de camp, pour rester en vie. Non, c’est nul. Ce n’est pas comme ça que la chatte a été formée et instruite. Elle a ses valeurs et s’y tient. C’est sans doute l’une des seules choses que l’on peut envier chez elle. En plus de sa beauté naturelle, et de son instinct de combat… non, je plaisante. Ella aime être enviée. Je ne dis pas qu’elle n'est pas humble, non plus, c’est dans le caractère humain de se montrer. On n’est pas fait pour être seul et ignoré. C’est un fait, et c’est immuable.

Elle se sent très, très responsable de sa sœur. C’est sa petite sœur, malgré leur désaccord, elle l’aime. Bien que ce ne soit pas réciproque, mais ne ce n’est important. Il est vrai qu'elle est exigeante, et voudra toujours avoir le meilleur, mais ce n'est qu'un trait de caractère. Elle est bornée, jamais elle n'abandonne, pourquoi le ferait-elle ?

Je vais vous laissez l’écouter, peut-être comprendrez-vous mieux son esprit peu facile à décrypter.

Je peux être maîtresse de mon raisonnement, ma logique, mes ambitions, mes actes et actions mais malheureusement je ne peux être maîtresse de mes sentiments et eux l’emportent sur la totalité. On a beau tenter de se montrer plus forte que l’on est, il y a toujours des fois ou on craque. J’ai beau vouloir prouver que ça ne peut m’arriver, un jour quelqu’un le remarquera. Je me demande même si ce n’est pas déjà fait, d’ailleurs. S’il y a bien une chose dont j’ai horreur, c’est de me faire commander. J’ai besoin de mener, de m’affirmer. Déjà parce que mes idées sont pour la plupart du temps plus construites que celles des autres. C’est mon caractère, il me faut me mettre en avant pour prouver à tous que je suis celle qui les guidera. Bien sûr, je ne suis pas bête, j’ai besoin de bons guerriers. Un chef n’est rien, sans son lieutenant, je le sais très bien. J’espère le devenir un jour. Je m’en sens capable. Quand je dis quelque chose, je suis sûre de ce que je fais. Je n’ai pas besoin de l’aide des autres, je suis bien trop fière pour cela. Et comment on dit, rien n’est mieux fait que par soi-même. Mais ne croyez pas que je ne sais pas diriger. Je suis impartiale. Pour moi la vraie force se montre sur un champ de bataille, grâce au mental mais pas seulement, il faut aussi de la force et de l’intelligence pour être un combattant aguerris. Je ne me pense pas être quelqu’un de faible, bien sûr souvent j’ai peur comme tout le monde. Mais, c’est bien grâce à cela que mon esprit peut affronter toutes sortes de choses et me permettre de mener des guerriers. Ils sont ma famille. Mon devoir est comme tout père de famille, tout comme le mien, de défendre sa famille au péril de sa propre vie. Je sais très bien que parfois, il faut des sacrifices. Lâcher du leste pour pouvoir atteindre le sommet, mais toujours garder à l’idée son objectif réel. Croyez-moi, je ne lâche pas l’affaire facilement. Si je n’y arrive pas, eh bien je recommence encore et encore. Je ferai tout ce qu’il faudra pour aider mon clan. C’est bien notre devoir, nous sommes nés pour ça, après tout. Je déteste les tirs-au-flanc. Comment sauver sa vie sur un champ de bataille, si les besognes ne sont pas faites au camp ? Si les entraînements ne sont pas respectés ? Je déteste qu’on remette mes ordres et décisions en question. Je suis assez susceptible, je n’aime pas qu’on se moque de moi. Et pour tout dire, je ne vous conseille pas d’essayer. Il risque fortement de vous manquer quelques parties, si vous tentez de me contredire, sans raison valable. J’aime gagner. La victoire, je la veux, tout le temps. Dès que je suis lancé, je deviens une machine de réflexion et de stratégie. Je me connais. Je connais mes guerriers. Nous pouvons y arriver. Nous allons y arriver. Il m’arrive très souvent que mes mots dépassent mes pensées. Néanmoins, je suis ainsi, on ne peut pas me changer. J’aime défendre mon territoire et montrer mon caractère, certes très strict, mais nécessaire. Je ne me pense pas imbattable, loin de là, mais j’aimerais y croire. Je suis vantarde, je l’admets. Peut-être trop parfois, mais je ne veux pas me répéter, c’est comme ça que je suis. Aimez-moi, ou partez.


Je pense avoir fait le tour, à vous de voir, si vous tenez à l’avoir dans votre camp.




