Après le drame de l'Assemblée sanglante, la vie reprend son cours...normalement ?
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Une Assemblée a lieu en ce moment même, ouverte à tous. Venez nombreux pour participer ! Cependant, n'oubliez pas, les postes sont limités à 40 lignes pour ce topic.
Vous pouvez maintenant participer à de petites quêtes regroupées ici . Venez changer vos Rps !
Vous pouvez aller poster sur ce sujet pour y mettre vos suggestions ou idées pour faire remonter le forum, et tout ce qui vous passe par la tête. Ensemble, faisons bouger les choses !
Nous avons une nouvelle Staffienne, Ombre d'Argent ! Elle est de retour dans le Staff en tant que Modette, alors c'est super !

Partagez | .
 

 N u a g e D ' E C H O

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité

avatar


MessageSujet: N u a g e D ' E C H O   16/1/2009, 23:48

    Je sens bannir ma peur et le mal que j'endure,
    Couché au doux abri d'un myrte et d'un cyprès,
    Qui de leurs verts rameaux s'accolant près à près
    Encourtinent la fleur qui mon chevet azure !

    Oyant virer au fil d'un musicien murmure
    Milles nymphes d'argent, qui de leurs flots secrets
    Bebrouillent en riant les perles dans les prés,
    Et font les diamants rouler à l'aventure.

    Ce bosquet de verbrun qui cette onde obscurcit,
    D'échos harmonieux et de chants retentit.
    Ô séjour aimable ! ô repos précieux !

    Ô giron, doux support au chef qui se tourmente !
    Ô mes yeux bien heureux éclairés de ses yeux !
    Heureux qui meurt ici et mourant ne lamente !


    _________________________

    N u a g e D ' E C H O

    _________________________

    Nom : Petit Écho > Nuage d'Écho > Echo des Vents > Étoile d'Echo
    Clan : Ombre
    Sexe : Mâle
    Rang : Apprenti


    ____________________________________

    C a r a c t é r i s t i q u e D u C H A T
    ____________________________________

    Description Physique :


    Comment décrire ce qui ne peut être décrit ?! Comment toucher l'intouchable ?! Comment voir l'invisible ?! Comment sentir l'immatériel ?! Mais plus important encore, est cette question, comment avec des mots communs décrire Nuage d'Écho ?! Comment dans les mots de la langue française décrire cet être, insaisissable et vif ?! Comment peut-on écrire ce que l'on voit ?! Comment définir, limiter par des simples mots, la nature même des êtres ?! Je ne peux répondre à ces questions comme à bien d'autre mais avec mon seul vocabulaire, je tenterai de vous donner un fragment de ce que peut être Nuage d'Echo, dans tout son être.

    Nuage d'Echo est un apprenti doté d'un pelage bicolore. Contrairement à ce que beaucoup doivent penser, celui-ci n'a pas un poil noir et blanc mais gris et blanc. Des rayures argentées parsèment son corps tandis que la blancheur de d'autres résiste devant cette assaut terne. Son corps, longiligne et fin, est le fil conducteur de son caractère que je vais évoquer plus tard. Une tête mince mais pas allongée est supportée par un cou de taille moyenne. Deux yeux d'émeraude pure fixent avec une intensité parfois gênante les chats sur lesquels ils tombent. Un effet étrange que peu ont remarqué existe dans ses pupilles de chat. Un liseré bleu entoure le vert de l'oeil, l'encercle en une fine ligne. Discret, l'effet donne tout de même à l'oeil une impression d'étrangeté que personne jusque là n'a compris. Certains disent qu'il s'agit de la nature même du chat, d'autres lui attribuent un caractère qu'il ne possède pas, certains encore, superstitieux prétendent qu'il a un rôle à jouer, bon ou mauvais dans le futur des Clans. Mais toutes ses suppositions sont fausses aux yeux du chat. Est-ce de sa faute si il a hérité d'un liseré bleu aux yeux. Surement pas et c'est bien ce qu'il essaie de faire comprendre en vain. Deux oreilles cassent la finesse de tout le corps du chat en une rondeur originale. Une longue queue contrecarre cette volonté de détruire la minceur d'un corps. Un museau rose ajoute à la fragilité de cet être que bien peu estiment. Tout son corps donne une impression de fragilité que son minois renforce ce qui, pour un mâle est gênant. Pourtant, il n'est ni petit ni grand, l'aspect touchant que cela lui donne n'est vu que par quelques rares femelles qui ne font que le rejeter pour cet aspect extérieur qui n'est à leurs yeux, que le droit réservé de femelles. Seules les chattes peuvent paraitre fragile car il faut le protéger, pas les mâles. Les chats sont censés être surs d'eux, ne jamais montrer de faiblesse. Hors, lui est l'exception et surement pas l'exception qui confirme la règle. Son physique est repoussant pour les chats qui le considèrent comme une sous-espèce de chat, un croisement entre femelle et mâle qui n'aurait jamais du voir le jour, autant que pour les femelles qui en général se sentent volées, on leur a volé leur aspect fragile qui les rendaient attirantes au yeux des chats.


