Après le drame de l'Assemblée sanglante, la vie reprend son cours...normalement ?
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Une Assemblée a lieu en ce moment même, ouverte à tous. Venez nombreux pour participer ! Cependant, n'oubliez pas, les postes sont limités à 40 lignes pour ce topic.
Vous pouvez maintenant participer à de petites quêtes regroupées ici . Venez changer vos Rps !
Vous pouvez aller poster sur ce sujet pour y mettre vos suggestions ou idées pour faire remonter le forum, et tout ce qui vous passe par la tête. Ensemble, faisons bouger les choses !
Nous avons une nouvelle Staffienne, Ombre d'Argent ! Elle est de retour dans le Staff en tant que Modette, alors c'est super !

Partagez | .
 

 Comment ne pas se brûler quand on joue avec le feu... (pv Mirage d'Espoir)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité

avatar


MessageSujet: Comment ne pas se brûler quand on joue avec le feu... (pv Mirage d'Espoir)   13/4/2009, 15:03

Et voilà, comme à mon habitude, j'ai poussé ma liberté trop loin... Me voilà maintenant dans de beaux draps! Je peux être fière de moi! De plus, mon escapade allait m'attirer encore des ennuis, en plus de constituer une entorce au code du guerrier... Bref, je me vois en face d'une jolie chatte du Clan du Vent. Quelque chose me dis que je n'en ai pas fini avec elle...
xXx
Les muscles endoloris, je me prescipite près du tas de gibier. Comme si mon fardeau avait pesé une tonne, je dépose le gros écureuil poilu et la petite souris chétive sur la réserve, le sentiment du devoir accompli. En plus, mes compagnons de la patrouille de chasse à laquelle je venais de participer avait amassé eux aussi un bon butin.

Je me mis alors en quête d'Etoile de Cristal, qui m'avait nommée comme chef de patrouille, pour lui faire mon rapport. Ne le trouvant pas,et mes pattes refusant de me porter plus loin, je me résignai à abandonner mon devoir.
Mes fourbes de pattes furent pourtant d'accord de se mouvoir jusqu'à l'antre des guerriers,où j'aimait à passer le temps lorsque l'ennui me gagnait. Et là, je dois avouer que c'était le cas. Je passai désespérement en revue tout les eventuels devoirs qui auraient pu me sauver de cet état se rapprochant plus du grade des anciens que de celui d'un guerrier... N'ayant pas d'apprenti, aucun devoir suplémentaire ne pouvais me contrarier, et j'envisageais uns petite sortie. Peut-être, pour justifier mon absence, je pourrais ramener une souris ou deux,histoire de ne pas se faire tancer par le lieutenant ou le chef... Pour être la plus parfaite possible_car il faut bien que j'admète que je suis coquète_ j'entrepris de faire ma toilette: me lechant avidement mes pattes engourdis pas les longues heures de courses auxquelles je m'étaient livrées. Je lavais également mon museau, qui portais encore des traces de l'odeur des souris que j'avais attrapé. Ayant fini cette tâche, je décidai de lustrer mon pelage roux. Me livrant à des contorsions impressionnantes, je fini par retombée, satisfaite. Aussitôt, je fermai les yeux.

De grande chute, une forme, sûrement un chat. Il poussa un râle à faire peur,puis hurla. Sans crier gard,le félin se jeta du haut de la falaise, retombant au sol avec un bruit mat.

Je me réveille en sursaut. Je ne sais que trop bien qui est le chat qui c'est jetter de la falaise.Je refuse d'y penser,préférant enfouir en moi le plus longtemps possible cet évenement qui avait eu pour cause ma naissance...
La sortie s'imposait donc. Sans même informer un seul chat de mon escapade, je cours dans la forêt. Et si j'alais visiter un peu le territoire du Clan du Vent, un lapin viendrait bien grossir un peu le tas de gibier de mon Clan? Pensant au conséquence dramatique que ceta acte contraire au code du guerrier pouvait avoir, je repoussai cette perspective. Le coeur léger, je poursuis ma route. J'arrive enfin là où je voulais aller: les Hauts plateaux. Ces terres faisait toute la réputation du Clan qui y vivait.
Vagabondant de plus belle, je fini par sentir un odeur:un autre chat.
Misère! Si il me trouve, je ne donne pas cher de ma peau...
Je le vois qui se rapproche, il m'a sûrement sentie. Il ne me sert à rien de m'enfuir, à moins que je ne veuille déclenché une bataille rangée entre mon Clan et le sien...
Peu avant que le chat arrive, je le distingue: je la connait!
Je l'ai même sauvée à a dernière Assemblée alors qu'elle se faisait attaquer par un guerrier du Clan du Chaos!
J'ai peut-être un argument pour que celle-ci me laisse m'en tirer indemne...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar


MessageSujet: Re: Comment ne pas se brûler quand on joue avec le feu... (pv Mirage d'Espoir)   21/4/2009, 11:58

    | [ C'est nul ! xD ]

    | Mirage d'Espoir se faufila, et, en catimini, quitta la tanière du guérisseur du Clan du Vent. Elle grimaça. Ses blessures de la bataille aux Quatre Chênes étaient en train de se rouvrir sous l'effort. Elle sentait déjà les légères gouttes de sang qui perlaient sur ses flancs meurtris par la double attaque des deux guerriers du Chaos. Malgré la douleur, elle parvint à sortir du campement en douce, sans alerter personne. Rester ainsi, passive, à se faire nourrir par les autres guerriers... elle ne le supportait pas. Elle était lieutenante*, quand même, elle pouvait bien trouver seule sa nourriture !

    | Une fois sortie du camp, elle ne se détendit pas. Il lui fallait s'éloigner pour ne pas être repérée. Bon, ce n'était peut-être pas si malin d'être sortie... Elle avait horriblement mal, aussi, elle essaya de remuer un minimum tout en courant, ce qui lui donnait une démarche étrange. Puis, à une bonne centaine de mètres du camp, elle s'arrêta et huma attentivement l'air.

