Après le drame de l'Assemblée sanglante, la vie reprend son cours...normalement ?
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Une Assemblée a lieu en ce moment même, ouverte à tous. Venez nombreux pour participer ! Cependant, n'oubliez pas, les postes sont limités à 40 lignes pour ce topic.
Vous pouvez maintenant participer à de petites quêtes regroupées ici . Venez changer vos Rps !
Vous pouvez aller poster sur ce sujet pour y mettre vos suggestions ou idées pour faire remonter le forum, et tout ce qui vous passe par la tête. Ensemble, faisons bouger les choses !
Nous avons une nouvelle Staffienne, Ombre d'Argent ! Elle est de retour dans le Staff en tant que Modette, alors c'est super !

Partagez | .
 

 Voyage en terre inconnue

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité

avatar


MessageSujet: Voyage en terre inconnue   5/3/2013, 17:38

Doux nuage se trouvait en haut de la colline qui menait aux quatres chênes. Elle se rendit compte qu'elle était en tête. Elle chercha son chef du regard et ne la trouva pas. Quelques secondes plus tard, elle vit les clans descendre dans la clairière. Elle se demanda oùpouvait bien être leur chef quand un chat au pelage gris sombre s'avança. Il dit : "Douce étoile ? On y va ?"
La novice s'affola, elle, un chef ? Elle lui répondit "Mais enfin, je ne suis qu'une novice..." le reste de la meute rigola en croyant a une blague. Puis la jeune chatte s'endormit dans un profond sommeil.

Elle ne se réveilla que quelques minutes après le toit de la tanière des novices au dessus d'elle. Elle se leva et s'étira. Depuis quelques lunes déjà elle faisait des rêves, qui parraissaient si réel, certains, beau, d'autres, mauvais. Elle se leva et s'étira. Dans le tunnel menant a la taniere, elle lança un ragard sur le camp et vit que tout le monde s'agitait lorsqu'elle sortit le déluge lui tomba sur la tête.

Elle alla chercher de quoi manger sur le tas de gibier. En arrivant devant, elle se rendit compte que le tas était vide. Eh beh sa commence bien, songea-t-elle. Elle demanda à un chasseur non loin de là la raison pour laquelle il n'y avait plus de gibier. "Tu ne le sais pas ?" Répondit le vétéran

"Apparemment, personne n'a trouvé utile de chasser ces derniers jours... D'ailleurs, si tu veux manger, tu ferais mieu d'aller chasser... Il y a déjà deux expéditions envoyées pour chasser. Si tu as de la chance il restera du gibier..." lui lança le guerrier. Elle sortit donc du camp en courant. Elle se demanda où aller chasser. Elle opta pour les grands pins.

En se dirigeant vers sa destination, elle croisa un autre apprenti qui en revenait, un écureuil dans la bouche. Elle se dit qu'il devait y avoir donc du gibier. Elle se lança sur les traces de l'apprenti quand elle sentit l'odeur d'un écureuil. Elle suivit l'odeur qui disparaissait dans un carré de bruyère... Elle se demanda où il avait bien put partir.

Les écureuils ne volent pas ! Songea-t-elle furieuse. Elle s'avança un petit peu et tomba dans un trou. Elle prit peur en se disant que c'était sûrement un trou de blaireau. Mais elle se rendit compte que c'était par là qu'était passé son écureuil. Elle le suivit. Elle marchait maintenant dans le soutterrain depuis bien longtemps et le soleil était à son zénith. Quand elle vit la lumière, elle était fatiguée et avait songé plusieurs fois à rebrousser chemin. Quand elle sortit du tunnel, elle sentit une odeur, qu'elle avait appris à connaître depuis peu, l'odeur du clan de l'ombre.

