Après le drame de l'Assemblée sanglante, la vie reprend son cours...normalement ?
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Une Assemblée a lieu en ce moment même, ouverte à tous. Venez nombreux pour participer ! Cependant, n'oubliez pas, les postes sont limités à 40 lignes pour ce topic.
Vous pouvez maintenant participer à de petites quêtes regroupées ici . Venez changer vos Rps !
Vous pouvez aller poster sur ce sujet pour y mettre vos suggestions ou idées pour faire remonter le forum, et tout ce qui vous passe par la tête. Ensemble, faisons bouger les choses !
Nous avons une nouvelle Staffienne, Ombre d'Argent ! Elle est de retour dans le Staff en tant que Modette, alors c'est super !

Partagez | .
 

 Brume Illusoire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité

avatar


MessageSujet: Brume Illusoire   13/6/2009, 16:05

    ♣. N.OM : Il est le manteau de brume qui vous fait tout oublier. L'illusion après laquelle vous courez sans jamais pouvoir la saisir de vos mains. Ou alors, si vous l'attrapez, elle coulera irrémédiablement entre vos doigts. Il est insaisissable. Il est Brume Illusoire.
    ♣. S.EXE : Mâle.
    ♣. C.LAN : du Chaos.
    ♣. Â.GE : 30 lunes.

    ♣. D.ESCRIPTION P.HYSIQUE : Fermez les yeux... Fermez les yeux, et imaginez le chat de vos rêves... Vous y êtes ? Alors, allons-y...

    Imaginez tout d'abord un corps. Un corps svelte et harmonieux, efféminé. Des lignes délicates et gracieuses, des courbes épurées. C'est un corps souple, qui permet à son possesseur de se glisser dans les moindres recoins de Gaïa et d'explorer de ses yeux d'enfant grandi trop vite des territoires hors de la portée du commun des félins ; c'est un corps agile, lui assurant une vélocité féroce qui, d'après certaines langues, ferait des envieux jusque chez le Clan du Vent dont les membres sont pourtant réputés très rapides. Ses pattes, fines et purement aérodynamiques, ne sont pas que des instruments de course. Elles masquent à l'air du monde des griffes couleur ivoire, luisant de reflets jaune pâle sous les feux de l'astre du jour. Brume Illusoire peut ainsi escalader sans difficulté arbres et falaises : aussi lisse soit leur surface, ses griffes acérées à souhait trouveront toujours raison. Sa légèreté n'est pas non plus pour rien à ses exploits de grimpeur, lui permettant de se jucher sur les branches les plus fines. Sous la peau de ce corps de chasseur roulent des muscles fins mais puissants, qui lui prodiguent cette si grande force. La force de résister. La force de se défendre. La force de combattre. La force de vivre. Cette force lui a permis de survivre dans ce monde peuplé de brutes, de créatures bien moins élégantes que lui. Des créatures qui se sont parfois attaquées à lui en ne se fiant qu'à la première impression qu'il donne, celle d'un vieil apprenti encore chétif et innocent. Ces créatures, il a tuées. Toutes. Impitoyablement. Les unes après les autres. La loi du plus fort.

    Imaginez ensuite un pelage. Un pelage mirifique, couleur de la première neige pure et blanche de l'hiver, dont les filins dansent et voltigent au gré du vent. Lorsque la nuit tombe et que la lune lui sourit, elle le teinte de reflets argentés, voire bleus, qui lui donnent l'apparence d'un guerrier du Clan des Étoiles. Divin. Qui croirait que le sang vermeil a maintes fois taché cette perfection de la nature ? Ras, sans la moindre imperfection, son poil masque le relief imperceptible de vieilles blessures dont rares connaissent l'existence – et lorsque c'est le cas, aucun ne connait leur origine à toutes. Le guerrier blanc en prend bien soin, sans être maniaque ou même narcissique. Vous pourriez croire que son pelage le gêne à la chasse, mais il n'en est rien : à la plus grande surprise de certains, il se fond parfaitement dans l'ombre et, de toute façon, ses talents lui suffisent bien pour rapporter des prises en abondance sur la pile de gibier. Il est également doux et soyeux. Sa seule vue vous donne envie d'y plonger votre museau, de fermer les yeux, d'inspirer son parfum de rosée et de pin, et de vous laisser bercer par la respiration paisible de ses flancs. C'est un toucher fantastique. Du vent liquide. De la lumière solide. De la brume.

