Après le drame de l'Assemblée sanglante, la vie reprend son cours...normalement ?
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Une Assemblée a lieu en ce moment même, ouverte à tous. Venez nombreux pour participer ! Cependant, n'oubliez pas, les postes sont limités à 40 lignes pour ce topic.
Vous pouvez maintenant participer à de petites quêtes regroupées ici . Venez changer vos Rps !
Vous pouvez aller poster sur ce sujet pour y mettre vos suggestions ou idées pour faire remonter le forum, et tout ce qui vous passe par la tête. Ensemble, faisons bouger les choses !
Nous avons une nouvelle Staffienne, Ombre d'Argent ! Elle est de retour dans le Staff en tant que Modette, alors c'est super !

Partagez | .
 

 Echo de Sagesse.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité

avatar


MessageSujet: Echo de Sagesse.   16/5/2009, 19:17

  • Deuxième compte de Nuage d'Automne - Flowiiie =)
    J'ai mis du temps à me décider de me faire un nouveau personnage. Mais j'avais le nom d'Echo de Sagesse dans la tête et j'ai pensé qu'il serait bien dans le RP ...

    Nom : Echo de Sagesse.
    Sexe : Mâle.

    Caractère :

    Sagesse n'est pas du genre à se laisser marcher sur les pattes. Il est vieux, sage et patient avec les plus jeunes. C'est comme si il se sentait responsable de tout, veillant à être explicite et attentif à tout malgré sa vieillesse. Car, oui, disons - le clairement, Echo de Sagesse est vieux. Il a eu le temps de vivre trois vies. Chatons, apprentis, guerriers, vétérans ... Il tente de leur apprendre l'art de la Sagesse, de la Patience et de la Douceur. Chose qui s'avère rarement impossible, car tous le prennent au sérieux. C'est un vieux félin respecté de tous. Trop vieux pour chasser, il préfère traîner dans le Camp ou se promener dans les alentours du Clan. Il aime la Solitude. Car bientôt, dans peu de lunes, il s'éteindra, aussi doucement que la flamme d'une bougie, aussi sûrement que le soleil qui se lève quand le soir tombe, aussi fidèlement que les étoiles qui s'estompent lors du petit matin. Et il sera en paix. Heureux. Rejoindre le Clan des Etoiles ne l'effraie pas. Il sait bien que, lors du jugement à venir, il dira d'une voix douce tout ce qu'il a fait dans sa vie. Paix. Respect. La Mort ne lui fait pas peur.

    Description :

    Commençons par son pelage. D'un beau gris rayé de brun, son poil a vieilli et il a maintenant sa fourrure presque blanche. Elle reste tout de même belle, lustrée, impeccable, bien fournie. On voit à un seul regard qu'il est vieux. Il a de longs poils, d'un angora pur. Ses origines de chat sauvage ont fait le tout. Même si ses poils exceptionnellement longs sont mystérieux. Car ses parents, eux, avaient le poil court. Si on pouvait donner une race à ce chat, ce serait un chat Norvégien, avec ses atouts. Ses moustaches fines et lustrées complètent le tout avec grâce.
    Ses prunelles bleues sont magnifiques. D'ordinaire, seuls les chatons et de rares félins ont les yeux bleus. Mais pour lui, cette teinte est naturelle et complète son beau visage. Ses yeux sont brillants, reflétant détermination et patience à la fois. Une compassion étrange s'ajoute à ses iris d'un bleu mer. Il a l'air de penser à ses jours meilleurs.
    Le problème, dans tout ça, c'est sa vieillesse. Elle ne lui permet pas de réaliser tout ce qu'il voudrait faire. Quand il est dans le Camp, il reste immobile, silencieux et discret. Et quand il se promène, il a une allure lente et douloureuse. Jadis, ses pattes le portaient plus vite que le mistral du nord. Le voilà réduit à la lenteur et à l'épuisement.

    Age : 25 ans, ce qui nous donne 300 lunes =D
    Défauts : Lent - Indécis.
    Qualités : Patient - Sage [ Dans les deux sens du terme x) ]
    Clan : Clan de l'Ombre.
    Codes : [Okay by SoobRem]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar


MessageSujet: Re: Echo de Sagesse.   16/5/2009, 19:18



  • « Il est parfait ... Nous l'appellerons Petit Echo ! »

    Ce fut la première voix que j'entendis dans ma Vie. Celle de ma maman. Ma génitrice, celle qui allait bientôt être le centre de mon monde. Puis ...

