Après le drame de l'Assemblée sanglante, la vie reprend son cours...normalement ?
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Une Assemblée a lieu en ce moment même, ouverte à tous. Venez nombreux pour participer ! Cependant, n'oubliez pas, les postes sont limités à 40 lignes pour ce topic.
Vous pouvez maintenant participer à de petites quêtes regroupées ici . Venez changer vos Rps !
Vous pouvez aller poster sur ce sujet pour y mettre vos suggestions ou idées pour faire remonter le forum, et tout ce qui vous passe par la tête. Ensemble, faisons bouger les choses !
Nous avons une nouvelle Staffienne, Ombre d'Argent ! Elle est de retour dans le Staff en tant que Modette, alors c'est super !

Partagez | .
 

 P E T I T E O P A L E

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité

avatar


MessageSujet: P E T I T E O P A L E   23/3/2009, 21:24


P E T I T E O P A L E

××× G É N É R A L I T ÉS ×××

× NOM ×
Petite Opale.

× SEXE ×
Mademoiselle.

× ARBRE GÉNÉALOGIQUE ×
Fille de Tornade de Glace et d’Éclat de Glace.
Sœur de Petit Phoenix et de Petit Requiem.


× CLAN ×
Wiind Powaa ! Comme d’habitude ! =D

× AGE ×
Pas encore nééééeee !


××× A P R O P O S D U C H A T ×××


× CARACTERE ×
Comment décrire l’indescriptible ? Comment décrire le caractère d’un félin en possédant plusieurs ? Je ne sais pas. Je vais essayer de tous les décrire, du mieux que je peux...
Petite Opale possède en effet de nombreux visages, du plus calme au plus indomptable, du plus généreux au plus perfide. Il est impossible de prévoir ses réactions, même en la connaissant bien.

Un matin, elle se lèvera d’humeur rêveuse, et s’allongera sur un rocher surplombant l’horizon. Elle passera son temps à regarder les nuages passer dans le ciel, à oublier la vie, oublier la mort... Elle se contentera de respirer l’air frais et de sentir le vent ébouriffer ses poils immaculés. Elle inventera des histoires féériques, la mettant en scène sous la forme d’une gentille princesse aimée de tous. Elle regardera les fleurs colorées dans les champs et les épis de blé vaciller sous une brise agréable, elle contemplera l’aube et le crépuscule, toujours sans un mot. Jusqu’à ce que son rêve prenne fin et qu’elle retourne au Camp, la tête remplie de chimères et de liberté.

Le jour suivant, elle deviendra une véritable petite boule de nerfs irritable, que la moindre anicroche fera exploser de rage. Ce jour-là, ses yeux lanceront des éclairs pour un oui ou pour un non et ses griffes la démangeront, elle ne tardera pas à déchiqueter une malheureuse proie entre ses pattes fines. Méprisant les interdictions et les conseils, elle mettra un point d’honneur à énerver ses camarades de Clan. Elle sautera sur presque tout ce qui bouge et crachera à la figure des chats qui l’incommoderont. Elle ne fera pas la moindre punition qui lui sera donnée et hurlera aux oreilles de ses frères s’ils lui manquent de respect malgré l’amour qu’elle leur porte.

Elle s’éveillera le lendemain, les larmes aux yeux, elle pleurera toute la journée et passera nombreuses heures cloitrée dans la Pouponnière à s’apitoyer sur son sort. Elle effectuera tête basse et pelage négligé ses corvées et diverses punitions. Son poitrail restera inondé de larmes et sa queue trainera dans la poussière. Elle sortira peut-être de la Pouponnière pour quitter le Camp et trouver un coin tranquille ou elle pourra pleurer toutes les larmes de son corps et se remémorer les pires moments de sa vie. Ou ceux ayant précédé sa vie...

Un autre jour elle débordera de bonne humeur, sa queue sera levée bien haut et ses yeux magnifiques resplendiront de plaisir. Elle accomplira au cours de cette radieuse journée de nombreuses bonnes actions, elle nettoiera les litières de tout le Camp simplement pour le bonheur d’aider les autres. Elle s’occupera des Anciens et cherchera des plantes pour la Guérisseuse. Elle câlinera ses proches et les aimera de tout son cœur. Ses amis seront nombreux ce jour-ci, elle sera aimée et choyée malgré les précédentes et sportives journées.