♣. TICS & MANIES: [Facultatif] Bien trop.

♣. HISTOIRE: [15 lignes min.]

Shine bright like a diamond,
Find light in the beautiful sea
I choose to be happy
You and I,
We’re like diamonds in the sky
You and I,

Tu connais mon nom, pas mon histoire. T’as entendu ce que j’ai fait, pas ce que j’ai vécu.

Confronté à la roche, le ruisseau l’emporte toujours, non par la force, mais par la persévérance. C’est ainsi que l’on peut faire craquer quelqu’un et obtenir ce que l’on veut, mais pour cela, il faut avoir une véritable ambition. Une telle ambition qu’elle nous rapportera une histoire à raconter pendant des générations et des générations. Un récit qui sera relaté aux quatre coins de la planète. Parfois tout ce que tu peux faire, c’est tourner la page, cacher tes pleurs et espérer que tout ira mieux. Lorsqu’une personne te raconte ses problèmes cela ne veut pas toujours dire qu’elle veut être prise en pitié et être plainte mais seulement qu’elle t’accorde une bonne grosse dose de confiance, ne la juge pas, si tu la connais vraiment. Il faut toujours penser que les gens sont bons et ne trichent jamais, car ils seront toujours que dix pour-cent voir quinze, alors n’oublie ceux qui restent. Certaines personnes rendent ta vie meilleure en faisant partie de celle-ci, alors que d’autres la rendent meilleure en la quittant. Seulement, il faut bien doser les entrées et les sorties pour ne pas se faire piéger par le roulement de la vie. L’amitié est le seul sentiment plus fort que l’amour, même s’il ressemble à l’amour dépouillé de l’attirance physique. C’est un sentiment irremplaçable. Inexplicable quand il se montre. Inexcusable quand il s’en va. Pour être sa propre étoile, tu dois faire briller ta propre lumière, suivre ton propre chemin et ne pas te soucier de la noirceur. C’est ainsi que les étoiles brillent. La douleur de perte un être cher change les gens. On est d’accord, mais elle les rend également plus forts !

C’est une chance de vivre, parait-il. Mais est-ce que l’on pense à tous les problèmes. Les peines. Les joies. Que l’on entraînera comme fardeau, durant toute notre vie ? Toutes nos erreurs, nos ratures, ce qu’on ne peut effacer, ou recommencer. Ces choses qui entachent notre âme, pour toujours. Certaines choses qui nous montrent que la vie est cruelle et bien meilleure que nous.
L’important, ce n’est pas la chute.
Mais l’atterrissage.
Je crois qu’il est l’heure de faire tes preuves.

Une seule voix. Une seule fois. Un seul choix. Laisse-moi me reposer une dernière fois dans tes seuls bras, car si tu pars je verserai des larmes et des larmes. Malgré mes failles, t'as toujours été là. Du respect pour ton passé et ton moral d'acier. Je donnerais ma vie pour toi. Je prie le cœur meurtrie. Longue est la route et toi tu marches à pied. Mais dans ma tête, je marche à tes côtés. Si tu pars, je pars. Qui oserait me dire que tu n'es plus de la partie. Te voir, fier et beau dans cet armure. Ta valeur est inestimable, tel un diamant resplendissant. C'est pour cela que des que la charge est lancé, c'est avec fierté, sans honte que je pars avec toi. J’ai besoin de toi, comme le roi a besoin de sa reine. Non. Ne pars pas. Reste. Ne t’en vas pas. Ce n’est pas ton heure… Pourquoi ? Ciel. Je ne veux pas te perdre. Je ne t’oublierais jamais.

Oublie-le.
Non, jamais.

Parole à ma plume…

C’est une chance de vivre, parait-il. Mais est-ce que l’on pense à tous les problèmes. Les peines. Les joies. Que l’on entraînera comme fardeau, durant toute notre vie ? Toutes nos erreurs, nos ratures, ce qu’on ne peut effacer, ou recommencer. Ces choses qui entachent notre âme, pour toujours. Certaines choses qui nous montrent que la vie est cruelle et bien meilleure que nous.