    « Tu as raison. Il est tellement mignon ... »

    La voix de mon papa. Le grand guerrier, celui qui était reconnu de tous dans le Clan.

    Je me rappelle bien de mes premiers jours. La plupart du temps, je dormais, ou je tétais ma mère, Doux Mistral. Mon père, Plume Ardente, venait tous les jours me voir, vantant mon pelage, mes manières, tout. Mais aussi, j'allais explorer le monde en rampant. Enfin, je veux dire, les recoins de la pouponnière. Les ronces gardaient la chaleur, la vie. L'amour que je portais pour mes parents déferlait dans mes veines, coulait dans mon sang. Je le sentais plus que tout. J'étais fils unique, Doux Mistral et Plume Ardente ne voulant qu'un enfant. Quand je fis mes premiers pas devant mes parents réjouis, ils me félicitèrent chaudement. Pour eux, j'étais leur enfant, leur amour. Je le sentais bien. J'étais heureux. La Vie me souriait. Quand j'eus grandi, Doux Mistral me présenta aux autres chatons et nous devinrent tous rapidement amis. Puis, un événement se produisit. Un chaton noir vivait là, avec une mère galeuse, irritable et dotée en plus d'un caractère ombrageux. Et elle avait malheureusement donné les mêmes défauts dans le petit chaton. Ce dernier, ayant hérité de tous les trais de sa génitrice, commença à donner de méchants coups de pattes aux autres petits. Même si ses griffes n'avaient pas encore poussées, il était un excellent combattant, doté d'une force spectaculaire. Nous n'osions rien dire, craignant que nos mères à nous se fassent prendre un coup de patte, voire même de griffe par la mère du méchant chaton noir. Il semait la terreur dans la pouponnière. En grandissant, il devenait un caïd, une sorte de « Meneur » parmi nous. J'étais dégoûté par sa cruauté et ses vices. Je me jurais alors de lui faire payer tout ce qu'il avait fait. Rapidement, je mis au point des stratégies avec les autres petits de la pouponnière. Petite Mésange et Petit Ruisseau devinrent mes meilleurs amis. Douce, craintive, Petite Mésange était la grâce incarnée. Plus nerveux et déterminé, Petit Ruisseau me suivait sans rechigner.

    Malgré les crachements et sifflements du chaton noir, qui s'appelait d'ailleurs Petit Corbeau, nous avions la Vie devant nous. C'était une sensation merveilleuse de bien - être. Un jour, Doux Mistral me demanda de la suivre. Nous étions au milieu du Camp de l'Ombre. Elle commença à m'expliquer les règles du savoir - vivre des Clans, puis leur composition. J'étais surexcité. Enfin, j'apprenais quelque chose de nouveau ! Tout content, je sautillai partout. Ma mère me suivait des yeux, amusée, en remuant les moustaches. Son pelage lustré brillait sous les rayons du soleil. Elle attendait quelque chose de moi. Mais quoi ? J'étais un chaton comme les autres, banal et sans intérêt, sauf pour mes géniteurs bien sûr. Pourtant, je sentis mon cœur vaciller quand elle me fit un sourire éclatant.


    « Ne t'inquiètes pas, maman. Tu vas voir, je vais devenir le meilleur guerrier de tous les temps ! »

    Nous éclatâmes de rire en chœur. Plume Ardente, qui rentrait d'une patrouille, vint à nous. Il semblait porteur d'une mauvaise nouvelle qui me fit dresser les oreilles vers l'avant, si vite que j'en eus mal. La voix triste, il déclara d'un ton solennel :

    « Ténèbres Noires est morte. On a retrouvé son corps déchiqueté. Aucune trace. Pas le moindre indice. »

    Horrifiés, ma mère et moi poussèrent un cri. Ténèbres Noires étaient l'acariâtre, la mère de Petit Corbeau. Il était donc orphelin, maintenant.