Elle se demanda que faisaient-ils sur le territoire du clan du tonnerre. Elle se rendit compte alors qu'elle ne connaissait pas cette partie du territoire... Où pouvait-elle bien être ? Elle s'aventura en avant et s'arrêta, frapée d'horreur : elle était en territoire ennemi ! Elle voulut retourner au tunnel et rentrer, mais la pluie avait brouillé ses traces et elle ne savait plus d'où elle venait. Elle commença a chercher le chemin du tonnerre.

Mais le jour déclinait et elle ne l'avait toujours pas trouvé. Elle s'arreta donc pour la nuit dans un vieu chêne pourri, qui était allongé sur le flanc. Elle hésitait à chercher le camp de l'ombre pour demander de l'aide ou encore continuer de chercher quand elle tomba dans un profond sommeil.
Revenir en haut Aller en bas
Patte Vive
P'tit Nouveau.

avatar

Féminin
Nombre de messages : 24
Age : 22
PUF/Surnom : Joker ou Ayun
Autre(s) Compte(s) : Joker
Avertissements :
0 / 30 / 3

Date d'inscription : 26/02/2013

MessageSujet: Re: Voyage en terre inconnue   5/3/2013, 18:19

La journée s'annonçait belle : pas de vent, un ciel bleu parsemé de nuages blancs et fins, une température ni trop chaude ni trop froide. Une parfaite journée de début de printemps. Pourtant, en passant près des anciens, Patte Vive entendit Œil de tigre, un ancien guerrier, se plaindre de ses articulations. Le jeune chat se força à écouter le divagations de vieux matous : il aurait peut-être besoin de ce savoir pour devenir guérisseur.

« Même avec les remèdes d'Ombre d'Argent, j'ai toujours mal lorsqu'il va pleuvoir. Je vous le dit, aujourd'hui s'annonce un gros temps ! Ah... Je vais aller chercher des feuilles d'achillée dans la tanière de notre guérisseuse. Il n'y a que ça qui me soulage un peu ...

Un apprenti passant par là s'esclaffa. Le temps était magnifique. Il n'y avait aucune chance qu'il pleuve... Et pourtant, deux heures plus tard, on aurait dit que le ciel s'était fendu en deux, et que toute l'eau qu'il contenait était tombé sur la tête des chats. Le ciel était maintenant gris et noir. La lumière était la même que celle de la tombée de la nuit. Patte Vive n'avait rien contre la pluie. Il ne détestait pas spécialement être mouillé, et ressentait une sainte indifférence quand au fait d'avoir froid. D'une manière générale, le chaton était le genre de caractère à repousser dans un coin de sa tête toute les choses sur lesquelles il ne pouvait pas agir. Le temps en était un parfait exemple : même s'il se rebellait, se mettait à l'abri et s'énervait à cause de la pluie qu'y pouvait-il ? A part prier le clan des étoiles de faire cesser l'orage, il n'y avait rien qu'il puisse faire. Il ne comprenait même pas que l'on puisse être de mauvaise humeur à cause d'un facteur incontrôlable... Il regardait deux apprentis se quereller pour savoir lequel d'entre eux irait se réfugier à l'abri et lequel était de corvée de chasse. Quelle bande d'imbéciles. Ils auraient dût y aller tous les deux, et il seraient peut-être déjà revenus. Le clan était bruyant. Trop bruyant. Patte Vive soupira, et tourna résolument le dos pour sortir du camp. Personne ne l'avait remarqué. On le croirait à la pouponnière, et ceux de la pouponnière le croiraient avec les anciens, ou dans son coin habituel. Personne ne viendrait se mouiller à le chercher. Et sa mère ... Et bien sa mère de toute façon dormait parce qu'elle était un peu malade.

Il sortit donc. Prenant une direction au hasard et savourant la solitude. Depuis combien de temps n'avait-il pas ressenti une telle plénitude ? Depuis trop longtemps. Il était toujours oppressé, bousculé dans tous les sens, on lui saturait les narines d'odeurs triviales, et en plus, on attendait de lui une patience à toute épreuve. Ah. vivement qu'il soit pris en charge par Ombre d'Argent. Il pourrait s'enfuir tranquillement dans un coin à la recherche de plantes, et pas attendre la fin du jour pour aller se coucher. Oui, les autres apprentis le craindrait pour son savoir et ne viendraient plus l'ennuyer. Sa mère n'oserait pas aller contre sa formation et il pourrait souffler un peu !