Esprit du Lion avait chassé toute la journée, tout en envoyant les patrouilles surveiller les frontières. Inutile de dire que la jeune guerrière était plutôt à bout de force, pas facile la vie de lchat de clans, quand il faut courir dans tous les sens. Pleins personnes auraient chanté « laisse tomber tes problèmes », dommage que ce n’est pas aussi simple que ça. Il est vrai que la vie est, comment dire…, fatigante, épuisante, stressante, mais en même qui ne voudrait pas passer de si bon moment avec ses amis ? Vivre l’amour, faire ce que les sauvages ne savent pas faire. C'est-à-dire. Vivre avec ceux qu’on aime, leur faire confiance, qu’ils vous fassent confiance. C’est un cercle. Ceux que l’on n’oubliera jamais, leurs noms resteront à jamais gravés dans nos esprits. Grâce à notre mémoire, tous les morts entrent dans la légende. Répondre à la mort « Non, je ne meurs pas. J’entre dans la légende ! » Voilà, ce qui est la force de l’esprit, le mental ! La force secrète de tout chasseur, la flamme qui les maintient en vie. Celle qui brûlera toujours, et pour toujours. Même si, parfois, le vent souffle. La flamme tremble, tangue, mais ne s’éteint pas ! Elle explique, cela très clairement, il en faudra plus pour me voir sombrer dans les ténèbres. Elle se rit du vent, joue avec, le fais trembler de jalousie, le rend fou, mais ne mourra jamais. Tel est sa force, son courage. Elle refuse la mort, au si près qu’elle y soit. La petite flamme se sacrifiera, mourra quand elle l’aura décidée ! Voilà ce que pense Esprit du Lion, pour son clan, sa sœur, son amour, son apprentie elle s’éteindra pour les sauver !

Esprit du Lion regarde le ciel, et frémit au contact de certains souvenirs :

[Flash Back]

Esprit du Lion est née, un soir de pluie, puis sa sœur est venue au monde, à sa suite. Son premier nom fut Patte du Lion, celui de sa sœur Patte d’Argent. Les deux sœurs étaient très proches, toujours fourrées ensemble. Elles étaient liées. Jusqu’à ce jour, où tout bascula brutalement. Mais nous n’y sommes pas encore. Les parents des chatons, Ciel d’Orage et Tempête de Sable, tous deux guerriers du clan du vent. Ciel d’Orage adorait ses filles. Une fois revenu de patrouille, de chasse, il passait toujours dans la pouponnière pour leur prouver son affection. Il jouait avec elle, leur montrait quelques positions de chasse. Parfois, la jeune Tempête de Sable devait le faire sortir de l’antre, pour qu’il n’oublie pas ses responsabilités de guerrier de clan. Au fond, elle trouvait ça, merveilleux. Un père si tendre et amoureux de ces filles, est rare aujourd’hui. Les chatons, quant à elles, adoraient leur père et leur mère. Elles vivaient bien, et étaient aimés. Il ne leur fallait rien de plus important. Patte du Lion ne pouvait se passer des histoires de guerre de son père. Chaque soir, les deux parents prenaient le temps de leur raconter quelques unes de leurs histoires. Les oreilles grandes ouvertes, les yeux pétillants, elles savouraient leurs paroles.

Les petites devinrent grandes. Comme tous les chatons à six lunes, elles devinrent apprenties. Patte du Lion devint Nuage du Lion, apprentie de Griffe d’Ebène, un mâle au caractère bien trempé. Elle s’entraîna dur pour devenir la meilleure apprentie, pour rendre fier son mentor, mais surtout son père. Ciel d’Orage était si fier de voir ses filles aspirantes guerrières. Nuage du Lion grandissait et mûrissait autant en maturité que physiquement. Ses muscles se développaient et ses sens devenaient acérés. L'aspirante se baignait autant dans la vie de chasseuse de lapins, que dans celle de guerrière stratège et bonne combattante. Chaque jour, Griffe d’Ebène emplissait son esprit de connaissances de plus en plus multiples. Elle lui devait beaucoup. Puis les lunes passèrent de sa première assemblée de clan, à bien sûr sa nomination de guerrière à part entière.

Nuage du Lion était très fière, mais en même temps, triste de ne pas pouvoir partager ce moment avec sa sœur. Nuage d’Argent n’était pas encore prête à devenir guerrière, d’après les dires de son confident Griffe d’Ebène. Cela la rendait mal à l’aise, sa sœur devrait être avec elle, sous les regards ravis de son père et de sa mère. Mais c’était le contraire, Nuage d’Argent était présente, mais son regard ne quitta pas le sol. Nuage du Lion était trop excitée par ce moment, qu’elle ne remarqua pas la disparition subite de sa petite sœur. Sa nouvelle vie lui tendait les pattes. Elle se concentra sur le moment, sur son nouveau nom de guerrière : Esprit du Lion guerrière du clan du vent, à part entière.La nuit de son sacre fut très longue, mais jamais elle ne cessa de penser à ce qu’elle pourra accomplir durant sa vie de guerrière. Le lendemain,la nouvelle guerrière voulut aller parler à sa sœur de ce moment, mais celle-ci resta froide, très froide et la chassa. Le cœur lourd, la jeune guerrière s’en alla avec sa patrouille. La chatte rousse se demandait si un jour tout allait redevenir comme avant, bien qu'elle commençait à en douter fortement.