    Caractère :


    Comme dit plus haut, le caractère n'est que la ligne qui suit le physique du chat. A cause des moqueries et des rejets, ce félin s'est formé un caractère que sinon il n'aurait jamais du connaitre. Sans ses moqueries, personne ne sait comment ce matou aurait été mais il et sur, que jamais il n'aurait eu ce caractère si effacé. Personne ne fait attention à lui et c'est bien le but qu'il recherche. Discrétion et calme, c'est tout ce que recherche cet apprenti en mal d'amour. Qu'est-ce que l'amitié à ses yeux ?! Un lien fait de mensonges qui unissent deux chats qui se connaissent à peine. Car comment peut-on tout dire à quelqu'un ?! Tout ce qui nous fait souffrir, tout ce qu'on aime, tous nos secrets... C'est impossible, véritablement impossible aux yeux du chat. Lui qui s'est un jour confié et qui n'a reçu que des ricanements en réponse, il trouve impossible de dire quoi que ce soit de confidentiel. De parler de soi à quelqu'un qui a tout le pouvoir de mettre au courant tout le Camp. De dire à quelqu'un quelque chose pour que celui-ci crie à tous les vents que la sorte de chat qui ressemble à une femelle lui a dit qu'il avait peur de ceci et que machin lui plaisait secrètement. Ainsi, l'apprenti au fil des lunes passées sous la moquerie et les ricanements s'est forgé un caractère de secret. Aujourd'hui personne ne sait ce qu'il pense quand il le pense. Et une sorte d'aura d'étrangeté qui contraste avec son physique "de femelle" est apparu autour de lui pour qui sait voir. Tout le monde s'est mis à arrêter de se moquer de lui, ou en tout cas de se moquer ouvertement. Des surnoms "méchants" n'ont pas manqué d'arriver et derrière son dos, on n'hésite plus à se moquer de cet apprenti qui aurait bien du être une femelle. Pourtant, ne dit-on pas que les apparences sont trompeuses et ce chat ne fait pas exception à la règle. Sous un visage indifférent se tortille une douleur plus profonde que le plus profond des gouffres. Une douleur, qui, un jour ou l'autre devra sortir de ce corps martyrisé par les souffrances. Une douleur qui pour l'instant fait un amalgame dans à l'intérieur de ce chat. Une douleur qui pour l'instant est contenue. Pour l'instant.

    Nuage d'Écho ne va pas vers les autres. Ce n'est pas qu'il veuille se démarquer des autres, montrer sa différence, une différence qui déjà est bien assez importante mais seulement qu'il ne veut plus souffrir. Les remarques dans son dos ne le dérangent pas. Est-ce parce qu'il ne les entend pas ?! Est-il lâche ?! Peut-être mais à sa place, comment auriez-vous réagi ?! Auriez-vous continuer à sourire aux autres ?! A tout simplement vivre normalement ?! Seuls ceux qui ont vécu cela peuvent répondre à cette question et peu l'ont vécu...

    La difficulté avec Nuage d'Echo, c'est qu'il a l'air vague sans avoir l'air faible; oisif sans avoir l'air vide. Il est impossible de le définir, car les mots sont bien vains, en vérité et un caractère ne peut jamais être défini véritablement. L'apprenti est vif d'esprit mais rien ne le montre. Son écartement de la société peut être associer dans certains esprits à une idiotie non révélée, une incompréhension permanente de la vie. Le chat ne parlera jamais de lui-même, laissera tout le temps les autres s'exprimer tandis qu'en son for intérieur son intelligence brillante conclura à une question que d'autres se posent... Rêveur, il aime instinctivement la solitude et cherchera toujours à éviter de se retrouver en la compagnie de quelqu'un. Seul, il écoute la nature, en partant du chant d'un oiseau, parfois d'un rossignol jusqu'au souffle du vent en passant par la tombée d'une feuille. La solitude est plus qu'un instant court et qui ne durera pas pour le chat, c'est un état d'esprit. Il n'est pas solitaire, il est la solitude, dans tous ses attributs. Personne ne veut être comme lui car on ne le comprend pas comme la solitude est dédaignée par de nombreuses nombreuses qui ne comprennent pas que souvent, un brin de silence apaise les esprits mieux qu'une série d'injonctions autoritaires...