Sans le savoir, ses pas l'avaient conduits dans la lande herbeuse. Cela faisait plusieurs heures que le chaton avait quitté le camp. Peut-être son absence avait-elle été remarque. Peut-être pas. Il haussa les épaules. Il s'en fichait royalement. Il s’arrêta. Leva la tête. C'était une odeur étrange, une odeur qu'il n'avait jamais senti auparavant. Comment aurait-il pu reconnaitre l'odeur du clan du tonnerre ? Sans vraiment y penser il se dirigea vers cette odeur, que la pluie masquait presque totalement. Il s’accroupit, sans savoir que des centaines de milliers de générations de félins avaient adopté cette position de chasse avant lui. Patte Vive avança. Et soudain, il vit une forme roulée en boule à proximité d'un vieux chêne mort depuis longtemps. C'était un chat ! Mais il ne le connaissait pas. Ce qui voulait dire... Un chat d'un autre clan ? Un solitaire ? Un domestique ? Aucune idée. Il s'avança.

« Euh... Le chat qui dort ! Réveille toi ! T'es sur le territoire du clan de l'ombre, là ! Qu'est ce que tu fais ici ? Et puis qui es-tu ?

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Oui, je l'ai mis à mon nom d'apprenti et alors ? /BAM/


Dernière édition par Patte Vive le 6/3/2013, 02:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar


MessageSujet: Re: Voyage en terre inconnue   5/3/2013, 19:11

Doux Nuage se réveilla en sursaut. En voyant le jeune chat, elle se mit dans une position défensive qu'il avait déjà vu. Elle sortit ses griffes, tous ses sens en alerte. Elle réfléchit à toute vitesse :
Ce n'est qu'un chaton, si on combat, j'en sortirais certainement vainqueur, mais vu que je ne vais pas le tuer il risque d'appeler les guerriers de son camp... je vais répondre à ses questions
Conclut-elle alors.
"En effet, je suis sur le territoire du clan de l'ombre, mais je ne suis pas ici pour chasser ni pour vous espionner... En réalité... Je me suis perdu. Je m'appelle Doux Nuage et je suis apprenti du clan du tonnerre." La pluie devenait plus forte et le tonnerre s'ajouta au concert de sons de la foret. La novice se demandait si le chaton allait prendre peur et aller donner l'alerte auquel cas il serait obligé de l'immobiliser.
Il sait peut etre ou se trouve le tunnel ! réalisa-t-il. Comme le chaton n'avait aucune réaction, Doux Nuage se risqua à demander : "Heu... Tu veux que je te raconte comment je suis arrivé ici ?" Puisque le chaton ne disait rien, elle commença à conter son histoire. Pendant qu'elle raconta son histoire, le chaton aquiescait de temps en temps, mais quand elle eut fini son récit, le chaton regardait toujours dans le vague. Puis la novice demanda :
"Peux-tu m'aider à retrouver le passage s'il te plait ? Mais au fait, comment t'appelles-tu ?"
Revenir en haut Aller en bas
Patte Vive
P'tit Nouveau.

avatar

Féminin
Nombre de messages : 24
Age : 22
PUF/Surnom : Joker ou Ayun
Autre(s) Compte(s) : Joker
Avertissements :
0 / 30 / 3

Date d'inscription : 26/02/2013

MessageSujet: Re: Voyage en terre inconnue   5/3/2013, 19:45

"En effet, je suis sur le territoire du clan de l'ombre, mais je ne suis pas ici pour chasser ni pour vous espionner... En réalité... Je me suis perdu. Je m'appelle Doux Nuage et je suis apprenti du clan du tonnerre."