La prochaine journée pourra être placée sous le signe de la timidité. Elle n’osera pas parler en public ou regarder un chat dans les yeux. Elle souhaitera par-dessus tout devenir aussi grosse qu’une souris – une souris que personne ne mangera, cela va de soi – et ne pas se faire remarquer. Elle discutera à peine avec sa mère ou ses frères et ne quittera pas le ô combien magnifique sol du Camp du Clan du Vent des yeux.

Puis, en émergeant de son profond sommeil, elle pourra déborder de curiosité et sera bavarde comme une pie. Elle noiera les Guerrier sous un flot intarissable questions en tout genre parfois... inattendue. Elle babillera toute la journée de façon ininterrompue et les Guerrier, Apprentis et autres félins du Clan n’en pourront plus d’entendre sa petite voix aigüe partout où ils iront. A la fin de la journée, quelques chats se plaindront de mal de crânes, d’autre la fuiront et certaines rares personnes qui aiment parler en redemanderont. Mais ils seront rares hein...

Bon, j’ai à peu près fait le tour des caractères possibles et imaginables. Il en reste mais je m’en tiens à ça pour le moment – y en déjà assez ! ^^. J’ajoute que Petite Opale n’est pas forcément « complètement » en colère ou triste. Elle peut être différente à certains moments de la journée, ça rajoute de l’ « imprévision » (je sais pas si ce mot existe mais en gros ça veut dire qu’elle est imprévisible). Mais dans l’ensemble, Petite Opale est sympathique et généreuse.


× PHYSIQUE ×
Née de deux magnifiques Guerriers immaculés, un de leur petits devaient obligatoirement hériter de leur blanc pelage. Obligé. La fourrure de Petite Opale est mi-longue et faite de neige et de soie. Elle est minuscule et vraiment en dessous de la moyenne. Heureusement, cette différence ne s’applique que pour son corps, son intelligence elle, est supérieure à celle de pas mal de chatons. Petite Opale possède un magnifique visage fin hérité du plus adorable des anges, et de ses parents, sans aucun doute.
Les atouts les plus ravageurs de cette petite femelle sont certainement ses grands yeux bleus de la couleur de la magnifique pierre qui lui donne son nom, il y a tant de chose à voir dans ces deux univers chatoyants, qu’on ne regarde souvent que ça. Tout chez Petite Opale semble rimer avec « finesse ». Sa queue, ses pattes, ses oreilles, son minuscule corps de chaton... Fine, fines, fines, fin... Et toujours ce pelage d’un blanc pur qu’elle se force à nettoyer avec application. Son petit museau rose est sensible ses griffes nacrées redoutables. Son dos est droit, son poitrail étroit. De petites brindilles résistantes et blanches lui tiennent lieu de dents et sa voix est claire et cristalline.
Sa finesse lui donne une grâce et une rapidité je ne dirais pas hors du commun mais pas mal du tout quand même. S petite taille est un handicap pour les jeux demandant des muscles et de la force.