    J'envisageais qu'il serai plus gentil, maintenant. Il n'en fus rien. Au contraire, sa colère et ses griffes devinrent tour à tour tranchantes et énormes. Il n'étais plus porteur de mort, non, il était la mort. Un jour, je retrouvais Petit Ruisseau, une oreille déchirée et le corps agité de soubresauts. En deux ou trois mots, il m'expliqua la situation. Petit Corbeau l'avait attaqué sauvagement. Sa « proie » ne l'avait même pas senti, ni entendu. Tout s'était passé très vite. Ma haine envers l'orphelin ne fit que se renforcer.
    Un soir, Doux Mistral et Plume Ardente se mirent à l'écart des autres. Immédiatement, je pressentis l'alerte et les suivit discrètement. Je n'entendais pas très bien, mais le gros de la conversation atteignit mes oreilles.


    « Doux Mistral ... Je ne te l'ai pas dit, car Petit Echo était avec toi, mais ... On pense que Ténèbres Noires s'est tuée elle - même. C'est désolant, mais elle était folle, tu le sais. »

    Je me reculai précipitamment, le cœur battant à tout rompre. Une sourde vérité s'imposait à moi. Ténèbres Noires avaient abandonné son fils, son Clan, tout. Avec ça, elle ne rejoindrait sûrement pas le Clan des Etoiles !

    Malgré tout, je ne pouvais m'empêcher de ressentir une joie intense. Mes six lunes approchaient ... J'allais bientôt devenir un apprenti ! Mon Destin commençait ...


Dernière édition par Echo de Sagesse le 16/5/2009, 21:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar


MessageSujet: Re: Echo de Sagesse.   16/5/2009, 19:18



  • « Que tous ceux qui sont en âge de chasser s'approchent du Promontoire pour une Assemblée du Clan ! »

    La voix retentit dans l'air pur et cristallin du matin. Autour du Camp, les félins s'éveillaient, les oiseaux chantaient et les nuages voguaient à la dérive. Gracieux, un couple d'écureuils grimpaient dans un tronc d'arbre, jouant à se poursuivre, queue touffue derrière eux. Apparemment, tout le monde s'était réveillé de bonne humeur.
    Mais moi, je dormais, ma queue enroulée autour de mon corps. J'étais blotti contre ma mère. Les ronces avaient gardé la chaleur dans tous les recoins de la pouponnière. J'ignorais encore que mon Destin changeait. Tout changeait, autour de moi ! Un pelage plus souple remplaçait peu à peu ma douce fourrure de chaton. Et je n'aimais pas ça. J'avais peur. Que se passait - il ? Ce fus ma mère qui me réveilla. D'un petit coup de museau. Je levai la tête, étonné. D'habitude, je me levai plus tard. Et c'était moi seul qui décidait quand. Je me mis sur mes pattes, les yeux embrumés encore des brumes du sommeil. Doux Mistral me tourna autour, avant de me toiletter, passant sa langue râpeuse sur mes poils hérissés d'animosité. Puis, quand elle eut fini, elle me poussa hors de la sécurité de la pouponnière. Désarçonné, j'obéis pourtant pieusement à ma génitrice. Les rayons d'un soleil levant m'aveuglèrent un instant, avant que je ne distingue les contours du Camp de l'Ombre. Et ce que je vis m'emplit de crainte. Petite Mésange et Petit Ruisseau semblaient m'attendre. Mais le pire, c'était que tout le Clan m'attendait. Notre chef, le lieutenant, les guerriers, les novices ... Même Petit Corbeau était là. Immédiatement, je sus qu'il n'était pas là pour moi. C'était pour un baptême. Pour plusieurs baptêmes. La voix du meneur résonna étrangement dans l'air.


    « Te voilà enfin, Petit Echo. Tu as bien tardé. »

    Je sentis la honte s'abattre sur moi. Qu'avais - je fait ? Mais il continua.

    « Bien. Petit Ruisseau, avance - toi. Tu es le fils d'Aile Grise et de Plume Cendrée, deux de nos plus redoutables combattants. Tu seras Nuage du Ruisseau, apprenti de Brume Chatoyante. »

    Nuage du Ruisseau sembla briller de fierté quand il toucha le museau de la guerrière. Je réalisa qu'ils étaient - Aile Grise, Plume Cendrée, Brume Chatoyante et Nuage du Ruisseau - tous d'une belle teinte grise. Mon ami avait - il un lien familial avec son mentor ? Je n'eus pas le temps de me poser une autre question que Petite Mésange s'avança. A nouveau, notre chef entonna les paroles rituelles.