Une apprentie du tonnerre qui se perd dans le territoire de l'ombre. Ah, que la vie est ironique. Sur qui cela pouvait-il tomber, à part sur lui ? Patte Vive lui jeta un regard navré. Cette odeur était donc l'odeur du clan du tonnerre... Il se força à la sentir jusqu'à s'en imprégner. Le clan du Tonnerre... Il avait entendu des rumeurs sur ce clan. Et les vieux chats racontaient souvent que le tonnerre et l'ombre ne pouvait pas vivre à côté sans se déchirer. Il regarda la jeune chatte qui se trouvait en face de lui. Comme lui, elle avait la fourrure tigrée. Ses yeux verts inquiets étaient à ce point transparent qu'ils ne cachait rien de sa réflexion. Le type d'apprenti idéal : un poil courageux, innocent, agile, tête en l'air visiblement... Bref l'apprenti tel que te le décrit les histoires des anciens. Patte Vive sentait déjà une animosité naître en lui. Elle était brillante comme une étoile, tandis que lui restait dans l'ombre avec ses sombres et tristes pensées. Peut-être était-ce pour ça que le clan du tonnerre et le clan de l'ombre ne pouvait pas s'entendre.

Son visage n'avait rien exprimé, et ses yeux ne révélaient rien. Il se contenta acquiescer à ce que lui racontait Doux Nuage. Il s'assit, et sous la pluie dégoulinante et les éclairs il se mit à lécher son pelage, royalement indifférent au reste du monde. Il bougeait une oreille pour montrer son intérêt de temps en temps. Puis il se redressa et la regarda droit dans les yeux tandis qu'elle lui demandait :

"Peux-tu m'aider à retrouver le passage s'il te plait ? Mais au fait, comment t'appelles-tu ?"

Il pris le temps de la dévisager. De détailler chaque trait plus sombre de son museau avant de répondre. Sa voix clair était clame et posée, en totale contradiction avec son age et l'apparence qu'il devait avoir.

« Je vais t'aider, même si je ne connais pas mieux que toi ce territoire. Mon nom est Patte Vive, et je serais bientôt Nuage Vif. Souviens toi de cela.

Il se leva. Et s'étira voluptueusement. Puis il tourna le dos à l'apprenti et avança de quelques pas. Puis il s’arrêta à nouveau, et s'en se retourner poursuivit :

« Sais-tu pourquoi nos deux clans se haïssaient avant l'arrivée du Clan du Chaos ? Non, bien entendu. Regarde ? Tu vois les éclairs, dans le ciel, dit Patte Vive en levant la tête, à chaque fois qu'il apparaissent ils déchirent la pénombre. Et à chaque fois qu'un s'éteint, la nuit devient plus sombre. C'est pour ça, dit il en se retournant, que je vais essayer de ne pas te haïr. Bon, et si nous nous mettions en marche ?

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Oui, je l'ai mis à mon nom d'apprenti et alors ? /BAM/


Dernière édition par Patte Vive le 6/3/2013, 02:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar


MessageSujet: Re: Voyage en terre inconnue   6/3/2013, 00:37

"Tu as raison, mettons nous en marche, dit la novice en se levant et s'étirant je ne voudrais pas que mon clan, en se rendant compte de mon absence suive ma piste et attaque votre clan en expédition punitive... Ce serait un désastre..."En plus, d'après Patte Vive, les deux clans se détestaient, il suffisait donc d'une étincelle pour mettre feu aux poudres.Songea l'apprentie. Finalement, la jeune femelle se demanda si elle n'en faisait pas trop... Après tout, il doivent la croire à la chasse... Mais la jeune guerrière tombait de fatigue elle demanda alors :
"Et pourquoi ne pas dormir ici ? Je dois t'avouer que je suis très fatiguée... Mais je n'ai pas faim... Après tout, il n'y a personne pour remarquer mon absence..." Quand elle se décida enfin à regarder le chaton dans les yeux, elle vit de la déception, de l'exaspération, et une lueur d'amusement". Grâce à celle-ci, la chatte se sentit revigoré. Mais soudain, derrière le chaton surgit le chef de son clan. Tout seul il se jeta sur le chaton. Doux Nuage cria : Etoile d'Encre n..." Mais le chat avait déjà disparu. Elle avait vraiment eu l'impression de voir son chef... Elle se demanda ce que signifiait cette illusion... un message des ancêtres ? Se demanda-t-elle, Non, seul les guérisseur en recevait... Mais après tout le chaton devant lui était bientôt apprenti guérisseur... songea-t-elle. Mais elle laissa ces pensées en suspens et regarda le jeune chat. A sa grande surprise, il n'avait pas l'air de la prendre pour une folle... Doux Nuage sembla même apercevoir quelque chose de tout nouveau dans son regard : du respect.
"Finalement, allons-y, plus vite on y sera, mieux ce sera..." déclara la chatte en pensant à ce qui venait de se passer... Elle se dit que si c'était un présage, il n'annonçait sûrement rien de bon. Et puis, malgré tout, les siens devaient commencer à s'inquiéter...
Revenir en haut Aller en bas
Patte Vive
P'tit Nouveau.

avatar

Féminin
Nombre de messages : 24
Age : 22
PUF/Surnom : Joker ou Ayun
Autre(s) Compte(s) : Joker
Avertissements :
0 / 30 / 3

Date d'inscription : 26/02/2013

MessageSujet: Re: Voyage en terre inconnue   10/3/2013, 01:54

Patte Vive n'avait pas pu masquer son amusement et une pointe de mépris lorsque la jeune apprentie avait déclaré sa fatigue. Les guerriers devaient toujours se dépasser. En fait, tous les chats des clans devaient en permanence se dépasser. Il fallait survivre, et lorsque le printemps revenait, c'était toujours une période difficile. Le soudaines et violentes averses suivies du ciel bleu, les proies trop maigres et trop rares à cause de l'hiver rigoureux qu'il venaient de subir, les bipèdes qui rodaient dans la forêt, le clan du chaos... Tout pouvait être synonyme de danger et de mort. Lui qui n'était qu'un chaton le savait, alors comment une apprentie pouvait-elle l'ignorer ? Mais d'un autre côté, les yeux innocents de la chatte prouvaient qu'elle n'avait pas pensé à mal. Qu'elle n'avait pas pensé tout court en vérité... Et il était amusant de suivre les rouages et les directions évidentes de son esprit candide. Le chaton attendait juste de voir quelle décision elle prendrait. Pouvait-elle manquer à ce point de courage ? Probablement pas.

Et puis ces yeux vert tendre, tendre comme les bourgeons qui commençaient à envahir les arbres, comme les pousses d'herbe tendre qui timidement perçaient le sol cette année aussi, ces yeux-là se voilèrent. Le clan des étoiles ? Probablement. Et Patte Vive reconnu sans le savoir l'odeur de ceux qui sont appelés. Son nez très fin, même pour un chat, failli ne pas sentir cette odeur subtile, presque imperceptible, cette odeur de non vie qui pourtant ne signifie pas la mort. Une note un peu amère, une odeur qui rappe la langue quand elle est trop forte, pique les yeux et le cœur quand elle est trop proche. L'odeur de ceux dont le destin n'est plus changeable, qui ne sont plus que des marionnettes dans les pattes des anciens guerriers. Une flagrance insupportable pour ceux qui n'ont pas acceptés leur rôle. Insupportable pour le chaton tigré. Et son odeur à lui aussi. Mais cela, il ne le savait pas encore. Il ne pouvait que inconsciemment se sentir plus proche de l'apprentie. Et la respecter. Sans savoir que leur rencontre ne pouvait pas être fortuite. Sans se douter qu'un jour il comprendrait le pourquoi des choses. Il savait sans savoir comment qu'elle avait vu quelque chose de spécial. Quelque chose qui les concernaient tous les deux. Il secoua la tête, et ses yeux retrouvèrent leur ironie habituelle. Mais quelque chose avait un peu changé.