Les relations entre sa sœur et elle, se dégradèrent bien plus, par la suite, lors de cet accident.

Nouveau frémissement plus fort, cette fois-ci.

En effet, un jour, Esprit du Lion, Griffe d’Ebène et Ciel d’Orage, plus Nuage de Pin partirent en patrouille. A la base, il ne devait rien se passer de spécial, à part un marquage des frontières pour montrer le territoire au jeune Nuage de Pin. La guerrière se doutait qu’il s’agissait aussi pour elle, d’une évaluation pour voir si elle serait capable d’avoir son propre apprenti. Elle en était ravie et déterminée à montrer tout ce qu’elle pouvait à ce jeune mâle. L’ambiance était bonne enfant, les guerriers discutaient avec ferveurs – la saison des feuilles nouvelles approchaient – tous les chasseurs étaient ravis. Les clans se portaient plus ou moins tous bien, que demander de plus ? Esprit du Lion suivait avec attention les premier pas du jeune Nuage de Pin et espérait que bientôt se serait son tour de veiller sur une boule de poils, attendrissante. Enfin, on ne va pas trop s’étendre sur le sujet. Revenons à notre patrouille, les guerriers progressaient rapidement et avec facilité. Le jeune apprenti semblait déjà épuisé, bien sûr ses pattes n’étaient pas encore aussi endurante – que celle des autres chasseurs – mais en soit, il s’en sortait plutôt bien, jugea la rouquine. Son pelage roux concurrençait le soleil avec son éclat. Ses pattes effleuraient le sol, avec douceur mais fermeté. Elle se sentait bien. Pourquoi en serait-il autrement ? Bonne question.

Ce fut de courte durée, Nuage de Pin devait démontrer ses talents de jeune chasseur. Il repéra rapidement un lapin, mais celui-ci s’enfuit vers la frontière, qu’il dépassa. Le jeune chat aussi, prit dans sa course, il ne s’arrêta qu’après être de l’autre côté. Aussitôt les trois guerriers lui hurlèrent de revenir immédiatement. Nuage de Pin battit en retraite mais pas assez rapidement. Une patrouille ennemie était déjà là, prête punir cet imprudent. Un guerrier bondit sur l’apprenti. Le sang d'Esprit du Lion ne fit qu’un tour. Elle bondit à l’attaque. Le combat commença. Les guerriers du vent étaient en sous-nombre. La rouquine ordonna à Nuage de Pin de rentrer au camp fissa et de revenir avec des renforts. L’apprenti ne discuta pas, et fila. La jeune chatte jeta un dernier regard sur la petite silhouette de l'apprentie et se lança à corps perdu dans le combat.

La guerrière toisa le grand guerrier qui lui faisait face. Elle ne se sentait pas de poids, face à lui, rien que sa carrure l’écrasait. Mais elle ne recula pas. Crachant, elle lui montra les crocs. Les chats bondirent. Ils mordirent à qui de mieux, tailladant, griffèrent. La rouquine ne tiendrait pas longtemps. Le moment fatidique arriva – le mâle la plaqua contre le sol – sa gueule près de son cou. Ses pattes arrières s’agitaient pour le faire lâcher prises, mais une telle rage devait animer ce chat, que rien n’y faisait. Il leva la patte…
Et fut interrompu par Ciel d’Orage qui le bouscula avec force, libérant ainsi sa fille blessée. Esprit du Lion roula puis s'employa à calmer son cœur en émoi. Elle ne put qu’assister à ce qui suivit. La mort de Ciel d’Orage, la mort de son père, son cher père. Le mâle adverse prenait le dessus, mais Ciel d’Orage ne lâchait pas. Lui-même animé par la rage de protéger sa famille. C’était un combat de titans, les deux guerriers ne lâchaient rien. Ciel d’Orage faiblissait, il n’était plus tout jeune, sa vigueur de ses années de gloire n’était plus. Il se fit plaquer, à son tour au sol. Esprit du Lion était repartie dans un combat contre une guerrière, cette fois-ci. Elle gagnait du terrain. La jeune chatte fit fuir son adversaire. Ravie de sa victoire, elle se retourna pour voir son père. Ce qu’elle vit lui glaça le sang. Le guerrier adverse abattit sa patte – rouge de sang – une ultime fois sur Ciel d’Orage.