    « Petite Mésange, j'ai remarqué combien tu es rapide et douce, comme ta mère, Tornade de Feu. Tu seras désormais Nuage de Mésange, sous la direction de Flamme Rousse. »

    Toute contente, Nuage de Mésange sautilla jusqu'à son mentor pour lui effleurer le museau. Du coin de l'œil, je vis Petit Corbeau avancer. Alors comme ça, j'étais le dernier ? Honteux, je me rappelai que j'étais arrivé le dernier. Ma punition était juste.

    « Petit Corbeau, Ténèbres Noires est morte et tu as su surmonter ton chagrin. Tu seras Nuage du Corbeau et Feuille de Chêne sera ton mentor. Deviens un bon guerrier, fort, juste et loyal. »

    Je poussai un grondement désapprobateur. Entendre des éloges envers le novice noir me mettais hors de moi. Nuage du Corbeau n'avait même pas été chagriné après la mort de sa mère. Mais j'oubliai aussitôt ma colère quand j'entendis mon nom.

    « Petit Echo, tu es l'enfant unique de deux parents surdoués, Doux Mistral et Plume Ardente. Tu seras Nuage d'Echo, apprenti de ton père, Plume Ardente. »

    Une bouffée d'air emplit mes poumons brusquement. Apprenti de mon père ? Quel honneur !
    Après le baptême, Nuage du Ruisseau et Nuage de Mésange vinrent avec moi dans la tanière des apprentis. Nous bavardâmes agréablement, parlant de nos mentors respectifs, nos peurs, nos espoirs, notre tristesse d'être séparés de nos mères. Nuage du Corbeau nous interrompit en arrivant dans le repère. Dégoûtés, nous allâmes nous blottir dans une litière, l'ignorant superbement. Après cet incident, tout se passa très bien. Chaque soir, je revenais d'un entraînement éreintant, d'une patrouille ou d'une chasse avec mes deux compères. Doux Mistral venais souvent prendre de mes nouvelles, inquiète. Nuage du Corbeau, avec les entraînements de Feuille de Chêne - notre lieutenant de l'époque - grandissait et devenait plus fort de jour en jour. Alors, nous nous entraînions plus dur encore. Chaque coup de griffe était une promesse de vengeance. Plume Ardente appréciait mes efforts. Nuage de Mésange et Nuage du Ruisseau étaient eux aussi contents de leurs chasses et patrouilles. Mais ils l'étaient encore plus quand nous étions tous les trois.
    Puis vint ce jour terrible. Je me rappelle très bien de ça. Nous étions, mes amis et moi, en train d'écouter une Assemblée du Clan. Notre chef était soucieux des manœuvres de ce Clan du Chaos. C'était une nouvelle tribu, dangereuse et prometteuse de mort. Un cri déchira l'air. On vit rentrer en trombe Brume Chatoyante et Feuille de Chêne. Un corps pendait de leurs gueules. Bondissant, tout le Clan se réunit autour des deux guerrières. En deux mots, elles racontèrent qu'elles avaient retrouvé Plume Ardente dans un ravin, agonisant. Doux Mistral éclata en sanglots. Moi, je ne pleurai pas. Je ne comprenais même pas que mon père était mort. Chaque chat du Clan de l'Ombre vint faire ses adieux au noble combattant. Nuage du Corbeau n'était pas de ceux - là. A mon tour, je m'approchais, curieux. Est - ce qu'il dormait ? Je posa mon regard sur sa poitrine. De faibles battements. Il n'était pas mort. Du moins, n'était pas encore mort. Je me penchai, soucieux. Un de ses yeux s'ouvrit.


    « Nuage de Corbeau ... Il ... Il m'a... »

    Sa voix s'éteignit. Il était mort. Alors, au matin, quand je vis son corps s'éloigner parmi les anciens je compris la vérité. Et les premières larmes apparurent au coin de mes prunelles bleues. Le chef annonça une Assemblée. Sa voix était écrasée de tristesse.