× DÉFAUTS ×
Petite Opale a de nombreux défauts, qui peuvent changer selon son humeur. Lorsqu’elle est rêveuse, elle n’accorde aucune attention aux autres et est une vraie tête de linotte. Elle invente beaucoup de choses fantastiques et, lorsqu’elle se rend compte de la « banalité » (si on peut appeler la vie de la fille du Chef comme ça...) de sa vraie vie, elle se déçoit souvent toute seule.
Lorsqu’elle est colérique, elle n’a vraiment que des défauts, elle est méchante et sournoise et n’hésite pas à se montrer irrespectueuse et bagarreuse lorsque l’occasion s’en présente. Elle peut attaquer nombre de chats sous l’effet de la colère et elle ne fait pas ses corvées.
Lorsque la tristesse la submerge, elle s’abîme dans des pensées malheureuses où elle se démoralise toute seule. Elle n’écoute pas les consolations de ses proches et se convainc de la noirceur de sa vie. Elle n’a pas du tout le moral quoi...
Ensuite, ses jours de bonne humeur, elle n’a pas vraiment de défauts – tout le monde pense qu’elle ferait mieux de rester comme ça tout le temps -. Elle pense peut-être trop aux autres et jamais à elle-même.
Quand elle est timide, elle est, bien entendu, d’une timidité Maladive. Avec un grand M. Elle n’ose pas regarder les membres du Clan et n’adresse la parole qu’à ceux qu’elle connaît vraiment, vraiment bien.
Puis, lorsqu’elle est curieuse et bavarde, elle sera trop curieuse et discutera trop. Elle envahira les oreilles sensibles de tous les membres du Clan, sans aucune exception, de questions parfois saugrenues, parfois sérieuses et utiles. Elle passera la journée à pépiller sous le regard las de Plume de Givre, leur mère adoptive.


× QUALITÉS ×
Lorsqu’elle est rêveuse, elle n’embête pas le monde et s’occupe d’elle toute seule. On peut dire qu’elle est très autonome.
Lorsqu’elle est colérique, aucune qualité ne ressort, strictement aucune.
Lorsque la tristesse la submerge, sa seule qualité est, comme quand elle rêve, de ne pas embêter les autres et de souvent faire le tri dans ses pensées. Ce qui l’aide à, quand elle reprend conscience de la chance qu’elle à, à finalement se rendre compte qu’elle dramatise pour rien et là, son moral remonte en flèche.
En ses jours de bonne humeur, elle est gentille et généreuse et aide autrui aussi souvent qu’elle le peut. Elle accomplira de bonnes actions pour le plaisir et affichera avec fierté un pelage le plus lumineux possible.
Quand elle est timide, elle n’embête pas le monde (oui ça arrive souvent), elle a un grand-cœur qui ne demande qu’à y faire entrer des gens mais n’arrive tout simplement pas exprimer ses sentiments.
Puis, lorsqu’elle est curieuse et bavarde, Petite Opale apprend nombre de choses sur la vie, sur la mort, sur tout. Elle renouvelle sa réserve à potins et on peut lui demander si on veut connaître les activités de quelqu’un. Mais en général, on évite de lui demander, lorsqu’elle est lancée sur un sujet, elle ne s’arrête plus. Et impossible d’y couper !

[ Qualités bâclées parce que j’avais vraiment envie de terminer cette prez’ ce soir ! ^^ ]


× PHOTO ×
Spoiler:
 


××× P A R T I E A D M I N I S T R A T I V E ×××


× CODES ×
‘Kay by meeee 8)


××× A P R O P O S D U J O U E U R ×××


× NOM ×
Alizée.
Oui, comme le vent.
Non, c’est pas fait exprès. xDD


× AGE ×
Yeuuuh, 12 ans, 13 en juin -_-’


××× O T H E R S ×××


× AUTRE ×
Merci à N’Eclat de m’avoir proposé de jouer sa fille ! I love you
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar


MessageSujet: Re: P E T I T E O P A L E   23/3/2009, 21:27

× HISTOIRE ×
Je vais vous raconter une histoire. Une histoire de joies et de peines, de douleurs et de rires. Une histoire de trahison, de mensonges et d’amour. Je vais vous la raconter, en détail, l’éplucher rien que pour vous, pour vous rappeler les évènements tragiques qui ont eu lieu à Cerf-Blanc...

Cette histoire commence, comme toutes les histoires, par un sentiment plus fort que tout. Un sentiment appelé Amour. Oui, une histoire d’amour quoi. Entre deux magnifiques chats… Ces deux chats avaient toujours semblé ne former qu’un seul être, peut-être était-ce dû à leur fourrures, aussi blanche l’une que l’autre ? Je ne sais pas. Toujours est-il que ces deux là s’aimaient éperdument, à la vie à la mort. Un changement s’effectua entre eux, mais pas un changement douloureux, accompagné de larmes et de tristesse, non. Cet évènement eu lieu un jour, un beau jour ensoleillé. La belle chatte immaculée se rendit compte qu’elle portait des chatons. Ses yeux d’un bleu fantastiques reflétèrent instantanément son bonheur. Elle courut annoncer la nouvelle à son bien-aimé. Un rêve commença, ou plutôt continua, plus fort, pour les deux futurs parents, la flamme de leur amour brillait plus haut que jamais. Le temps semblait s’arrêter, et pourtant, il continuait. Il continuait bien de tourner et, un soir de pleine Lune, les félins de Glace surent pourtant que rien ne serait plus jamais comme avant...