    Puis, imaginez un visage. C'est un visage si doux, presque androgyne. On croirait voir là une femelle. Ses traits sont fins et délicats, comme si ses dernières courbes de chaton ne s'étaient pas encore effacées. Les poils immaculés avoisinant son petit museau droit se disséminent jusqu'à laisser à nu sa peau rosée. Les oreilles sont fines et pointues, à l'affût du moindre bruit ; ses moustaches translucides, longues et fines ; et sa gueule, une fois ouverte, dévoile un palais couleur de sang hérissé de crocs semblables à de l'ivoire. C'est une frimousse rêveuse, candide, que voilà ; comme si, à force de contempler l'astre de la nuit, la blanche poussière de la lune s'était déposée sur son minois. Mais son minois aura beau être le plus mignon du monde, il n'en est pas pour autant le plus expressif. Tout comme l'astre qui lui sourit là-haut lorsque la nuit tombe, il est d'une pâle froideur qui fait frémir les chatons. D'une telle beauté, si sculpturale, un visage qui reste gravé à tout jamais dans les esprits ; et pourtant, vous ressentez un tel vide d'émotion et de vie en le voyant.

    Avant d'achever cette description, imaginez donc un regard. Ce regard est impossible à décrire parfaitement à celui qui ne l'a jamais croisé. Deux iris d'un ambré perçant, caramel ou or fondu selon les jeux de lumière, fendue chacune en deux par une pupille fine jusqu'à l'extrême de jour ou en une généreuse demi-lune de nuit. Une pupille noir d'encre dans laquelle vous avez tôt fait de vous immerger, de perdre pied, de vous éloigner de la réalité et de finir par vous noyer. Pures ténèbres qui vous englobent. Si les yeux sont réputés être miroirs de l'âme, ceux de Brume Illusoire sont vides de toute émotion. Et pourtant... C'est un regard si intense. Ce n'est pas le miroir de son âme, mais celui de la vôtre. En croisant son regard, vous pouvez y lire vos rêves, vos pires craintes, vos peines, vos désillusions passées. Qu'est-ce que cette pâle description des prunelles du guerrier blanc face à ce que vous pouvez ressentir en réalité ? Toutefois, vous devrez - j'espère pour vous - vous contenter de ce seul paragraphe. En effet, il vaut mieux pour vous ne jamais rencontrer Brume Illusoire. Quelle réaction plus improbable que celle que nous, simples mortels semblables à autant de fourmis, pouvons avoir face à... nous-même ?

    Imaginez une voix. Une voix cristalline. Avez-vous déjà entendu le son clair d'un carillon de cristal ? Eh bien, sa voix est tout aussi pure. Elle peut pourtant descendre dans des tons graves impressionnants. Elle est épurée, mais également légèrement nasillarde, comme si elle se moquait toujours du monde et de son peuple. Elle reflète l'indépendance de Brume Illusoire, son insolence. Elle reflète la liberté.

    Enfin, imaginez-le. Si redoutable. Des yeux d'un ambré perçant, qui ne reflètent que la mort prochaine de son adversaire. Des griffes et des crocs d'ivoire, qui n'attendent que de déchiqueter l'ennemi. Et une aura de pure puissance, vermeille. Rouge de sang. Mais si beau. Un corps mince et longiligne, un minois délicat. Un démon au visage d'ange, que se disputent les femelles. Il est dans la nature de chacun de désirer ce qu'il n'aura très certainement jamais.

    Mais imaginez que soudainement, le guerrier blanc fait volte-face, vous tournant le dos, et s'en va en vous laissant seul dans les ténèbres. Vous vous réveillez. Tout ceci n'était qu'un rêve. Tout ceci n'était... qu'une illusion. Une brume illusoire.

    ♣. D.ESCRIPTION P.SYCHOLOGIQUE : Mais qui est donc cet ange si parfait dont je viens de vous faire la description ? Le sachant du Clan du Chaos, vous devez vous douter qu'il n'est pas si parfait que ça, somme toute. Entrons donc plus en détails en vous exposant là la description de sa psychologie. Toutefois, je ne puis vous garantir que celle-ci soit entièrement complète, étant donné qu'un caractère n'est pas immuable, et qu'il se forge avec le temps au fil des rencontres que le matou en question - ici Brume Illusoire - fait.