    Je mets ici un point final à la description du caractère de Nuage d'Echo, car il me semble que plus le décrire serait peut-être mentir si plus tard, il change d'état d'esprit, de sentiments...


    Défauts :

    Nuage d'Echo est discret, beaucoup trop discret, on peut facilement l'oublier dans une conversation, oublier qu'il est là, ceci peut passer pour une qualité, de ne pas être exubérant mais la réalité est là. Personne ne fait attention au matou et quand on fait attention à lui c'est pour se moquer de lui. Donc, est-ce que sa discrétion est réellement un défaut ?! Question sans réponse. Solitaire, il ne se mêle pas aux autres. Jamais. Vous ne le verrez jamais, s'approcher d'un chat et commencer une conversation et encore moins se joindre à un groupe. Discret, solitaire voire méfiant, les moqueries l'ont rendu ainsi et sa confiance ne vous sera surement jamais acquise à moins d'avoir une patience d'ange. Constamment sur la défensive, il peut en être agressif mais c'est rare car on le prend rarement au sérieux, comment un mâle manqué à ce point peut-il s'énerver réellement. La situation se retourne contre lui et il finit par partir sous les moqueries perpétuelles.

    Qualités :

    Ses qualités... Sous le caractère qu'il s'est forgé, sous la couche de défense qu'il a formé, Nuage d'Echo a-t-il au fond même de son coeur des qualités et des défauts ?! Des défauts surement... Mais des qualités... La seule chose que je puisse vous dire, c'est Nuage d'Echo est intelligent, très intelligent même mais de cette flamme de savoir il ne reste depuis longtemps que des braises, des cendres. Avant, petit Nuage d'Echo avait une flamme d'apprendre intarissable mais celle-ci est éteinte, enfouie sous une rancoeur importante, trop importante. Un jour, quelqu'un l'aidera-t-il à s'enfuir de ce bourbier ?! Seul le temps le dira mais rien n'est sur. Rien du tout.



    ____________________________

    C r i t è r e D u J O U E U R
    ____________________________

    Puf : Feather
    Âge : 15 ans
    Codes : Je pense que c'est inutile que je les remette
    Autres : Vous pouvez poster^^


Dernière édition par Nuage d'Echo le 17/1/2009, 21:09, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar


MessageSujet: Re: N u a g e D ' E C H O   17/1/2009, 13:44

    Histoire:

    Chaque respiration était un véritable calvaire, brûlant sa langue et empoisonnant son organisme, le dangereux liquide se rependant dans tous ses muscles, qui se tendaient à l’extrême. Elle savait. Depuis toujours. Ses yeux se fermèrent, et elle revoyait sa présence, son odeur, tout. Il était là, avec elle. Elle le savait. Elle… l’Aimait. Les paroles de Regard Noir se firent telles à un bourdonnement léger, un bruit de fond. Tout ce qu’elle sentait, c’était les multitudes de gouttelettes provenant des chutes éclaboussé son pelage immaculé, le faisant luire à la manière d’une étoile. Tout un ciel illuminé, blanc. La trainée noire avait disparut, tout était calme, paisible, à cet instant. Mais Arctique ne changeait pas. Si le ciel était devenu d’une pâleur éblouissante, les étoiles étaient devenues noires. Et le ciel reprendrait sa couleur morne dès que le démon en elle reviendrait la torturer, tordre son estomac, enfoncer ses crocs empoisonnés dans sa jugulaire, faire jaillir le sang de son cœur. Mais elle l’aimait. Et elle semblait paisible, pour une fois. Ses yeux étaient clos, elle restait figée dans un marbre impeccable, qui contenait tout ses sentiments néfastes pour quelques instants. Toute cette haine, qui débordait. Cette envie de voir souffrir. Ce désir de vouloir surpasser les autres, pour mieux enfoncer ses griffes dans leur fourrure. Disparut, envolé. La liberté de ses premières lunes ruisselait sur elle, le vent du désir de vivre soufflait dans son pelage. Pour une fois, une saveur sucrée se répandait dans sa gueule, et elle avait envie d’hurler, de vivre, de mourir, de connaitre le bonheur, de souffrir, de faire souffrir, de faire connaitre le bonheur, tout cela, à la fois. En même temps. Elle était… Libérée. Les liens qui l’emprisonnaient s’étaient détachés. Elle rouvrit les yeux. Son regard était toujours aussi froid, et une des nombreuses chaînes qui l’entravaient l’étouffait. Elle ne pouvait changer. Tout ce qu’elle pouvait faire, c’était se taire, et attendre. L’aider, être là pour lui. Et se taire. Toujours. Lui être utile. C’était tout ce qui lui importait. Etre là moralement, l’épauler. Elle ne se reposerait plus sur lui, pour son bien. Elle mourrait pour lui, exaucerait le moindre de ces désirs. Elle tuerait pour lui, et sa seule raison de vivre lui était plus claire désormais. Nuage du Crépuscule. Mais comment éprouver un amour sincère lorsque le seul désir est de l’aider, quoi qu’il advienne ? Le doute s’empara d’elle, violent. Elle l’aimait, c’était certain, inconditionnel, irrévocable. Mais… Mais quoi ? Elle avait peur de changer. Elle avait peur de devenir comme toutes ses petites sottes. Mais plus encore. La soirée où elle avait été détruite lui revint en mémoire et les larmes semblèrent vouloir s’échapper de son corps. Elles ne sortirent pas de ses yeux, mais Arctique haletait, exténuée. C’était ça, sa frayeur. Si ce n’était pas arrivé… Elle s’était profondément entaillée, et elle ne l’avait pas écouté. Elle craignait qu’il la rejette, à présent. Ou plutôt, de ne pas être à la hauteur de ses désirs. Tout ce qu’elle voulait, c’était… l’aimer. En réalité, c’était ça. C’était ça, elle l’aimait, elle voulait l’aimer elle voulait être à lui… Elle voulait… Qu’il soit à elle. Son égoïsme la raidit un peu plus et lentement, elle détourna la tête. Son désir était tellement dur à exprimer, elle ne savait pas comment. Elle ne voulait pas l’entraver, elle ne voulait pas le détruire, au contraire. Elle voulait être une force supplémentaire pour lui. Le servir. Sans être son esclave. Elle voulait qu’il soit à elle. Sans l’obliger. Et l’aimer. Sans lui dire, en silence. Son cerveau tournait au ralenti, et elle ne releva pas les mots de Regard Noir. Pourtant, une certaine incrédulité dévastait son regard. Comment pouvait-on trahir l’être aimé, le désir si fort soit il ? Elle n’arrivait pas à comprendre. Pour elle, sa seule raison de vivre résidait dans le regard de Crépuscule, et il lui était impossible de concevoir le fait de pouvoir le trahir, qu’elle qu’en soit la raison. Elle préférerait revivre son Enfer plutôt que de le voir se détruire. Oui, elle préférerait même le revivre cent fois, s’il le fallait, quitte à mourir des suites de sa souffrance. Elle retourna son regard vers le chat ébène, et le regarda, une rage folle luisant dans ses yeux. Trahir la personne que l’on aime était… Impossible. Pour elle. Mais elle se tut, et la lueur de haine disparut, laissant place à son habituel regard froid.

    La vie d’Arctique commençait en ce point. Elle écouta, et une larme coula également sur son pelage, et ses yeux ne furent plus froids. Ni haineux. Ils furent vides. Comme si son esprit était mort. Comme si elle était morte. Parce qu’elle était morte. Son souffle se fit plus rare et son cœur ralentit son rythme cardiaque, l’engourdissant. Ses muscles se détendirent peu à peu, et elle chercha à avancer n’importe où, et elle chancela. Il ne lui avait pas fallut longtemps pour comprendre. Non, Regard Noir c’était trompé. Arctique ne comprenait pas. Pas parce qu’elle était trop jeune, trop absorbée par ses rêves aux couleurs pastelles, mais parce qu’elle savait ce qui était derrière le rideau de mensonge. Elle ne comprenait pas comment on pouvait infliger ça. Comment… Une rage folle luisait dans ses yeux, enflammait son corps. Les pensées se bousculaient, tordues, difforme, les paroles s’entrechoquaient contre un bouclier qu’elle efforçait de se construire. Arctique s’enfuit, s’effaçant à travers les buissons, le souffle coupé.