    « Plume Ardente était un noble combattant. Que le Clan des Etoiles l'accueille dans ses rangs. J'ai des baptêmes à accomplir. Nuage du Ruisseau, tu seras désormais Ruisseau Tumultueux. Tu es brave et noble. Nuage de Mésange, tu deviens Plume de Mésange. Sois douce et forte. Nuage du Corbeau, tu seras Aile de Corbeau. Nuage d'Echo ... Je suis désolé pour ton père. Tu seras désormais Echo du Vent, noble guerrier du Clan de l'Ombre »

    Nous léchâmes tous l'épaule du meneur avec déférence. Je n'avais pas oublié les derniers mots de mon père. Avec mes amis, j'allais découvrir ce secret et venger Plume Ardente. Nos pattes nous soutenant fermement vers le destin du Clan des Etoiles, Aile de Corbeau et moi, Echo du Vent, nous allions nous affronter dans peu de temps.


Dernière édition par Echo de Sagesse le 17/5/2009, 12:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar


MessageSujet: Re: Echo de Sagesse.   16/5/2009, 19:19



  • « Echo du Vent. Je suis un guerrier, maintenant. Echo du Vent. Merci, Ruisseau Tumultueux et Plume de Mésange de m'avoir tant aidé. Echo du Vent. Tu paieras, Aile de Corbeau, pour toutes tes cruautés. Echo du Vent. »

    Tout a changé, désormais. Je suis un nouveau guerrier et mes amis m'accompagnent. Mais Aile de Corbeau rôde toujours, silencieux et dévastateur. Malgré ça, nous faisions les patrouilles et les chasses. Plume de Mésange, qui avait toujours été la plus raisonnable de nous trois, fut la première à recevoir un apprenti. C'était un tout petit, un certain Nuage de Brouillard. Ruisseau Tumultueux et moi n'étions pas du tout jaloux. Plume de Mésange méritait cet apprenti. Puis, ce fut le tour de Ruisseau Tumultueux. Il reçu un novice du nom de Nuage d'Aubépines. J'étais donc le seul à ne pas avoir de jeune à former. Mais je ne m'en inquiétais pas, outre mesure. Je voyais bien la complicité entre Plume de Mésange et Ruisseau Tumultueux. Ils semblaient si ... affectueux entre eux, si doux. Je me doutais bien d'une petite histoire d'amour. Alors, pendant que mes amis entraînaient leurs apprentis respectifs, je chassais pour le Clan et faisais des patrouilles. C'était bizarre de ne pas être en compagnie de mes amis d'enfance.

    Vint un jour où je surpris une conversation entre Ruisseau Tumultueux et Plume de Mésange. Non, ce n'était pas une conversation ordinaire. C'était plutôt une déclaration. D'amour, bien sûr.

    « Plume de Mésange ... Je t'aime. »

    Horrifié d'entendre une déclaration si intime, j'imaginais sans mal Aile de Corbeau racontant dans tout le Clan ce que j'avais - malheureusement - entendu de mes propres oreilles. Désireux de ne pas vexer mes amis, je ne fis rien qui puisse soupçonner un quelconque amour entre eux.

    Je me doutais bien que ça arriverait. Un matin, Aile de Corbeau se jeta sur moi, toutes griffes dehors. Je savais que je ne pourrais espérer aucune aide, nous étions en pleine forêt et le Camp était loin. Un combat acharné s'engagea. Aile de Corbeau était un bon combattant, rapide et déterminé. Mais moi, j'avais vécu la confiance, l'amitié et la douceur. J'étais bien plus fort que mon ennemi. Le combat dura longtemps. Plus d'une heure. Notre fourrure était en sang, des plaies s'étaient ouvertes. Mais j'étais le vainqueur incontestable de cette bataille. Fier, je pris le temps de lécher mes blessures et de m'assurer que tous mes organes allaient bien. Puis je me tournais vers Aile de Corbeau. Celui - là faisait peine à voir. J'éprouvais presque de la pitié pour lui. Il tenta de se relever, je l'en empêchais. Montrant les dents, sortant les griffes, je penchai dangereusement mes crocs vers sa tête. Il eut un soubresaut, avant qu'un spasme agite son corps. Je compris qu'il agonisait. Ses yeux noirs comme un ravin sans fond se fichèrent dans les miens.