    | Un lapin ! Mirage d'Espoir se mit immédiatement en position de chasse... et poussa un gémissement. Une blessure à son épaule venait de se rouvrir à son tour. La douleur était intenable. Ah, mais pourquoi avait-elle désobéi ? Elle pensa avec un rire mental ironique que si même leur lieutenante se mettait à ignorer les recommandations — ou plutôt les ordres — du guérisseur, le Clan tomberait bien bas... Du coup, sa cible s'enfuit, alertée.

    | Elle allait renoncer lorsqu'elle détecta un effluve qui n'avait rien à faire sur ses terres. La senteur d'un guerrier du Clan de l'Ombre... qui avait quelque chose de vaguement familier. Curieuse, Mirage d'Espoir trottina, faisant fi de la douleur, et bientôt elle put apercevoir une silhouette rousse au loin. Elle ne bougeait pas.

    | Mirage d'Espoir essaya tant bien que mal de courir jusqu'à cet inconnu, mais ses blessures la brûlaient tellement qu'elle ne put que marcher maladroitement. C'est alors qu'elle reconnut cette fameuse guerrière qui l'avait aidée à l'Assemblée précédente... Lune Rousse.

      « Eh bien, Lune Rousse... Que fais-tu sur les terres de mon Clan ? » lui demanda-t-elle sans cacher son mécontentement.



    | * : après la bataille des Quatre Chênes, Mirage d'Espoir devient en effet lieutenante... x)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar


MessageSujet: Re: Comment ne pas se brûler quand on joue avec le feu... (pv Mirage d'Espoir)   21/4/2009, 20:26


La belle chatte s’approche de moi, un air néanmoins furieux déformant ses jolis traits…

Eh bien, Lune Rousse... Que fais-tu sur les terres de mon Clan ?

Je vois quand même qu’elle ne m’a pas oubliée… Ne sachant que dire, je me pose encore d’elle, comme pour lui montrer que je ne lui suis pas hostile. Je la regarde, comme si sa simple vue me donne une idée lumineuse pour me tirer de ce mauvais pas. En la regardant attentivement, même si cela sautait aux yeux, je vis de nombreuses cicatrices qui couturent son dos, son flanc, et son poitrail. A cet instant là, je sais que je peux la dominer au combat. Si c’est ma dernière chance de m’en tirer indemne, j’utiliserais mes griffes, bien que cette perspective ne m’enchante pas outre mesure. Le temps passe, elle me regarde, je sens qu’elle ne veut pas en arriver à la même extrémitée que moi, et pourtant, elle semble affronter un dilem similaire… J’espère qu’elle n’a quand même pas oublié que, moi et seulement moi, je l’ai sauvé des griffes d’un chat du Clan du Chaos alors qu’elle se faisait tailler en pièce ! Peut-être devrais-je lui rappeler sa « dête » ?
Regardant son joli minois, je ne peux m’empêcher d’avoir pitié d’elle. Mais pourquoi moi ? Après tout, je suis terriblement en infraction sur son territoire ! En voyant un lapin me filer quasiment entre les pattes, une idée qui semblait venue du Clan des Etoiles en personne m’illumine.
Et si je lui lançait un défi ?
Je présume qu’elle va accepter, avec ses arrières pensées…

Salutations, Mirage d’Espoir. J’admet que je suis en faute, néanmoins, je ne chassais pas. Je peux te le jurer sur le Clan des Etoiles.
Voilà, si tu acceptes, bien sûr, je te propose une chasse. Seulement, ce sera une chasse un peu spéciale…
Les yeux illuminés de Mirage d’Espoir lui redonnèrent confiance.

Nous allons faire une course. Jusqu’à midi, nous chasserons. Nous nous rejoindront ici même à l’heure lorsque le soleil sera haut. Celle qui aura attraper le plus de proie gagnera le duel. Si tu me bats, tu m’emmenera à ton Clan et j’y recevrais mon châtiment, si je gagnes, tu me laisses partir…

Les yeux brillants d’espoir, elle continua

C’est bon ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar


MessageSujet: Re: Comment ne pas se brûler quand on joue avec le feu... (pv Mirage d'Espoir)   25/4/2009, 23:34

    | Mirage d'Espoir observa attentivement l'attitude de Lune Rousse. Elle n'avait pas l'air particulièrement hostile, au contraire, elle n'était visiblement pas très à l'aise. Évidemment, pensa la chatte noire, elle s'est faite surprendre par la lieutenante du Clan du Vent en pleines intrusion sur leurs terres... Même si elle ne sait pas que je suis lieutenante... Mieux vaut ne rien dire, elle le saura bien assez tôt. Elle eut l'impression que Lune Rousse avait soudain eu une illumination : ses yeux brillaient d'un espoir fou. Ah... ! songea Mirage d'Espoir, elle va me reparler de ce sauvetage à la bataille. Voyons voir... Elle va peut-être savoir me convaincre. On va voir ça...

    | La chasseresse du Vent, en effet, aimait bien les joutes verbales. Cependant, dans l'état où elle était, elle ne pouvait se risquer à trop provoquer Lune Rousse. Elle ne ferait pas le poids si elles devaient en venir aux griffes. Finalement la guerrière au pelage de feu prit la parole et, après l'avoir saluée poliment, jura qu'elle n'était pas en train de chasser. Mirage d'Espoir était prête à la croire à ce moment-là, mais Lune Rousse ajouta qu'elle lui proposait de faire une partie de chasse. La lieutenante haussa un sourcil d'un air interrogateur. Pas très malin... C'était enfreindre le code du guerrier en toute connaissance de cause — avec témoin. Là, la chatte de l'Ombre venait de sérieusement s'enfoncer. Ensuite, Lune Rousse proposa à Mirage d'Espoir d'acheter son silence si elle ramenait plus de proies qu'elle avant midi. Elle ne l'avait pas formulé ainsi, évidemment, mais c'était tout juste. La chatte noire ressentit soudain un profond dégoût envers la guerrière intruse. Comme si elle était en état de chasser ! C'était déloyal, quel que fût le montant de reconnaissance qu'elle éprouvât envers l'intruse.

    | La lieutenante du Vent s'assit dans l'herbe fraîche. En quelques secondes, elle prépara mentalement sa tirade et commença :