    Elle se ressentait, pour la première fois.
    Pour la première fois, elle savait ce qu’elle était.
    Dangereuse.
    Elle voulait faire souffrir, à son tour.

    xXx

    Un corps sombre dans une nuit noire. Immobile. Comme mort. A ses côtés, une chatte. Blanche comme la plus pure neige. Pourtant. Ce regard froid et dur. Cet air de dureté absolue. Un physique magnifique, plus dangereux encore que le caractère. Soudain, dans un dernier sursaut d'énergie, le corps tressaute, essaye de se lever. Deux yeux noirs comme la nuit cherchent la pupille de la chatte. Dans une douleur irrésistible, le chat, presque mort, essaye, en vain de bouger. De se lever. De se prouver qu'il n'est pas mort. Qu'il va vivre. Finalement, il tombe dans la poussière d'une rue, vide de toute âme. La chatte blanche fixe le matou. Sans qu'une seule émotion se lise sur ses traits. Seul un air de dédain absolu marque son visage. De haine complète plutôt. Le mourrant essaye de parler, souffle dans une dernière expiration.

    - Je... t'aimais pourtant... Arctique.

    Deux yeux noirs se ferment à jamais, sous le regard vide de la chatte. Vide de sentiments. Vide de vie. Tuer pour se retrouver. Tuer pour revivre. Tuer pour renaitre. Tuer pour se venger. Tuer pour aimer. Aimer une vie si pathétique. Une vie qu'elle-même a tué. La chatte se détourne du chat sans qu'un sentiment ait effleuré son coeur. Amant devenu spectre d'un passé révolu. Souffrir... Elle avait souffert. Mais n'avait-elle pas plus fait souffrir que souffert elle-même. La question, intelligente elle ne se la posait pas. Elle n'y pensait même pas. Une seule pensée occupait son esprit. Tuer. Se venger.

    xXx

    Non, elle ne voulait pas. Il ne fallait pas que ça arrive. Jamais elle ne l'avait espéré. Pourquoi ?! Pourquoi, cela devait-il lui arriver à elle ?! Un spasme plus violent que les autres arrêta ses pensées, tandis qu'elle gémissait. Couchée sur le côté, elle luttait. Elle luttait contre l'inévitable. Contre l'imparable. Son souffle, saccadé et brûlant balayait un brin d'herbe inlassablement... La gueule ouverte, elle tentait en vain de retenir ce qui ne pouvait être retenu. Son pelage immaculé était trempé de sueur. D'une sueur provenant d'un combat intérieur. Son ventre, gros, révélait une réalité qu'elle refusait depuis des lunes. Les yeux fermés, elle priait. Elle priait pour que ses petits meurent à la naissance. Car il ne fallait pas qu'ils vivent. Ils étaient impurs comme leur père. Leur père l'avait fait souffrir alors il était sur que eux-mêmes le feraient aussi. Si il le fallait elle les tuerait elle-même, ces boule de poils qui ne méritaient pas de vivre. Elle avait trop tuer pour se séparer de cette habitude. Un amalgame de toutes ses pensées, s'était formé et avait constitua une décision. Une unique raison de vivre. Tuer. Elle devait tuer comme d'autres chassaient. Comme d'autre mangeaient. Elle tuait pour vivre, elle vivait pour tuer. Une roue infernale dans laquelle elle s'était glissée. Et qu'elle ne souhaitait pas quitter. Une patte plantée dans le sol, elle tentait en vain... Que tentait-elle d'ailleurs ?! Dans son esprit, pensait-elle que ne pas vouloir ces chatons allait les faire disparaitre. Les miracles n'existaient pas mais depuis longtemps, la chatte avait arrêté de penser par logique.

    Secouée de spasmes irréguliers, la chatte ne pouvait plus penser. Ses idées, incohérentes se bornaient à des sentiments, des impressions qui s'entrechoquaient dans son esprit qui divaguait. Un voile d'ombre recouvrait ses yeux qui se ternissaient sous la douleur. Mais etait-ce sur ?! Les yeux de la chatte n'étaient-ils pas déjà morts et ternes depuis longtemps ?! La femelle se gémissait et se convulsait, tout en essayant d'aligner deux pensées cohérentes. En vain. La douleur la terrassait, elle ne pouvait plus... Un cri lui échappa tandis qu'elle avait l'impression de mourir. Le sang baignait le pelage blanc de la féline. Près d’elle gisait un minuscule chaton. Noir comme la nuit, il gémit faiblement à côté d'une mère qui tentait de l'atteindre pour le tuer. Faible et gémissante elle tentait de glisser sur le chaton pour l'étouffer. L'effort, trop intense pour son état lui tira une plainte faible. Les convulsions reprirent et un autre chaton vit le jour. Gris et blanc, il tenta de trouver sa mère qui déjà tentait de se relever. Son pelage immaculé, rouge de sang, la faisait ressortir effrayante et une flamme étrange brillait dans ses yeux froids. La chatte, incapable du moindre effort se traina faiblement à côté du premier chaton, le charbonneux. Elle ouvrait la gueule quand elle fut violemment poussée sur le côté. Un chat apparut dans son champ de vision avant qu'elle ne sombre. Non ! Cri silencieux que ne comprit pas le félin. Celui-ci lécha les petits en ignorant la mère. Il avait été témoin. Il savait ce que celle-ci avait voulu faire. En vain. Ses petits vivraient même contre son gré.