    « Je ne vois ... Plus rien ... Rien que les ténèbres ... Tout a disparu. Au moins ... J'aurais tué Plume Ardente ... »

    Sa voix s'éteignit. Il était mort. Et moi, j'étais comme mort. Il avait tué mon père. Je ne vis même pas mes amis arriver, alertés par mon absence.

    Je compris qu'une part de ma jeunesse avait disparue avec Aile de Corbeau. Je n'étais plus un jeune guerrier, plein de vitalité, mais un vétéran aguerri, ayant plus que vu la mort et ses sinistres sbires.


    Mon désespoir fut à son comble quand Ruisseau Tumultueux disparu un jour, aussi soudainement que la brume qui se lève. Plume de Mésange partageait mon chagrin. Je sentais ma raison vaciller. Ainsi, je perdais tous mes proches ? Amis comme ennemis ? Je courbais l'échine, le souffle coupé de tristesse.


Dernière édition par Echo de Sagesse le 17/5/2009, 12:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar


MessageSujet: Re: Echo de Sagesse.   16/5/2009, 19:19



  • Ma foi envers le Clan des Etoiles semblait s'éteindre. Comment les louer si je perdais mes êtres chers à mes yeux ? J'étais plus que dégoûté. De plus, le Clan du Chaos devenais de jour en jour plus dangereux. Des apprentis mourraient, des guerriers mourraient, tout le monde mourrait. Et moi, je survivais. Mais pourquoi survivre si tout le monde meurt ? J'étais harassé de fatigue. Dans plusieurs lunes, je rejoindrais le rang des anciens. Plume de Mésange semblait de plus en plus fragile et délicate. Elle était bien frêle depuis la disparition de Ruisseau Tumultueux. Le pire restait à venir.

    Des disparitions s'annonçaient partout dans les tribus. Tout n'était que chaos. Les beaux jours avaient disparus. Les chatons naissaient dans la haine et dans la guerre. C'était affreux. Mais même nos aïeux n'y pouvaient rien.

    Un soir, j'entendis une sourde plainte provenir de la tanière de notre guérisseur, qui s'appelait Flèche de Bronze à l'époque. Je reconnus la voix de Plume de Mésange. Je courus vers la tanière, priant le Clan des Etoiles qu'il ne soit rien arrivé. La Toison Argentée devait être sourde, car mon amie baignait dans un rayon de lumière, en paix. En paix ? Non, car son cœur ne battait plus. J'étais désormais sûr que Ruisseau Tumultueux était mort et que Plume de Mésange avait décidé de le rejoindre. Je fermais mes paupières si fort qu'elles me firent mal. Les apprentis de mes amis étaient désormais des guerriers - Brouillard de Fumée et Buisson d'Aubépines - mais moi, j'avais besoin d'eux, de leur réconfort, de leur amitié. J'étais seul, désormais. J'étais vieux, fatigué, mes souvenirs ravagés par le temps. J'étais en plus dans la tanière des anciens, maintenant. Tout changeait au fil du temps. Nous avions un nouveau chef, Etoile de Cristal, de nouveaux guerriers, de nouvelles terres. Et le Clan du Chaos était de plus en plus puissant. J'étais désespéré. Je m'en voulais. Doux Mistral, ma mère, était morte de vieillesse et je louait son esprit au Clan des Etoiles.

    Deux jours après la mort de ma chère amie, Plume de Mésange, je partis une nuit pour arriver aux Quatre Chênes. J'avais besoin de solitude, de liberté. Toutes ces morts, ces disparitions, ce chaos. Tout était lancinant et me brûlait le cœur. Je n'étais plus tout jeune et le trajet m'avait ébranlé mes vieux os, mais j'avais eu le courage de partir voir les cieux. Reconnaître quelques étoiles, dont mes amis et mes parents étaient là. J'éprouvais de la peine.

    Puis, je repensais au petit chaton perdu et turbulent que j'avais été, cherchant des réponses à ses questions. Je jetais un coup d'œil derrière moi, vers le Camp. On s'apercevrait tôt de mon absence et ça m'apporterait sûrement des ennuis mais je m'en fichait. Alors, tandis que le soleil se levait dans le ciel et que, tout là - haut dans les cieux, dans la Toison Argentée, Plume de Mésange et Ruisseau Tumultueux se retrouvaient enfin, j'eus l'impression qu'un poids était retiré de ma poitrine. Et un sourire se dessina sur ma face.