      « Non, Lune Rousse, c'est hors de question. Dette ou pas, tu es en tort et je t'aurais laissée repartir si tu n'avais pas essayé de me corrompre avec ce concours pour te sauver la face. Je suppose que tu as remarqué que je ne suis toujours pas remise de la bataille et que je ne suis absolument pas en état de chasser. La victoire t'était assurée, de toute manière. Et puis, n'as-tu donc aucune considération pour le code du guerrier ? Comment oses-tu ainsi le bafouer en faisant fi de toutes les promesses que tu as faites lors de ton adoubement en tant que guerrière ? Tu me déçois beaucoup, je pensais que tu étais une digne chasseresse de la forêt... Mais si cela peut te rassurer, notre altercation n'effacera pas la dette que j'ai envers toi. Maintenant, tu peux décider de m'attaquer lâchement, moi qui ne peux pas me battre aussi bien que de coutume, ou de me suivre jusqu'au camp du Clan du Vent. Dans tous les cas, tu n'es absolument pas en position de te défendre, car tu es en tort. »

    | Mirage d'Espoir se rendit compte qu'elle avait un peu exagéré. Cependant, elle se tendit imperceptiblement afin de se préparer à esquiver une éventuelle attaque.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar


MessageSujet: Re: Comment ne pas se brûler quand on joue avec le feu... (pv Mirage d'Espoir)   26/4/2009, 15:38


M’efforçant de paraître la plus détendue possible, je me rends compte que c’est peine perdue après sa tirade. Je ne peux réprimer un grondement sourd qui vient du fond de ma gorge. Malheureusement pour elle, ma mémoire est on ne peut plus séléctive. Dans mes oreilles, j’entends inlassablement les quelques mots qui me mettent hors de moi :

Et puis, n'as-tu donc aucune considération pour le code du guerrier ? Comment oses-tu ainsi le bafouer en faisant fi de toutes les promesses que tu as faites lors de ton adoubement en tant que guerrière ? Tu me déçois beaucoup, je pensais que tu étais une digne chasseresse de la forêt.…

Je vois quand même que l’autre a un peu peur de moi, sinon, comment expliquer la vision de ses muscles en train de se tendre ? Instinctivement, je sors mes griffes, consciente que je devrais bientôt m’en servir.
Maintenant que j’y réfléchis, ma proposition de chasse était insensée. Comment n’avoir même pas imaginé la possibilité qu’elle la réfuterait ?
Le feu de l’action, sans nul doute…
Je détends mes muscles et rentre mes griffes. Inutile combat que je m’apprêtais à livrer. Au mieux, je la tue. Dans cette perspective, son Clan ne cessera de harceler le mien, jusqu’à ce que justice ait été faite. Et je sais que je pourrais jamais réussir à contrer seule le Clan du Vent en furie, de même que je doute que mes camarades de Clan me soutiennes dans ma position. L’argument de Mirage d’Espoir est irréfutable, je me dois de l’admettre.
Tout espoir se révélant vain, je commence à m’approcher d’elle. Au mouvement de recul qu’elle esquisse, elle devait penser que j’allais l’attaquer…

Bien, Mirage d’Espoir, tu as gagné. Je te pries quand même de me croire lorsque je t’ai dit que je n’avais pas l’intention de chasser. Je sais que cet acte est contraire au code du guerrier. Je te suivrais jusqu’à ton camp, pour entendre le jugement d’Etoile de Glace.

Je me retins de justesse de lui rappeler une nouvelle fois que, si elle était là à me réprimander comme le ferait une mère avec son chaton, c’était uniquement grâce à moi !
N’essayant pas de me confondre en excuse pathétique, je la voie qui se retourne, m’indiquant d’un geste de la queue la marche suivre. Mais soudain, dans mon esprit angoissé et torturé, je me posais une question essentiel : De quel droit ?
C’était bien beau de me mener par le bout du museau, mais elle était mon égale, après tout !
Je réussi à retenir la réplique qui me brûlait la langue. La tête basse, résignée à affronter mon destin, je fixais la nuque de la chatte qui me menait tout droit peut-être vers la mort.
Clan des Etoiles, ayez pitié de moi !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar


MessageSujet: Re: Comment ne pas se brûler quand on joue avec le feu... (pv Mirage d'Espoir)   26/4/2009, 16:51


    | Lune Rousse poussa un grondement sourd qui fit se tendre Mirage d'Espoir encore plus. Elle perçut le chuintement feutré presque inaudible que produisirent ses griffes en s'enfonçant dans la terre. Il y eut un silence. Et la guerrière fautive se détendit d'un coup, comme si elle avait pris une décision. Elle s'approcha de la chasseresse noire, qui eut un mouvement réflexe de recul. Clan des Étoiles, pensa-t-elle, ne me dites pas qu'elle va m'attaquer ! Ce ne fut pas le cas : Lune Rousse prit la parole et capitula, jurant à nouveau qu'elle n'avait pas chassé le moindre campagnol. Elle annonça aussi qu'elle suivrait Mirage d'Espoir jusqu'au camp du Clan du Vent afin d'y recevoir la juste sentence d'Étoile de Glace. La lieutenante eut un sourire mental ironique : elle, elle devrait affronter la colère du guérisseur, ce qui n'était pas mieux...

    | Mirage d'Espoir se leva et, d'un signe de la queue, indiqua à Lune Rousse le chemin vers le camp. Elle commença à trottiner, se forçant à ne pas gémir sous la douleur. Elle tournait souvent la tête pour voir si sa prisonnière la suivait toujours. Bientôt, l'immense pierre plate qui abritait le camp des bourrasques apparut à leur vue... ainsi que l'odeur amère de l'inquiétude à leur odorat. Je parie qu'ils me cherchent... songea Mirage d'Espoir. Elle bifurqua et se glissa dans le camp.

    | Les guerrières furent accueillies par des cris surpris.

      « Mirage d'Espoir ?! On te cherchait partout ! »
      « Où étais-tu passée ?! »
      rugit le guérisseur. « Nous nous sommes fait un sang d'encre ! »
      « Je savais qu'Étoile de Glace avait fait un mauvais choix en la désignant lieutenante »
      , grogna un apprenti d'une voix parfaitement audible. « Pff... »
      « Ça suffit, vous tous ! Où est Étoile de Glace ? J'ai une prisonnière à lui apporter. »


    | Tous les regards convergèrent vers Lune Rousse.