Elle hurla. Désespoir. Tristesse. Rage. Haine. Esprit du Lion chargea. Un éclair noir la propulsa plus loin, et se plaça devant elle. Griffe d’Ebène l’empêcha de retourner au combat. Le temps semblait s’arrêter. Choquée, la rouquine remarqua à peine, une seconde patrouille du clan du vent qui venait à la rescousse, faisant fuir les autres guerriers. La guerrière se redressa tant bien que mal et tituba jusqu’à Ciel d’Orage. Esprit du Lion se coucha, à ses côtés. Il ne respirait plus, son cœur ne battait plus. La fille était éplorée par cette perte, par sa faute. Tout était de sa faute. Son mentor s'approcha d'elle. La rouquine avait la désagréable impression d'être dans la quatrième dimension. Elle percevait les sons, mais lointain. Griffe d’Ebène et elle ramenèrent le corps au camp. La jeune chatte avait honte.Tempête de Sable et Nuage d’Argent vinrent pleurer, comme les autres membres du clan, ce guerrier qui avait donné sa vie au clan et l’avait perdu injustement. Une fois mis en terre, Nuage d’Argent se dressa devant Esprit du Lion, et lui cria :

- C’est de TA faute ! Tu étais trop faible ! Comment as-tu pu le laisser mourir….

La guerrière rousse ne répondit rien. C’était sa faute. Elle avait bien compris. Mais le beau temps vient toujours après la pluie.Nuage d’Argent, devenue Pelage d’Argent, ne lui parlait plus du tout. Esprit du Lion était parvenue au point de vouloir devenir la meilleure, pour protéger sa sœur et venger son père. Elle perdit son insouciance et devint stratège à tendance sadique. La guerrière avait perdu sa joie de vivre. Tout en elle devenait machinal, instinctif, plus de chaleur rien que le trou béant de sa plaie qui ne voulait pas cicatriser. Son caractère devint plus mature encore. On lui accorda un apprenti, un jeune mâle du nom de Nuage de Glace. Elle s’entendait très bien avec lui, mais n’arrivait pas à esquisser beaucoup de rire, les premiers temps, mais ce jeune chat lui apprit à sourire à nouveau. Les lunes passèrent, et elle se surpassa, retrouva sa joie de vivre, mais jamais elle n’oublia Ciel d’Orage. Elle se fit respecter, et c’est avec joie qu’elle apprit la mort du bourreau de son père. Enfin, elle se sentait libre. S’appliquant avec ardeur dans toutes les taches de guerriers, elle fut récompensée. En effet, Esprit du Lion était devenue une guerrière respectée et crainte par les autres clans. Inutile de dire que ça lui procurait un certain plaisir, une sorte d'accomplissement.

[fin du flash back]

Avec grâce, elle se remit debout, et regagna son camp, en trottinant. Les derniers guerriers rentraient de la chasse. Elle les félicita, avec sympathie. Oui, ça lui arrive de temps à autres, quand elle est de bonne humeur ou dans les temps durs, comme maintenant. Elle commençait à en avoir gros sur la patate de voir si peu de guerriers et tous ces chatons qui rendront l’âme, bientôt, s’ils ne trouvent pas de mentor. Elle, qui se riait de la mort, ne supportait pas ça. Esprit du Lion enfonça ses griffes dans le sol meuble, et secoua ses moustaches, frustrée. Comment elle et son clan, pourraient-ils inverser cette malchance. Si elle le pouvait, elle donnerait sans hésiter sa vie, pour changer tout cela. Malheureusement le sens de sacrifice n’aide pas beaucoup. La guerrière incita quelques apprentis à se hâter de rejoindre le grand rocher. Elle jeta un regard mauvais à un guerrier encore entrain de traîner dans sa tanière. Aucuns chats ne devaient faire attendre le chef du clan, la guerrière n’aimait pas ça non plus. Peut-être que ça avait un rapport avec le fait qu’Étoile d’Automne n’était qu’autre que très chère à son cœur. La seule qui savait la calmer, la réconfortée, une très bonne amie, en somme. Bien qu'elle soit plus vieille qu'elle. Étoile d'Automne, cette chatte si impressionnante résistait même à ces crises de rage, de plus en plus fréquente avec l’âge. Non pas qu’elle se faisait gâteuse, simplement que c’est dans son caractère. Pas de conclusions hâtives.