Voilà pour la partie amour, joie et rire. Touchant hein ? Mais ça ne pouvait pas continuer, non. Tous les rêves, qu’ils soient éveillés ou non, ont une fin. Et la fin de cette histoire, leur histoire, ne pouvait être plus tragique. Tout à basculé dans la clairière des Quatre Chênes, une nuit de pleine Lune enneigée...

L’Assemblée se déroulait, tranquillement, sans qu’aucun des félins présents n’aient pu se douter de ce qui allait arriver. Les quatre magnifique Chefs des Clans allaient commencer leurs discutions lorsque le Chaos attaqua. Oui, le Clan du Chaos. Menés par leur redoutable meneuse, ils étanchèrent grandement leur soif de sang, provoquant des dizaines de mort. Quel rapport avec les deux félins dont je me plais à décrire l’amour depuis le début me demanderez-vous. Et bien, le félin, le père, faisait partie de ces morts. Il avait été tué par Source d’Émeraude, la Chef du Clan maudit. Alors qu’il guérissait tout juste d’une grave maladie... La mère aussi fit partie des victimes, mais d’une autre façon. Sa raison se déchira en deux parties dont l’une était partie rejoindre son aimé et dont l’autre restait sur place. Ses larmes abreuvèrent la neige déjà gorgée de sang de ses larmes, ses yeux perdirent leur éclat. A jamais. Elle rentra au Camp, l’âme meurtrie, irréparable. Tous les efforts de ses proches pour la réconforter furent vains, la chatte blanche était inconsolable. Elle commençait à se négliger, à manger moins. Sa joie de vivre était cachée par un voile affreux qui, peu à peu l’effaçait, la gommait de la carte.

Ca c’était la partie douleurs et peines. Je sais c’est horrible, allez voir Source d’Émeraude si vous voulez pour lui demander des explications, moi je continue sur des éléments moins tragiques.

La naissance des chatons finit par arriver. Comme un timide rayon de soleil après un orage de fin du monde, sauf qu’en ce cas là, le rayon de soleil ne pouvait pas chasser tout l’orage. Juste le cacher un peu... Au nombre de trois, les chatons étaient tous singulièrement différents, que ce soit par rapport à leurs physiques ou à leurs caractères. L’aîné, Petit Requiem, un chaton de taille plutôt supérieure à la moyenne avec une fourrure blanche piquetée de noir. La deuxième née, Petite Opale. Elle possédait un pelage immaculé et de grands yeux bleus. Son humeur était tellement changeante qu’il était difficile de savoir si l’on allait recevoir un coup de griffe ou la voir éclater en sanglot en l’apostrophant ! Et enfin le benjamin, Petit Phoenix. C’était était un petit chaton renfermé sur lui-même, possédant un pelage flamboyant qui lui valait de nombreuses moqueries du genre « Tu peux pas être le fils d’Étoile de Glace et de Tornade de Glace ! Regardez-moi cette fourrure rousse, couleur de sang, je suis sûr qu’il est du Clan du Chaos... ». Ce jeune chat était pourtant courageux et loyal lorsque l’on regardait on fond, au fin-fond de son être...Ils firent le bonheur d’une mère déboussolée. Un bonheur qui, certes, ne la guérit pas, loin de là, mais qui apporta un léger baume à sa blessure incurable.

Voilà... Et maintenant je vais vous révéler quelque chose : Cette histoire, c’est mon histoire, c’est notre histoire... Je me présente : Petite Opale, fille D’Étoile de Glace et de Tornade de Glace ! Maintenant que j’en ai fini avec notre histoire commune à Petit Phoenix, Petit Requiem et moi, je la continue, mais à ma façon !