      « Alors ?
      — Dans sa tanière. Elle revient d'une longue chasse, elle est épuisée.
      Merci, Patte de Velours. »


    | D'un battement d'oreille, Mirage d'Espoir enjoignit Lune Rousse à la suivre. Elle traversa rapidement la clairière et, une fois à l'entrée de l'antre d'Étoile de Glace, demanda poliment :

      « Puis-je entrer, chef ? »

    | [ Là, c'est à toi de voir Lune Rousse : on le P.N.J.ise ou on demande à futur Étoile de Glace de venir ici ? x) ]
Revenir en haut Aller en bas
Admi
VIP à jamais dans nos coeurs ♥

avatar

Féminin
Nombre de messages : 485
Age : 24
PUF/Surnom : SoobRem & N'Eclat
Rang Cours RPG : Chef
Amour : Le seul et l'unique : Tornade de Glace
Autre(s) Compte(s) : Aucun
Avertissements :
0 / 30 / 3

Date d'inscription : 08/11/2008

Profil du/des Minous

Affinités
:

Mentor/Apprenti
: Nuage de Plume

But/Projet
:

MessageSujet: Re: Comment ne pas se brûler quand on joue avec le feu... (pv Mirage d'Espoir)   26/4/2009, 19:06

    Étoile de Glace se laissa tomber sur sa couche avec un soupir. S'allongeant doucement, elle ferma les yeux, quelques instants. Profitant d'un court moment de répit qui lui était enfin accordé. La fatigue qui s'accumulait en elle, était en vérité en grande partie de sa faute. Toute la journée, elle veillait sur son Clan, participait aux patrouilles, chassait, et elle aurait pu tenir le coup si elle ne sortait pas le soir. Voir sur une pierre bien précise, le chat qui hantait ses pensées. Il n'était qu'une illusion, un simple fantôme sorti de la mémoire de la chatte. Et elle en avait conscience. Mais la simple pensée de ne pas le voir était insupportable. Et chaque soirée, elle s'empêchait de dormir pour le retrouver. Pour retrouver une image de celui qu'elle avait aimé plus la vie elle-même. Et toutes ces nuits, elle regrettait à l'ombre de son regard, de ne pas l'avoir rejoint dans la mort. Mais, elle avait des devoirs. Elle avait promis à Étoile de Brume d'être la nouvelle meneuse. Elle avait promis à son amie. Se parjurer était hors de question. Et abandonner Tornade de Glace l'était tout autant. Alors, elle continuait à vivre, un patte dans le monde des morts, une dans le monde des vivants. Ni vivante, ni morte.

    Posant sa tête sur ses pattes, elle essaya de se détendre. De s'endormir, pour s'accorder une légère trêve. La seule qu'elle pouvait maintenant s'offrir. Les épaules tendus, les muscles crispés, elle n'y réussit pas. Devant ses yeux fermés passaient des images qu'elle aurait plus que tout, voulu oublier. Sa queue, battante, ne cessait de fouetter l'air, et Étoile de Glace était bien incapable de l'arrêter, comme s'il s'agissait d'un tic nerveux. Rendant les armes, elle entreprit de faire sa toilette. Son poil, lisse, n'en avait pas besoin malgré la chasse qu'elle venait de faire, mais il s'agissait en cet instant plus d'un passe-temps que d'autre chose. Et puis, la meneuse tenait à faire bonne figure devant son Clan. Tout le monde pensait plus ou moins fort qu'elle avait été brisé par la mort de Tornade de Glace, mais jusque-là personne n'en avait vraiment le preuve. Ses sorties étaient tenus secrètes, sauf quelques proches qui le savait. Pourtant, elle avait un teint épouvantable. Ses yeux autrefois comme la glace s'étaient liquéfiés, et une douleur infinie y régnait. Son poil, bien que lisse, était terne, comme éteint. Sa queue avait tendance à trainer dans la poussière. Peu de détails, mais ils brûlaient comme un feu dans la nuit.

    Toujours couchée, la féline pensa à son Clan. A ce qu'il vivait. Après la bataille aux Quatre Chênes, il était considérablement affaibli, ayant perdu des sa meneuse et son lieutenant d'un seul coup. Étoile de Glace avait facilement été considéré comme la meneuse, avant cette bataille, elle était l'aide la plus précieuse d'Étoile de Brume et tous le savaient. Ils l'avaient accepté comme telle sans aucun problèmes. Par contre, la décision d'Étoile de Glace de nommer Mirage d'Espoir lieutenante, avait été mal vécu par certains. Beaucoup étaient contre. Mais sur ce point-là, la féline étaient restée intraitable. Elle avait confiance en la guerrière malgré sa jeunesse. Celle-ci avait une certaine forme de sagesse et respectait mieux que beaucoup le Code du Guerrier.

    « Puis-je entrer, chef ? »

    Dans un autre temps, Étoile de Glace aurait sourit en entendant Mirage d'Espoir à l'instant même où elle pensait à elle. Se redressant, elle s'assit sur sa couche, essayant de cacher sa fatigue, qui ressortait malgré tout nettement. Posant ses yeux sur l'entrée, elle répondit le plus posément possible, veillant à ce qu'aucun trémolo ne trahisse son état d'esprit.

    "Oui, bien sur. Entre."

    La féline blanche regarda les deux chats entrer. A sa surprise, elle sentit l'odeur du Clan de l'Ombre, attachée à la chatte qui venait d'entrer. Posant un regard interrogateur sur sa lieutenante, elle lui indiqua d'un mouvement de queue fluide de parler.