Esprit du lion savait reconnaître que sans sa cheffe, elle serait morte au moins quarante-six fois. Néanmoins, elle ne restait pas derrière elle, combien de fois s’était-elle jetée dans la bagarre pour ne pas la perdre ? Esprit du Lion, femme au caractère bien trempé, loyale et fière jusqu’au bout des griffes. Même si la chatte au pelage de feu, mettra du temps à avouer publiquement son amour pour lui. Il faut avouer que ce n’est pas dans ses cordes de se montrer tendre et prouver ses sentiments. Les chats avaient plutôt tendance à penser que c’est une guerrière loyale et forte, mais plutôt sadique et sans cœur, qui aime voir souffrir. A vrai dire, ils n’ont pas tords, mais il ne faut pas toucher à son clan. Ce n’est pas plus compliqué que ça. Esprit du Lion s’assit au pied du rocher, en jetant un regard empli de fierté en regardant sa sœur chérie. Plume d’Argent excellente guerrière du clan du vent bien sûre elle ne peut nier son pincement au cœur, avec leurs relations très sinueuses et caillouteuses. Mais, malgré tout, c’est sa sœur, et elle en est plus que fière ! Elle plissa les yeux, et se donna quelques coups sur son poitrail, puis leva son regard vert émeraude sur le grand chef qui sortait de son antre. Elle avança d'un pas assuré sur le rocher. La rouquine réprima un petit sourire. La guerrière au caractère de feu jeta un regard courroucée sur les guerriers de son clan qui discutaient encore. Le leader revint à la charge avec un rugissement puissant qui résonna. La guerrière acheva de se détendre et dressa les oreilles attentives. Quelques murmures parcoururent le demi-cercle de guerriers et d’apprentis. La chatte couleur flamme ne décela rien de moqueur, plutôt du respect. Elle en fut ravie.

Le soleil était déjà bien haut dans le ciel. Tous n'attendaient qu'une seule chose, la nomination du nouveau lieutenant. Étoile d'Automne avait remplacé l'ancien chef, et maintenant il lui fallait se trouver un bras ou devrais-je dire une patte droite pour l'aider à siéger à la tête du clan. Évidemment, c'était événement très attendu. Comme une sorte de fête pour chats, vraiment étrange, pensa la guerrière. Pourtant elle était aussi stressée que les nombreux autres guerriers qui espéraient avoir la place. Oui, bien sûr, la rouquine avait l'ambition de devenir lieutenante qui ne l'aurait pas ? Ses oreilles se dressèrent légèrement et elle fit quelque pas pour se calmer. Bientôt un guerrier accédera au rang de lieutenant. La jeune guerrière n'attendait plus que ce soit son nom qui sorte de la gueule d’Étoile d'Automne. Si ce n'était elle, ce ne serait pas la mort bien au contraire, elle se ferait une raison en se disant qu'elle aura encore énormément de lunes pour tenter sa chance. Néanmoins, la rouquine se raccrochait à cette envie, celle de devenir la conseillère de son chef, ses yeux et ses oreilles. Les discutions avaient diminué dans les rangs et tous étaient suspendus aux prochaines paroles du chef du clan du vent. Celle-ci s'avança et annonça :

Étoile d'Automne - Le temps est venu de nommer un nouveau lieutenant. J'annonce ma décision devant le clan des étoiles afin que l'esprit de nos ancêtres l'entendent et l'approuvent. Esprit du Lion me secondera, à présent.

Le silence puis l'acclamation assourdissante de tous les membres du clan. Esprit du Lion ne savait plus vraiment quoi faire. Il est facile de s'imaginer ce moment glorieux et de la réaction que l'on voudrait avoir. Mais quand ça se passe pour de vrai, c'est tout autre chose. Ses pattes s'étaient mises à trembler et son cœur à battre avec fougue. La rouquine déglutit péniblement et scruta de son regard émeraude les membres de son clan. Ils l'acclamaient, elle. Fermant les yeux pour se remettre de ses émotions, la nouvelle lieutenant fit le vide dans son esprit. Son cœur s'était enfin calmé. Néanmoins, la chatte s'avança comme un chaton le jour de son baptême d'apprenti. Elle se sentait toute fébrile, des papillons exécutaient une danse dans son estomac. La jeune lieutenante afficha une mine sérieuse, puis prit la parole quand les voix se furent éteintes.