×

Un jour, alors qu’une aube magnifique se levait sur le Camp endormi, une minuscule silhouette blanche traversa la clairière balayée par une brise légère. (C’est moi !) D’une foulée souple et régulière, elle n’eut aucune difficulté à se faufiler à l’extérieur du Camp, là où le Vent régnait en maître. Son air perdu et déboussolé démentait d’un sérieux chamboulement dans sa vie, sa si courte vie...

Effectivement, la veille, sa vie avait pris une autre tournure, une tournure aussi dramatique que vraie. On lui avait en effet annoncé le même drame qui avait mis sa mère dans son état de détresse actuel. Son père était mort... Assassiné lâchement. Avant ce jour, Plume de Givre, la reine qui s’était occupé d’elle et de ses frères leur avait dit qu’ils apprendraient cette nouvelle quand le moment serait venu. Et lorsqu’ils abordaient sensiblement le sujet avec leur mère, Étoile de Glace, ses yeux brillaient d’une telle douleur, d’une telle peine, qu’ils laissaient tomber à chaque fois, leurs cœurs sensibles et purs ne pouvant supporter de voir la magnifique chatte blanche dans cet état.

Et en ce jour de saison des Neiges, ils avaient enfin su... Ils savaient désormais la terrible réalité de leur histoire... Petite Opale s’était alors renfermée sur elle-même, affichant un air renfrogné et calculateur. Elle aurait pu éclater en sanglots, oui, mais cette petite possède de nombreuses facettes, plus différentes les unes que les autres. Impossible de prévoir ses réactions. Ses proches étaient habitués à ces étranges et non moins régulières sautes d’humeur, ils avaient pourtant été surpris par sa réaction. Seulement voilà : Ils ignoraient la raison de l’indifférence de façade qu’avait manifestée leur sœur. Une raison qui l’avait poussée a quitter le Camp en cette heure matinale, malgré l’interdiction liée aux chatons.

Elle grimpa sur un rocher poli par les violentes bourrasques qui balayaient leur territoire, le territoire du Clan du Vent... Inspirant l’air pur à pleins poumons, la petite ferma ses magnifiques yeux et sauta de son piédestal d’un bond souple et empreint de grâce. Le nez en l’air, elle fit quelques pas inaudibles, s’arrêta et s’assit. Sa tête lui tournait.

« Papa... »

La réalité de sa mort affreuse ne la frappa véritablement qu’à cet instant. Se fut comme si une gifle monumentale venait de lui être infligée. Ses pattes se dérobèrent sous elle, elle tomba sur le dos sur le sol dur de la plaine, les yeux grands ouverts, regardant les Guerriers de jadis disparaître peu à peu dans l’aube rosée. Des larmes coulèrent de ses yeux couleur de ciel, elle avait toujours les yeux toujours fixés sur la Toison Argentée. Elle discuta avec son père, pour la première fois... (Oui, vous avez bien lu, elle discute avec son père avec qui elle se fait des films en inventant les répliques...) Au cours de cette discutions ma foi fort instructive, elle prit la décision inébranlable de venger son père.

Se sera elle qui transpercera la fourrure de Source d’Émeraude de ses griffes d’ivoire, ce sera elle qui l’entendra gémir, elle sera la dernière que la renégate verra... Il y avait juste une chose, deux même, que Petite Opale ne savait pas : Source d’Émeraude était la sœur de sa mère et par la même occasion, sa tante. Et aussi qu’elle n’était certainement pas la seule à vouloir la tuer, il faudra batailler ferme pour y arriver... Un éclair sauvage traversa son regard bleuté, oui, ça elle bataillerait... Mais pour l’instant, il lui fallait surtout préparer sa vengeance.