    [Voili, voilou. C'est fait dans la vitesse, donc c'est pas super. Réponde qui veut]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar


MessageSujet: Re: Comment ne pas se brûler quand on joue avec le feu... (pv Mirage d'Espoir)   26/4/2009, 20:04

merci beaucoup d'être venue, Etoile de Glace

Enouré de multitude d’odeurs, je pénétrai enfin dans la camp du Clan du Vent. Le voyage m’avait semblé une étérnité. A chaque pas, je m’étais vue sauté sur Mirage d’Espoir et la plaquer au sol, le traînant dans un océan de poussière. Nullement troublée par mes sombres pensées et pare mes envies de meurtres, La guerrière noire me menait, droit chez elle. Les griffes sorties, je n’avait pu s’empêcher de feuler lorsque Miarage d’Espoir m’avait souri, lorsque nous étions parties en direction de ma nouvelle prison. Des larmes de glace coulèrent de mes joues toutes rousses. Si ma mère, que je n’avais jamais connue, et qui était morte en me mettant au monde me voyait, punie pour avoir bafoué le code du guerrier, elle aurait peut-être préféré gardé la vie. Mes sanglots silencieux redoublèrent. Mirage d’Espoir s’était retournée de nombreuses fois, sûrement pour voir si je ne lui faussait pas compagnie. Quelle boule de poil stupide ! Je tenais mes engagements, et préférais mourir dans le cas contraire.
Lorsqu’elle se retournait, je m’efforçais de garder la tête haute, lui montrant que j’acceptais mon destin, si funeste soit-il…
Soudain, la chasseuse de jais ralentit l’allure. De nouvelles senteur me parvenaient : toutes du Clan du Vent. Rien de plus normal en soi. Lorsque je vis le camp, Mirage d’Espoir m’avais devancée. Je la voyais parlementer avec un chat de son Clan.Soudain, je perçus un sarcasme sortit de la gueule d’une petite boule de poil.

« Je savais qu'Étoile de Glace avait fait un mauvais choix en la désignant lieutenante »

Mirage d’Espoir invectiva alors l’apprenti. Soudain, mon échine se hérissa, avais-je bien entendu lieutenante ?
Je compris alors d’un seul coup son attitude dominatrice envers les autres membres du Clan. Tous s’expliquait. D’un mouvement autoritaire de la tête, Mirage d’Espoir me fit signe de la suivre. Je compris lorsuq’elle se lissa le pelage qu’il s’agissait de la tanière d’Etoile de Glace, la meneuse du Clan du Vent. Sentant mon cœur battant la chamade, je dressai la queue et la tête en entrant dans l’antre sacrée.
Alongée sur sa litière, Etoile de Glace se releva avec peine. Ses yeux torves se posèrent un instant sur moi, puis glissèrent vers Mirage d’Espoir. Je ne sais pas pourquoi, mais je la sentais blessée intérieurement. Elle était défaite.
Pourvu que son état n’altère pas son jugement…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar


MessageSujet: Re: Comment ne pas se brûler quand on joue avec le feu... (pv Mirage d'Espoir)   28/4/2009, 19:13

    | [ Ah, excuse-moi pour mon précédent post n'Éclat, je me suis embrouillée avec Tornade de Glace et Éclat de Glace et je me suis trompée de genre... x) ]

    | Mirage d'Espoir pénétra dans l'antre et observa attentivement Étoile de Glace. Depuis le peu de temps qu'elle était lieutenante, elle avait pu profiter d'une relation privilégiée — en fait, pas si privilégiée que cela puisqu'elle n'avait pas vraiment le droit de quitter la tanière du guérisseur — avec la chatte blanche, et elle avait constaté que, malgré la quantité raisonnable de tâches qu'elle effectuait chaque jour, elle était littéralement écroulée de fatigue. La meneuse faisait de son mieux pour le cacher, mais son pelage terne, sa queue blanche qui pendait tristement dans la poussière et ses yeux qui brûlaient du feu de la douleur ne trompaient pas l'œil avisé de Mirage d'Espoir. La guerrière ne put s'empêcher d'éprouver un sentiment d'admiration envers Étoile de Glace. Quoi qu'elle fasse, elle ne se plaignait jamais de sa condition et vivait sa vie habituelle, à peu de choses près. Aucun doute là-dessus, c'était la mort de Tornade de Glace, l'ancien lieutenant du Clan du Vent et amour partagé de la reine blanche, qui avait causé cet état de... de deuil. Que dire d'autre ? Passer tout à coup du rang d'une guerrière sans histoires à celui de chef de Clan... Il fallait avoir une sacrée volonté pour tenir, surtout les premiers jours. Et finalement, elle ne s'en sortait pas si mal, compte tenu des circonstances.

    | Mirage d'Espoir ne ressentait pas d'appréhension particulière quant à son sort. Certes, elle avait désobéi aux ordres du guérisseur en quittant son antre et en interrompant sa convalescence simplement pour aller chasser. Mais cela lui avait permis de découvrir une intrusion qui n'aurait probablement jamais été remarquée sans cela. Sans qu'elle veuille l'admettre, il lui en coûtait de traîner ainsi Lune Rousse devant l'impitoyable justice du chef du Clan du Vent, mais elle ne pouvait pas passer à côté de son infraction : sa loyauté le lui interdisait. Finalement la lieutenante s'assit et prit la parole sur le signe tacite de sa supérieure.

      « J'ai quitté la tanière du guérisseur pour aller chasser, je ne pouvais plus supporter de ne rien faire à attendre de guérir. Au bout des hauts plateaux, j'ai trouvé Lune Rousse, ici présente. J'ignore si tu es au courant, mais elle m'a sauvé la vie à la bataille des Quatre Chênes alors que deux guerriers du Clan du Chaos m'attaquaient en même temps. Elle les a éloignés. Bref, elle m'a certifié ne pas avoir chassé sur nos terres et je suis prête à la croire. Malheureusement pour elle, elle a ajouté qu'elle voulait que nous fassions un concours de chasse. Si je gagnais, elle me laissait l'emmener à toi et si je perdais, elle repartait sur son territoire. J'ai refusé... Mais j'ai réussi à la convaincre de me suivre et à se plier à ta volonté. Son sort est entre tes pattes, Étoile de Glace. Lune Rousse, dis-lui si tu penses que j'ai déformé la vérité, tu as droit à une justice », conclut-t-elle.

    | Mirage d'Espoir plongea son regard d'or dans celui, empli de douleur, de la meneuse au pelage blanc. Allait-elle faire le bon choix ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar


MessageSujet: Re: Comment ne pas se brûler quand on joue avec le feu... (pv Mirage d'Espoir)   1/5/2009, 17:18