    Mais, en premier lieu, qu'est-il aux yeux des autres ? Rien ne vaut comme introduction à cette catégorie un paragraphe sur ce que vous pouvez penser de lui au premier regard. Du fait de sa petite taille et de sa finesse, vous pourriez le croire simple apprenti, ou jeune guerrier. Il n'en est rien : c'est le lieutenant du Clan du Chaos, et il n'est pas accédé à ce rang pour rien. Il est plutôt arrogant, à se donner des airs en public. Taciturne, il ne parle pratiquement à personne ; et si c'est le cas, c'est souvent pour assener une réplique bien placée. Il est inutile de nier que cela lui donne une classe légendaire, notamment auprès des jeunes femelles, mais qui a le don d'énerver la plupart des félins. De plus, comme pour renforcer l'aversion que vous pouvez avoir à son égard, il n'hésite pas à mentir pour servir ses intérêts. Les mauvaises langues, comme autant de serpents sournois et vicieux, sifflent que personne n'est certain qu'il soit entièrement fidèle au Clan du Chaos. Qu'on ne peut faire confiance à un ancien membre des quatre Clans originels qui, qui plus est, garde son passé dans le voile brumeux du mystère. Pour cette dernière phrase, vous ne pouvez quand même pas y accorder crédit : ce sont pour la plupart des hypocrites qui soufflent cela, étant donné que beaucoup de guerriers du Clan du Chaos sont d'anciens chats errants. Toutefois, ce n'est que la description de sa personne aux yeux d'autrui, seulement. Et autrui ne peut être complètement objectif.

    Tout d'abord, sachez qu'il s'adapte au caractère de son interlocuteur. Un chewing-gum, si l'on ose usiter du dialecte barbare des Bipèdes. Il lui suffit d'un regard pour analyser en profondeur son esprit et ses manies. Puis, après l'analyse, la mise en pratique comme vous le diriez. Face à un félin qu'il saura sans conteste plus puissant que lui par exemple, il se fera soumis et respectueux, voire lèche-bottes ; alors que s'il a affaire à un simple apprenti, il ne manifestera que de l'indifférence, ou même du dédain.

    Il y a toutefois chez lui des habitudes qui ne changent pas. Il faut savoir qu'il s'agit-là d'un matou très économe dans l'âme. Ne suis-je pas assez explicite ? Si vous préférez, il n'est pas bavard, plutôt calme et silencieux. Il déteste l'inutile. D'après lui, ce sont les paroles inutiles qui engendrent des conflits, inutiles bien tendu également. Et tout conflit inutile est une perte de temps. Or, il ne vit - du moins, c'est ce qu'il laisse paraître - que pour servir les desseins de sa meneuse, qui elle-même souhaite conquérir la forêt au plus vite. Pas besoin de perdre son temps, eau précieuse qui coule à une vitesse folle entre les filets de l'existence, en vaines futilités.

    Puis il y a les félins qui veulent lui faire perdre son sang-froid. Au premier égard, il garde le même masque sculptural qui le caractérise tant. Mais si on le cherche vraiment en profondeur, alors on le trouve. Gare à l'imprudent ! car, lorsqu'il le souhaite, Brume Illusoire peut vraiment, vraiment, avoir une langue de vipère. Comme vous avez pu le lire plus haut, il lui en faut peu pour connaître les rêves et les faiblesses de son interlocuteur. Il mesure alors avec finesse ses coups, frappant toujours là où cela fait mal. Franc, direct, il se fiche d'avoir du tact ou d'en manquer ; et la plupart du temps, il en manque. Quoi de plus déconcertant, surtout lorsque l'on doit déjà faire face à son regard d'un ambré perçant ? Je vous en renvoie donc à la description de ses yeux. Mais passons. Vous en aurez bien le temps plus tard.

    Quelque part au fond de lui, Brume Illusoire déteste les surprises, sauf si c'est lui qui les occasionne lors de stratégies dites militaires. Pour lui, toute action doit être planifiée à la perfection. Dans sa description physique, je vous disais qu'il est loin d'être un maniaque quant à la propreté de son pelage. Pourtant, on pourrait dire cela lorsqu'il s'agit d'un projet. Toute erreur peut être fatale. Et étant le lieutenant du Clan du Chaos, il se doit d'organiser nombre de patrouilles et de faire régner l'ordre parmi les guerriers si la meneuse n'est elle-même pas apte à cette tâche. Une faute a tendance à l'irriter, même s'il reste toujours le même à vos yeux : toutefois, cela peut considérablement bouleverser son degré de patience, d'indulgence, de tolérance, et de bien d'autres mots encore... Gardez alors à distance de sa personne les chatons bruyants et insouciants, et malheureusement très maladroits.