Ils se remirent en marche, et sous peu le chaton luttait vaillamment contre la fatigue qui l'envahissait lui aussi. Ils erraient dans la direction opposées à celle dont était venu Patte Vive. Ils ne savaient pas par où aller, et s'en remettaient donc au destin et à la chance. Le chaton tigré marchait à côté de Doux Nuage qui semblait elle aussi très fatiguée, depuis certainement moins d'une heure. Son cœur commençait à battre un rythme irrégulier. Sa vision commençait à se troubler mais à cet instant où la panique aurait dû le submerger, il sentit une odeur écœurante. Une odeur immonde. Trop forte pour son nez sensible. Si forte qu'il ne comprenait pas comment il pouvait ne pas l'avoir senti plus tôt. Bien entendu, il ne pouvait pas avoir remarque que le vent avait cessé de souffler. Il s'arrêta et dit gravement à l'apprentie :

« Dis moi, ce ne serait pas l'odeur du chemin du tonnerre ? Je n'en suis pas sûr mais c'est la seule chose qui ressemble à ce que m'ont décrit les anciens. Approchons nous pour voir. De toute façon, il va falloir que je me repose, mon cœur me fait un peu mal maintenant et si je continue trop longtemps je risque de mourir.

L'apprentie hocha la tête. Il avancèrent en direction de l'ignoble odeur, pour se retrouver devant une étendue noire et lisse. Les moustaches et les pattes frémissantes, le futur apprenti s'exclama :

« Mais c'est quoi cette horreur ?!

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Oui, je l'ai mis à mon nom d'apprenti et alors ? /BAM/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar


MessageSujet: Re: Voyage en terre inconnue   26/3/2013, 21:02

Ils marchaient déjà depuis quelques temps, quand une odeur affreuse le prit à la gorge. Le chaton pensait que c’était le chemin du tonnerre, elle pensait qu’il avait raison. Elle commençait à étouffer mais, de peur que le chaton la prenne à nouveau pour une lâche, elle ne dit rien. Lorsqu’ils se retrouvèrent devant le serpent noir qui se trouvait devant eux elle se dit tout de suite que le traverser serait dangereux.
« Il n’y aurait pas une espèce de gué pour passer sans risque ?" » Juste après l’avoir dit, elle comprit qu’elle aurait dû se taire mais elle n’osa pas lui dire de traverser ici. Mais elle n’était pas sûr que le chaton accepte, mais si il acceptait, de peur d’être traitée de lâche elle devrait traverser. Puis elle se dit qu’après tout ce serait normal que le chaton l’abandonne ici et retourne au camp tandis qu’elle traversait toute seule. Mais un vrombissement assourdissant mit fin à ses pensées. Un monstre énorme passait sur le chemin du tonnerre en soulevant un nuage de fumée qui sentait pire que la charogne, un mélange d’ordures, de charogne et de crottes de renard. Elle ne put s’empêcher de dire
« Pouah ! Je me demande pareil : quelle est cette pourriture ?!"
Mais la fin de sa phrase fut interrompue par trois nouveaux monstres qui passaient.
« Mais comment allons-nous traverser cela ? Ce serait un suicide"
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Voyage en terre inconnue   

Revenir en haut Aller en bas
 

Voyage en terre inconnue

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Un voyage Sirius-Terre
» Placki kartoflane = galettes de pommes de terre
» Soupe crémeuse au munster et pommes de terre à la bière
» 1847 - Train Rouen-Le Havre, PAILLETTE, Tremblement de terre ...
» Le vietnam 3 semaines en 2010

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Guerre des Clans :: Corbeille des RPs-