Le cœur battant la chamade, je m’efforçai de ne pas trembler de peur. C’est surtout en ces moments là que l’on aime croire au Clan des Etoiles ! Prières sur prières, je ne peux qu’espèrer que mes ancêtres me viennent en aide. Relevant la tête que j’avais garde bassée en signe de respecte depuis que j’étais rentrée dans la tanière du chef du Clan du Vent, je pus mieux détailler celle qui avait ma vie entre ces pattes. Etoile de Glace était pâle –vous me direz que c’est parfaitement normal, puisqu’elle est blanche comme la neige !-mais je sentais qu’elle était translucide intérieurement. Un mal indiscible semblait la ronger petit à petit, sans que je puisse en dire quoi que ce soit. Ses yeux étaient torves, sa longue queue immaculée remuait par à-coup, comme s’il elle s’apprêtait à livrer bataille. Je croyais voir la mort, pâle dans son linceul, juste en face de moi. Et inutile de vous dire que me faire juger par cette chatte qui semblait être plus proche du trépas que de la vie me remplissait d’effroi…
M’arrachant à cette contemplation morbide, je tournai mon regard vers Mirage d’Espoir, qui, après un geste impulsif de son chef, avait commencé à prendre la parole. La chasseuse commença d’abord par l’épisode de la bataille des Quatre Chênes, où je l’avais sauvée d’une mort certaine. Je compris à cet instant-là qu’elle essayait de faire pencher la balance juridique de mon côté, ce qui n’était pas pour me déplaire. Elle continua ensuite par ma découverte sur son terriroire. Me retournant pour ne pas voir la réaction d’Etoile de Glace devant la proposition stupide que j’avais faite à son lieutenant, je m’aperçus qu’une foule de félins du Clan du Vent me détaillait, un feu sauvage brillait dans leur prunelles allumées de feux incandescents. Il ne semblait vouloir qu’une chose :qu’Etoile de Glace choisisse la pire punition qui soit, la mise à mort, ici, sur cette lande déserte… Retenant tant bien que mal un feulement, je ne fus pas surprise de voir les yeux ouverts par la stupeur de ma détentrice. L’autre l’avait mise au courant de tout. Marquant une pause, Mirage d’Espoir me pris cette fois à témoin :


Lune Rousse, dis-lui si tu penses que j'ai déformé la vérité, tu as droit à une justice.

Que pouvais-je dire de plus ? Tout avait été ennoncé clairement, sans que le moindre doute quant à la véracité des propos fut possible. Sans autre réflexions, je pris la parole, d’une voix assez forte malgré mon trouble mental.

Non, Mirage d’Espoir. Toute la vérité à été dite, et je n’ai rien a rajouter, si ce n’est que cette stupide idée de coucours de chasse m’avait été dicté par le feu de l’action, et que je tiens à m’en excuser.

Etoile de Glace semblait peser le pour et le contre. Si j’avais été à sa place, à ce moment-là, j’aurais convoquée une assemblée du Clan afin de voir les réactions des autres membres du Clan, et que leur voix uni dicte mon châtiment.
Peut-être la meneuse au pelage blanc allait-elle vouloir me tuer elle-même, pour rassurer son peuple et leur offrir un cadavre ?

Désolée pour ce manque d'inspi terrible...
Revenir en haut Aller en bas
Admi
VIP à jamais dans nos coeurs ♥

avatar

Féminin
Nombre de messages : 485
Age : 24
PUF/Surnom : SoobRem & N'Eclat
Rang Cours RPG : Chef
Amour : Le seul et l'unique : Tornade de Glace
Autre(s) Compte(s) : Aucun
Avertissements :
0 / 30 / 3

Date d'inscription : 08/11/2008

Profil du/des Minous

Affinités
:

Mentor/Apprenti
: Nuage de Plume

But/Projet
:

MessageSujet: Re: Comment ne pas se brûler quand on joue avec le feu... (pv Mirage d'Espoir)   3/5/2009, 16:37

    [Désolée pour l'attente >.<]

    Un chat blanc comme la neige. Droit sur la lande, son long pelage flottait autour de son corps comme si les chats du Clan des Étoiles l'avaient déjà accepté en leur sein. Une lueur d'irréalité flottait autour de lui. Ses deux prunelles éclairées par un feu indéfectible, il la regardait. Un sourire triste étirait ses babines. C'était un au revoir. Un adieu. La preuve d'un amour qui perdurerait quelle que soit les épreuves qu'il traverserait.

    Les griffes de la chatte se plantèrent dans le sol avec rage tandis qu'elle reprenait conscience avec la réalité. Réprimant au possible le sentiment d'étouffement qui la prenait, elle rentra ses griffes le plus discrètement possible. Avec un peu de chance, personne ne l'aurait remarqué, le bruit avait été infime. Posant son regard sur sa lieutenante, elle attendit sa réponse impatiemment. Se soustraire aux images perpétuelles qui envahissaient son esprit devenaient de plus en plus complexe.

    « J'ai quitté la tanière du guérisseur pour aller chasser, je ne pouvais plus supporter de ne rien faire à attendre de guérir. Au bout des hauts plateaux, j'ai trouvé Lune Rousse, ici présente [...] dis-lui si tu penses que j'ai déformé la vérité, tu as droit à une justice »

    Étoile de Glace manqua de soupirer, tandis qu'un léger sourire, teinté malgré tout de tristesse pointait sur son visage. Mirage d'Espoir semblait incapable d'attendre patiemment sa guérison. Ce qui ne constituait pas un moyen très pratique pour guérir. Si on en croyait les railleries du guérisseur, la lieutenante serait complètement sur pied si elle suivait ses conseils. Connaissant le guérisseur, la meneuse pensait qu'il exagérait comme toujours, mais qu'il n'avait pas tout à fait tort.

    Enfin, elle verrait tout ça avec Mirage d'Espoir plus tard. Le problème actuel n'était pas pour la réjouir. Au vu des expressions toutes semblables qu'affichaient les guerriers du Vent, ils souhaitaient voir l'intrus se faire punir pour ce manquement au Code du Guerrier. Gênée dans ses réflexions par ses souvenirs, Étoile de Glace n'était tout de même pas en accord avec eux. Tuer Lune Rousse aurait été une erreur peut-être fatale pour son Clan. Son regard douloureux se tourna vers la guerrière quand celle-ci prit la parole.

    Non, Mirage d’Espoir. Toute la vérité à été dite, et je n’ai rien a rajouter, si ce n’est que cette stupide idée de concours de chasse m’avait été dicté par le feu de l’action, et que je tiens à m’en excuser.