Et pour préparer une vengeance, surtout une vengeance comme celle-ci, autant chercher le maximum de preuves le plus tôt possible ! On lui avait raconté, on leur avait raconté, que la bataille qui avait scellé nombre de destins s’était déroulé dans la clairière des Quatre Chênes. Un sourire carnassier étira le visage fin de Petite Opale, quelle meilleure destination que cette vallée mystique ? Elle se releva avec grâce et beauté et se mit à trottiner vers la forêt touffue qu’elle entrapercevait, au loin... Mais ce « trottinage » n’avait strictement rien à voir avec ces petites gamines qui trottinent en chantonnant dans la cour de récréation de leur école, non. Petite Opale, elle, trottinait de façon précise et rapide, le regard fixé sur son objectif. Son trottinage à elle faisait plutôt peur... Pour autant qu’une petite boule de poils comme elle face peur à quelqu’un.

Arrivée à l’orée de la forêt, Petite Opale ne prit pas la peine de réfléchir, ni à la direction qu’elle allait prendre, ni à son irréflexion qui pourrait bien lui coûter la vie. Toujours est-il qu’elle continua droit devant elle, sans s’arrêter, sans ralentir l’allure. Et là, elle arriva en vue de la Rivière...

Suspens, suspens, m’sieur dame !
L’histoire, « racontée » prend fin ici même.
Et avant de voir tout le monde râler, je vais expliquer pourquoi.
Petite Opale n’est pas encore née, cet épisode se passera en RP, je ne vois pas l’intérêt de raconter tout plein de truc dans l’histoire d’un chaton n’ayant pas encore touché le sol. Bref, il va falloir attendre pour connaître en détail ce qui va se passer.

Lorsque Petite Opale revint au Camp, alors que le soleil était bien haut et que la moitié des félins du Camp tremblaient de panique pour la petite chatte, elle avait une peur incommensurable de l’eau.
Revenir en haut Aller en bas
Nuage Fauve
P'tit Nouveau.

avatar

Féminin
Nombre de messages : 217
Age : 23
PUF/Surnom : JumperA
Rang Cours RPG : Chef
Autre(s) Compte(s) : Aucun
Avertissements :
0 / 30 / 3

Date d'inscription : 07/12/2008

Profil du/des Minous

Affinités
:

Mentor/Apprenti
:

But/Projet
:

MessageSujet: Re: P E T I T E O P A L E   23/3/2009, 21:42

Wouhaaaaaaaaaa,sacré fiche de prezz que tu n0us as fait ^^
Bravo plum...iii ! :cheers:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar


MessageSujet: Re: P E T I T E O P A L E   23/3/2009, 22:38

    Magnifique comme d'habitude ma Plumi ♥
    Et c'est moi qui te remercie d'avoir accepté de jouer ma fille.

    Citation :
    Suspens, suspens, m’sieur dame !
    L’histoire, « racontée » prend fin ici même.
    Et avant de voir tout le monde râler, je vais expliquer pourquoi.
    Petite Opale n’est pas encore née, cet épisode se passera en RP, je ne vois pas l’intérêt de raconter tout plein de truc dans l’histoire d’un chaton n’ayant pas encore touché le sol. Bref, il va falloir attendre pour connaître en détail ce qui va se passer

    Moi, je sais ce qui va se passer nananère ♫ Hum... Désolée je me suis laissée emporter >.<

    Et encore merci et bravo et... OUAIS ! Depuis le temps que je bavais d'envie de la voir cette prez'.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar


MessageSujet: Re: P E T I T E O P A L E   24/3/2009, 19:14

Merci vous deux ! =DD



Âme, on mettra tout au point par mp ! xP
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar


MessageSujet: Re: P E T I T E O P A L E   24/3/2009, 20:33

Rebienwenu ! Toujours magnifique tes rp ! Je me demande bien ce que vous mijotez là tout les deux ...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar


MessageSujet: Re: P E T I T E O P A L E   24/3/2009, 20:41

    Mais rien du tout
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar


MessageSujet: Re: P E T I T E O P A L E   24/3/2009, 20:42

:expl: :expl: :expl:
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: P E T I T E O P A L E   

Revenir en haut Aller en bas
 

P E T I T E O P A L E

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Guerre des Clans :: Fiches de Personnages :: Présentation :: Vieilles fiches validées-