Dernière édition par Echo de Sagesse le 17/5/2009, 13:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar


MessageSujet: Re: Echo de Sagesse.   16/5/2009, 19:20



  • Maintenant, je suis heureux. J'ai retrouvé mon premier foyer. Les chatons écoutent mes histoires du passé, les guerriers me respectent et moi, je respecte tout le Clan. Je vis dans la tanière des anciens. Mon enfance reste un lointain souvenir. Dans mes rêves, Doux Mistral et Plume Ardente, Ruisseau Tumultueux et Plume de Mésange sont à mes côtés. Je sais que je les rejoindrai bientôt. Ce n'est qu'une question de temps et de santé. Le Clan de l'Ombre s'occupe bien de moi. Les beaux jours reviennent, même si le Clan du Chaos a encore augmenté en puissante et en cruauté. Les noms des chef de Clan ont eux aussi changés avec le temps. Etoile de Brume pour le Clan du Vent, Etoile du Brigand pour celui de la Rivière, Source d'Emeraude pour le Clan du Chaos, Etoile de Fantaisie pour le Clan du Tonnerre et Etoile du Cristal à la tête du Clan de l'Ombre.

    Tout est différent et je suis heureux. Petit Echo est tellement lointain, à présent ! Echo du Vent aussi, d'ailleurs. On m'a attribué le nom d'Echo de Sagesse quand j'ai rejoint le rang des anciens. Ça a été une belle cérémonie. Je ne reconnais plus trop les visages que j'ai connus auparavant, mais ça, ça n'a aucun rapport avec ma vue basse. Les guerriers avec qui je me suis entraîné sont morts paisiblement, en paix. Les apprentis sont devenus de fabuleux chasseurs, prompts et efficaces. Je sens que je m'habitue. Un jour, moi aussi, je partirai en paix vers la Toison Argentée et me jugement du Clan des Etoiles.


    « Souvent, je retourne par la pensée vers nos forêts d'enfance, où je retrouve mes amis, Plume de Mésange et Ruisseau Tumultueux. Et rien, rien ne nous séparera jamais. Jamais plus. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar


MessageSujet: Re: Echo de Sagesse.   17/5/2009, 13:40

  • Voilà ! C'est juste pour dire que j'ai fini. Mon plus long chapitre a été « Lune » je crois =D
    J'ai un peu décroché à « Chaos » et à « Harmonie » mais je pense que c'est suffisant x)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar


MessageSujet: Re: Echo de Sagesse.   17/5/2009, 13:55

REUHH Bien'wnu
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar


MessageSujet: Re: Echo de Sagesse.   17/5/2009, 14:05

    Re-bienvenue !

    Très belle histoire, je n'ai lu qu'en diagonale, mais j'ai apprécié. Tu es validée bien sur, je laisse ouvert pour qu'on te souhaite à nouveau la bienvenue Wink
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar


MessageSujet: Re: Echo de Sagesse.   17/5/2009, 15:48

  • Merci =D
    T'as vu, Feather ? J'ai pensé à toi en mettant un texte en incrustation dans la signature d'Echo de Sagesse/VLAN/
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar


MessageSujet: Re: Echo de Sagesse.   17/5/2009, 16:16

Et ben, ça s'est d'l'histoire ! *_*

Je n'ai que eu le temps de lire en gros, mais ce que j'ai vu est superbe ! =)

Re-Bienvenue ! :D
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar


MessageSujet: Re: Echo de Sagesse.   17/5/2009, 16:18

  • J'ai mis dans les trente minutes pour chaque histoire, Miel Astral =D
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar


MessageSujet: Re: Echo de Sagesse.   19/5/2009, 19:23

    Bien sur, tu es validée, aucun problème Wink
    Je déplace et locke.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Echo de Sagesse.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Echo de Sagesse.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Les 3 portes de la sagesse.
» 3 echo
» La sagesse de KUNG FU #1 - "Faire un avec la terre"
» La sagesse profonde
» Le témoignage d'une femme de 108 ans... La voix de la sagesse... Une grande leçon de vie...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Guerre des Clans :: Fiches de Personnages :: Présentation :: Vieilles fiches validées-