    La meneuse hocha la tête, au moins, elle avait la bonté de reconnaître ses torts. Mais ses paroles ne résolvaient rien. Si Étoile de Glace décidait de ne rien faire à l'encontre de Lune Rousse, elle mécontenterait tous ses guerriers. Et si elle punissait Lune Rousse, elle se contredirait elle-même, son coeur lui dictait de ne pas la punir. Étoile de Glace regarda tour à tour Mirage d'Espoir et ses guerriers. Douloureux dilemme.

    Et puis, Lune Rousse n'avait rien arrangé, il fallait l'avouer en proposant cette partie de chasse. Il fallait avouer que c'était une idée tordue et totalement irréalisable quand on connaissait la droiture de Mirage d'Espoir.

    "Puisque vous semblez d'accord sur les évènements, je n'irai pas par quatre chemins. Lune Rousse, tu me mets dans une situation délicate. Envers mon Clan, envers le tien. Ce que tu as fait est vraiment la dernière chose à tenter en ce moment. Mais, je ne suis pas ta chef, donc je ne vais pas te faire la morale comme à un apprenti. Cette idée de concours de chasse est stupide. N'as-tu aucune considération envers le Clan des Étoiles ? Enfin, je reviens sur ça plus tard. Si Mirage d'Espoir te croit quand tu dis que tu n'as pas chassé, je te crois aussi. Le fait que tu l'ais suivi alors qu'il t'aurait été facile de la battre et de partir est un bon point. De plus, tu l'as sauvé à l'Assemblée - une lueur inquiétante passa dans le regard d'Étoile de Glace - tu n'es pas mauvais. Te punir ou te tuer est une très mauvaise idée dans les temps qui courent. Les Quatre Clans doivent rester soudés devant un ennemi commun. Des expéditions hasardeuses comme la tienne sont justement ce qui pourrait tout faire basculer."

    La chatte immaculée dit une pause. Toute ses allusions au combat qui s'était déroulé à l'Assemblée restaient dures phsychologiquement. De plus, elle n'était pas sure de sa décision. Ca allait la mettre dans une position instable. Ce qu'elle aurait voulu éviter à tout prix.

    "Mais j'estime que tu ne mérites pas une punition de ma part. Tu as fait face à tes responsabilités, preuve de courage, malgré tout le reste. Cette situation ne va pas rester tout de même sans suite. En venant dans notre territoire sans raison particulière et en proposant ce marché à Mirage d'Espoir, tu as bafoué le Code du Guerrier. Cette situation reste en attente pour moi, jusqu'à la prochaine Assemblée. Mais si tu as une conscience, dis-le à ton meneur, il pourra appliquer la sanction qu'il veut. S'il applique une sanction et qu'il ne souhaite pas que cette histoire aille plus loin, je le suivrais dans cette décision. Je pense pouvoir te faire confiance, mais par mesure de sécurité, Mirage d'Espoir te raccompagnera jusqu'à la frontière de nos deux territoires. Elle pourra demander à un guerrier de l'accompagner si elle le veut."

    Fermant les yeux quelques instants, la féline blanche se demanda avec anxiété si elle avait fait le bon choix. Prendre des décisions était devenu de plus en plus difficile. Et si son Clan l'avait accepté, une mauvaise décision, pour bénigne qu'elle puisse être, en ce moment, pouvait tout faire basculer.

    [C'est nuuuuuuuuul. 'Fin bon, j'ai fait ce que j'ai pu, dites si vous voulez que je change quelque chose dans la décision, j'avoue que j'y ai pas vraiment réfléchi, lalors j'ai mis le premier truc qui me venait à l'esprit T_T]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar


MessageSujet: Re: Comment ne pas se brûler quand on joue avec le feu... (pv Mirage d'Espoir)   6/5/2009, 15:36

    | [ D'abord, je suis désolée de ce retard énorme. Ensuite, la décision me convient. Enfin, voici mon post pourri. xD ]

    | Mirage d'Espoir se demanda fugitivement pourquoi Étoile de Glace affichait un sourire triste. Lassitude ? Doute ? Énervement camouflé ? Il y avait pas mal de choses qui pouvaient causer cette réaction, dans son discours : que la lieutenante en personne ait fait fi des conseils avisés du guérisseur, ou bien le simple fait qu'une guerrière ennemie ait osé pénétrer dans les terres du Clan du Vent, ou encore cette histoire ridicule de concours de chasse. La guerrière au pelage sombre ria intérieurement : quelque part, c'était aussi son jugement, mais les charges étaient bien moins lourdes pour elle que pour la pauvre Lune Rousse...

    | Celle-ci prit alors la parole, confirmant les dires de la lieutenante et s'excusant de ses agissements incongrus. Mirage d'Espoir sourit. Si elle-même avait été à la place d'Étoile de Glace, elle aurait décidé de ne pas la punir, du moins pas trop sévèrement. Cela s'annonçait bien. Cependant, ce fut avec une certaine appréhension que Mirage d'Espoir attendit la sentence du chef. La chatte noire le savait, la meneuse n'était pas en très grande forme depuis la mort du brave Tornade de Glace. Elle espérait que son jugement n'en serait pas altéré... Oh, ce n'est pas très grave, pensa-t-elle. Au pire, j'interviens et je la convaincs de...

    | Le fil de ses pensées fut coupé par la voix d'Étoile de Glace. La reine blanche tenait à peu près le même discours que sa lieutenante, aux hauts plateaux. Cette similitude l'amusa avant qu'elle ne concentre à nouveau toute son attention sur ce que disait le chef. Mirage d'Espoir, lors de la pause que fit sa supérieure au milieu de sa tirade, acquiesça afin de marquer son approbation. Elle n'avait rien à ajouter. Étoile de Glace reprit et annonça tout de suite que Lune Rousse ne méritait aucune punition de sa part. Elle précisa que si l'éphémère prisonnière du Clan du Vent avait une conscience, elle demanderait à son chef de la punir. Enfin, elle conclut que, par sécurité, la lieutenante allait raccompagner Lune Rousse à la frontière et qu'elle pouvait, si elle le souhaitait, prendre un guerrier pour escorte.

    | Mirage d'Espoir acquiesça de nouveau et annonça d'un miaulement amusé :

      « Je n'ai pas besoin d'escorte, Étoile de Glace. Tout ira bien. Je fais confiance à Lune Rousse. Et puis, de toute façon, elle serait bien stupide de m'attaquer alors que je la ramène sur ses terres. » Elle se leva en grimaçant sous la douleur de ses blessures. « Bon, Lune Rousse, on repart. Au revoir », ajouta-t-elle à l'intention de la meneuse.

    | Mirage d'Espoir ressortit de l'antre et grimpa sur le Promontoire en tentant de ne pas prêter attention à la douleur qui lui rongeait les flancs et l'épaule. Elle n'eut pas besoin de convoquer les félins du Vent : tous étaient déjà là.