    xXx



Dernière édition par Nuage d'Echo le 18/1/2009, 16:14, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar


MessageSujet: Re: N u a g e D ' E C H O   17/1/2009, 13:46

Trop beau ton début de présentation !! <.33
Je suis sûr que l'histoire va être superbe =)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar


MessageSujet: Re: N u a g e D ' E C H O   17/1/2009, 13:52

    Merci !!

    Bah, pour l'instant je vais essayer de finir son caractère, son histoire je verrais plus tard XD. J'ai déjà une petit idée et je vous préviens, il faudra du courage pour la lire en entier. J'ai l'intention de changer et d'en faire une assez longue surtout qu'elle commencera avant la naissance de Nuage d'Echo^^'
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar


MessageSujet: Re: N u a g e D ' E C H O   17/1/2009, 13:56

Ah la la , je sais pas où tu trouve l'inspi x)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar


MessageSujet: Re: N u a g e D ' E C H O   17/1/2009, 14:03

Re Bienvenue ! Rien qu'en voyant le physique et le caractère, j'ai hâte de lire l'histoire =) C'est magnifique.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar


MessageSujet: Re: N u a g e D ' E C H O   17/1/2009, 14:17

Raah, la la...
Magnifique, comme d'habitude.
J'ai hâte de voir l'histoire que je lirais en entier même si elle est trèès longue.
J'aime trop ton Rp, ma Mentor et Apprentie préférée ! ^^
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar


MessageSujet: Re: N u a g e D ' E C H O   17/1/2009, 16:24

    Merci beaucoup, tout le monde.

    Poussière d'Étoile >> Bah, j'imagine au même endroit que tout le monde, dans ma p'tite tête^^. Mais j'ai galéré pour arriver à ça et je suis plutôt fière du résultat pour l'instant.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar


MessageSujet: Re: N u a g e D ' E C H O   17/1/2009, 18:41

Tu veut un truc sous ton nom ^^
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar


MessageSujet: Re: N u a g e D ' E C H O   17/1/2009, 20:57

    Non merci, Sourci^^.
    J'préfère avoir fini ma prez' pour avoir mon rang, et je peux me le mettre d'ailleurs XD
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar


MessageSujet: Re: N u a g e D ' E C H O   18/1/2009, 13:01

Ah oui c'est vrai ^^
C'est toi qui à fait ta sign ??
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar


MessageSujet: Re: N u a g e D ' E C H O   18/1/2009, 13:02

    Oui, c'est moi qui ai fait ma sign^^. D'ailleurs ça me fait penser que j'ai oublié de signer comme d'habitude><
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar


MessageSujet: Re: N u a g e D ' E C H O   18/1/2009, 16:59

Ton histoire est ... Elle est simplement génial !!

* Reste bouché bé *
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar


MessageSujet: Re: N u a g e D ' E C H O   18/1/2009, 17:01

    Hoo, merci. Mais elle est pas finie, hein. J'ai juste un manque d'inspi pour la suite mais bon disons... La suite après la pub XD
    M'enfin, merci beaucoup mais tu sais, c'est pas non plus superbe, hein. Y a pleins de personnes qui écrivent mieux que moi.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar


MessageSujet: Re: N u a g e D ' E C H O   18/1/2009, 17:15

Possible, mais je la trouve superbe quand même =)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar


MessageSujet: Re: N u a g e D ' E C H O   9/2/2009, 03:36

Lockey'
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: N u a g e D ' E C H O   

Revenir en haut Aller en bas
 

N u a g e D ' E C H O

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Guerre des Clans :: Fiches de Personnages :: Présentation :: Vieilles fiches validées-