Esprit du Lion - Je m'attendais pas à devenir votre lieutenant, néanmoins je jure devant le clan des étoiles que je ferai tout pour vous servir et n'hésiterai pas à donner ma vie, ne serait-ce pour le plus petit des chatons en passant par l'apprenti fougueux, la reine pleine, le guerrier loyal ou le plus vieux des anciens.

Ses prunelles se levèrent et contemplèrent Étoile d'Automne à qui elle adressa un signe de tête, en guise de reconnaissance mais aussi empli de promesse. Son choix ne sera pas vain, la cheffe du vent n'aura pas à le regretter. Esprit du Lion se frotta contre son ancien mentor. C'était son heure de gloire et la rouquine n'allait pas laisser passer cette occasion entre ses griffes. La nouvelle lieutenante se laissa envahir par ses nouvelles responsabilités. Mais ceci n'est pas la fin de son histoire, croyez-moi, vous entendrez encore parler de la chatte à la fourrure de feu.



♣. CODES: Good come back ♪

♣. A PROPOS DE VOUS (facultatif):

Ton PUF: JumperA
Ton âge: 18 ans
Une impression sur le forum: Eh bien, je le trouve vraiment super pour y être revenue.
Quelque chose à ajouter ? Je vous aimes. *moment sentimental On*




Dernière édition par Esprit du Lion le 3/11/2012, 21:41, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar


MessageSujet: Re: Quand l’esprit dit « Abandonne » ; L’espoir chuchote : « Essaie encore une fois. » Esprit du Lion.    3/11/2012, 17:55

bienvenue
Revenir en haut Aller en bas
Nuage Fauve
P'tit Nouveau.

avatar

Féminin
Nombre de messages : 217
Age : 22
PUF/Surnom : JumperA
Rang Cours RPG : Chef
Autre(s) Compte(s) : Aucun
Avertissements :
0 / 30 / 3

Date d'inscription : 07/12/2008

Profil du/des Minous

Affinités
:

Mentor/Apprenti
:

But/Projet
:

MessageSujet: Re: Quand l’esprit dit « Abandonne » ; L’espoir chuchote : « Essaie encore une fois. » Esprit du Lion.    3/11/2012, 21:44

Merci boule de poils ! ;D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Etoile d'Automne
P'tit Nouveau.

avatar

Féminin
Nombre de messages : 23
Age : 23
PUF/Surnom : Ryurin
Amour : Personne pour le moment
Autre(s) Compte(s) : Aucun
Avertissements :
0 / 30 / 3

Date d'inscription : 27/10/2012

Profil du/des Minous

Affinités
:

Mentor/Apprenti
: Aucun

But/Projet
:

MessageSujet: Re: Quand l’esprit dit « Abandonne » ; L’espoir chuchote : « Essaie encore une fois. » Esprit du Lion.    3/11/2012, 22:50

Ma lionnette *-* <3
J'adore ta description ! Vite parmi nous !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nuage Fauve
P'tit Nouveau.

avatar

Féminin
Nombre de messages : 217
Age : 22
PUF/Surnom : JumperA
Rang Cours RPG : Chef
Autre(s) Compte(s) : Aucun
Avertissements :
0 / 30 / 3

Date d'inscription : 07/12/2008

Profil du/des Minous

Affinités
:

Mentor/Apprenti
:

But/Projet
:

MessageSujet: Re: Quand l’esprit dit « Abandonne » ; L’espoir chuchote : « Essaie encore une fois. » Esprit du Lion.    4/11/2012, 13:50

Tontonne ♥
Merci :)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Valse Étoilée
P'tit Nouveau.

avatar

Féminin
Nombre de messages : 107
Age : 18
PUF/Surnom : ValsOu
Autre(s) Compte(s) : Aucun.
Avertissements :
0 / 30 / 3

Date d'inscription : 17/07/2012

Profil du/des Minous

Affinités
:

Mentor/Apprenti
: Aucun.

But/Projet
:

MessageSujet: Re: Quand l’esprit dit « Abandonne » ; L’espoir chuchote : « Essaie encore une fois. » Esprit du Lion.    4/11/2012, 15:29

    Bienvenue ! Très belle fiche, bravo ! ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fumée du Ciel
VIP à jamais dans nos coeurs ♥

avatar

Masculin
Nombre de messages : 936
Age : 20
PUF/Surnom : Fumée, Bouboule, Dragibus and Smoke. Choisis !
Rang Cours RPG : Lieutenant.
Amour : Point de ça.
Autre(s) Compte(s) : ~ Espoir d'Oxyde
Avertissements :
0 / 30 / 3

Date d'inscription : 30/08/2011

Profil du/des Minous

Affinités
:

Mentor/Apprenti
: X

But/Projet
:

MessageSujet: Re: Quand l’esprit dit « Abandonne » ; L’espoir chuchote : « Essaie encore une fois. » Esprit du Lion.    4/11/2012, 15:39

Je te dis Re-Bienvenue sur ce beau forum ! Et je te redis aussi que c'est génial que tu sois revenue.