      « Notre chef a décidé de laisser repartir l'intruse et de laisser à son chef le soin de la punir », clama-t-elle, ignorant les miaulements de protestation qui s'élevaient déjà dans la clairière. « Je me charge de la raccompagner. Retournez à vos occupations habituelles. »

    | Cela fait, elle redescendit et sortit du camp sans un mot, Lune Rousse à sa suite.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar


MessageSujet: Re: Comment ne pas se brûler quand on joue avec le feu... (pv Mirage d'Espoir)   8/5/2009, 15:19

désolée pour cete réponse pourrie, c'est quasiment que du copié collé d'Etoilede Glace, je suis pas fière




J’ai le regard vide, un tremblement irrépressible me tord la gueule. Mon sort reste suspendu à la décision d’Etoile de Glace. Je ne sais que penser. Va-t-elle me condamner à mort ? C’est la solution la plus probable… Lorsqu’elle prend la parole de nouveau, elle se redresse, me fixant droit dans les yeux. D’une voix assez claire, elle commence son laïus :

Puis que vous êtes d’accord sur les évènements, je n’irais pas par quatre chemins. Lune Rousse, tu me mets dans une situation délicate. Envers mon Clan, envers le tiens. Ce que tu as fait est vraiment la dernière chose à tenter en ce moment.

Jusque là, elle me condamne. Mais que pouvait-elle faire d’autre ? Elle me culpabilise, histoire que je me rende bien compte de ma monumentale erreur. Toute ouïe, je continue de la fixer, la mine je l’espère impassible.

Mais je ne suis pas ta chef, doc je ne vais pas te faire la morale comme à un apprenti. Cette idée de concours de chasse est stupide. N’as-tu aucune considération envers le Clan des Etoiles ?

Passage désagréable, mais obligé… Je m’en rends bien compte.

Si Mirage d’Espoir te croit quand tu dis que tu n’as pas chassé, je te crois aussi. Le fait que tu l’ais suivi alors qu’il aurait été facile pour toi de la battre et de partie est un bon point. De plus, tu l’as sauvée à l’Assemblée…

A cet instant-là, je vis bien que son comportement avait changé. Elle devait se remémorer la terrible bataille qui avait eu lieu, et tous les morts et les évènements que cela avait impliqué… Elle même avait due être bouleverser : elle était passée du rang de guerrière à celui de chef en une nuit !

Tu n’es pas mauvaise. Te punir ou te tuer est une très mauvaise idée dans les temps qui courent. Les Quatre Clans doivent restés soudés devant un ennemi commun. Des expéditions hasardeuses comme la tienne sont justement se qui pourrait tout faire basculer.

La reine blanche marqua un temps d’arrêt. J’étais soulagée : elle n’avait finalement pas décidé de me tuer… Néanmoins, la leçon de morale était bien au rendez-vous. Je voyais bien qu’Etoile de Glace essayait de me sensibiliser lorsqu’elle avait évoqué le Clan du Chaos et la menace qu’il représentait pour les quatre tribus. Cependant, la meneuse au pelage immaculé n’avait pas clairement ennoncé sa sentence, et je redoutais ce moment… Je ne fus pas déçue lorsqu’elle continua :

J’estime que tu ne mérites pas de punition de ma part. Tu as fait face à tes responsabilités, preuve de courage, malgré tout le reste. Cette situation ne va pas rester tout de même sans suite.

Ce que je redoutais était sur le pont de se produire, et il allait falloir que j’y fasse front courageusement.

En venant dans notre territoire sans raison particulière et en proposant ce marché à Mirage d’Espoir, tu as bafoué le Code du Guerrier. Cette situation reste en attente pour moi jusqu’à la prochaine Assemblée. Mais si tu as une conscience, dis le à ton meneur, il pourra appliquer la sentence qu’il veut.

C’était sûrement la solution la plus sage pour moi. Bien entendu, j’allais rapporter à Etoile de Cristal mon manquement au Code du Guerrier, et il décidera de mon sort à ce moment-là. La chef du Clan du Vent ajouta que Mirage d’Espoir me raccompagnerais jusqu’à la frontière de nos deux territoires, avec un autre chasseur, si elle le voulait. Cette dernière déclina la demande poliment, tout en m’enjoignant à la suivre. D’un signe de la tête, je saluai Etoile de Glace. Mon salut avait un double sens : celui, on ne peut plus normal, d’un guerrier à u chef ennemi, et l’autre, un remerciement pour la clémence dont elle avait fait preuve… qui n’était pas du goût de tout le monde puisque je me fis amèrement insulter à notre sortis du camp…

Le cœur plus léger, ou plutôt moins lourd, je suivis la lieutenante du Clan du Vent jusqu’à la frontière de nos deux territoires, me retournant une dernière fois :

Mirage d’Espoir, sache que je vais faire appliquer la demande de ta meneuse et tout rapporter à Etoile de Cristal.

Je n’en dis pas plus et fit volte-face, m’enfonçant dans la végétation de conifères qui environnait le camp de l’Ombre.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Comment ne pas se brûler quand on joue avec le feu... (pv Mirage d'Espoir)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Comment ne pas se brûler quand on joue avec le feu... (pv Mirage d'Espoir)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Comment survivre a une crise cardiaque ,quand on est seul.
» guide - s'installer en Italie, où, quand, comment
» comment savoir quand une pierre est saturée??
» comment leur expliquez-vous qu'il ne faut pas taper?
» Caprices

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Guerre des Clans :: Corbeille des RPs-