Pour ta présentation, je pense que tout est bon. Naturellement, superbe fiche dans tout les sens. L'histoire est rondement menée °)
Il ne te reste plus que ton test. Bonne chance !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lgdc.meilleurforum.com/
Nuage Fauve
P'tit Nouveau.

avatar

Féminin
Nombre de messages : 217
Age : 22
PUF/Surnom : JumperA
Rang Cours RPG : Chef
Autre(s) Compte(s) : Aucun
Avertissements :
0 / 30 / 3

Date d'inscription : 07/12/2008

Profil du/des Minous

Affinités
:

Mentor/Apprenti
:

But/Projet
:

MessageSujet: Re: Quand l’esprit dit « Abandonne » ; L’espoir chuchote : « Essaie encore une fois. » Esprit du Lion.    4/11/2012, 21:51

Merci beaucoup ! Je fais le test dès que possible. :)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fumée du Ciel
VIP à jamais dans nos coeurs ♥

avatar

Masculin
Nombre de messages : 936
Age : 20
PUF/Surnom : Fumée, Bouboule, Dragibus and Smoke. Choisis !
Rang Cours RPG : Lieutenant.
Amour : Point de ça.
Autre(s) Compte(s) : ~ Espoir d'Oxyde
Avertissements :
0 / 30 / 3

Date d'inscription : 30/08/2011

Profil du/des Minous

Affinités
:

Mentor/Apprenti
: X

But/Projet
:

MessageSujet: Re: Quand l’esprit dit « Abandonne » ; L’espoir chuchote : « Essaie encore une fois. » Esprit du Lion.    29/11/2012, 20:47

Et bien comme déjà dit, tu es nommés Lieutenant du Vent. Félicitations ! Tu peux donc maintenant aller te recenser ICI et tu peux aller faire ta demande obligatoire de Rps A CET ENDROIT. Je te donne ta couleur et ton rang après (je pense bien que tu ne veuilles pas rester bleue pour toujours...Quoique ce soit un joli bleu What a Face )
Voilà ! Miam ♪
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lgdc.meilleurforum.com/
Invité
Invité

avatar


MessageSujet: Re: Quand l’esprit dit « Abandonne » ; L’espoir chuchote : « Essaie encore une fois. » Esprit du Lion.    30/11/2012, 20:22

Bravo ! Ne pas être choisie laisse un gout amer mais bon, je savais ce qui m'attendait avec toi :)
Oublies pas de répondre à mon MP !
Sois un bon lieutenant, mon cher lieutenant :)
Revenir en haut Aller en bas
Fumée du Ciel
VIP à jamais dans nos coeurs ♥

avatar

Masculin
Nombre de messages : 936
Age : 20
PUF/Surnom : Fumée, Bouboule, Dragibus and Smoke. Choisis !
Rang Cours RPG : Lieutenant.
Amour : Point de ça.
Autre(s) Compte(s) : ~ Espoir d'Oxyde
Avertissements :
0 / 30 / 3

Date d'inscription : 30/08/2011

Profil du/des Minous

Affinités
:

Mentor/Apprenti
: X

But/Projet
:

MessageSujet: Re: Quand l’esprit dit « Abandonne » ; L’espoir chuchote : « Essaie encore une fois. » Esprit du Lion.    23/12/2012, 01:14

Tout est bon ! Tu peux rejouer tranquillement ^^'
Bon retour encore une fois !
Je lock ♪
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lgdc.meilleurforum.com/
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Quand l’esprit dit « Abandonne » ; L’espoir chuchote : « Essaie encore une fois. » Esprit du Lion.    

Revenir en haut Aller en bas
 

Quand l’esprit dit « Abandonne » ; L’espoir chuchote : « Essaie encore une fois. » Esprit du Lion.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» feu d'artifice a pont saint esprit (30)
» Méthode Louise Hay pour se libérer de ses peurs
» Traitement Clomid®: Les filles sous Clomid, par ICI!
» Le bisphénol A dans les biberons
» Quand l'éducation "alternative" isole...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Guerre des Clans :: Fiches de Personnages :: Présentation :: Vieilles fiches validées-