    Il est manipulateur. Et chez les félins comme lui - rares, heureusement -, qui fit manipulateur dit séducteur. Un peu de vrai se cache dans les ragots que vous pouvez colporter à son sujet. En plus de servir les desseins de la reine sanguinaire, il sert également les siens. Il n'hésite pas à tromper maints félins, qui sont pour la plupart des félines. En effet, les femelles se laissent plus attirées par lui que les mâles - même si c'est l'évidence même, les homosexuels étant rares parmi les chats qui obéissent à leur instinct, contrairement aux Bipèdes. Il ne ressent aucune pitié à faire couler des larmes, perles de pureté coulant en nombre sur le pelage de ses conquêtes répudiées aussitôt après l'acte, ou lorsqu'il n'en a plus besoin. Comme s'il n'avait pas de cœur. La brume, aussi douce soit-elle, n'est pas dotée d'âme. Mais parfois, on peut se demander si... Est-ce vraiment possible ? Est-ce par goût du sang, des larmes et des cris qu'il fait souffrir tant de personnes ?
    ♣. T.ICS & M.ANIES : Les expressions de Brume Illusoire sont... indéchiffrables. Si tant de personnes ont tenté d'éplucher les méandres de son esprit, aucune n'y est arrivée. Le voile qui l'entoure telle une chape de ténèbres et de sang est impénétrable.

    ♣. H.ISTOIRE :
      - Source d'Émeraude !
    Une voix qui l'appelait au loin. C'était un cri plein de respect pour sa personne, mais aussi un cri rendu suraigu par un quelconque événement grave. Ses narines rosées se dilatèrent : le nouveau venu puait la peur. Elle grommela : ses guerriers étaient censés être des sanguinaires, pas des trouillards. La meneuse du Clan du Chaos, un lapin entre ses pattes aux griffes sorties, dressa ses oreilles fines et pointues avant de porter son attention sur le matou qui cavalait dans sa direction. Lorsqu'il arriva à sa hauteur, les yeux exorbités par sa trop folle course et la langue pendante, ses babines rendues vermeilles par le sang de son repas se tordirent en un rictus menaçant, dévoilant une rangée de dents étincelantes tachées par le vin du corps inerte de sa proie. Le félin frémit d'horreur en la voyant ainsi. Elle était... effrayante. Tout simplement.

      - Quoi, imbécile ? grogna-t-elle à son adresse d'une voix bourrue, ce qui le fit sursauter. Tu sais très bien que je déteste que l'on me dérange pendant que je mange !
      - Désolé, Source d'Émeraude, piailla le messager en se plaquant aussitôt au sol, les oreilles couchées en arrière. Excuse-moi...
      - Au lieu de te fondre en excuses inutiles, dis-moi plutôt ce qui se passe ! Et tu as intérêt à ce que ce soit assez important pour interrompre mon repas, le menaça-t-elle en montrant ces crocs de plus belle.
      - Un... Un intrus... dans le camp...
      - Quoi ?! s'exclama-t-elle en se redressant aussitôt. Mais pourquoi ne me l'as-tu donc pas dit plus tôt, idiot ??
    Et sans écouter les nouvelles excuses qu'il bafouillait timidement dans ses moustaches, elle délaissa son repas pour courir jusqu'au repaire de ses semblables.
( Tu veux la suite ? Wink Clique ICI ! )


Dernière édition par Brume Illusoire le 14/6/2009, 17:03, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar


MessageSujet: Re: Brume Illusoire   14/6/2009, 10:29

Attends, *compte sur ses doigts* re-re-re hello *FUIT*.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar


MessageSujet: Re: Brume Illusoire   14/6/2009, 11:07

    Reuh Scoobrem ^^
    Ta fiche et magnifique et j'aime la façon dont tu me fait parler =D Je te nomme immédiatement Lieutenant de mon clan ;] On fait un rp ? La suite de celui-ci si tu veux, ou je te nomme lieutenant et je te parle ^^
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar


MessageSujet: Re: Brume Illusoire   14/6/2009, 12:56

    Nop', c'est pas SoobRem, c'est Cristou' qui fait son grand retour xDD
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar


MessageSujet: Re: Brume Illusoire   14/6/2009, 13:17

    Ah mince !!! J'avais crue que c'était Nuage d'Echo =_='
    Eh ben super que tu revienne =D Et tu sera quand même mon lieutenant ^^
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar


MessageSujet: Re: Brume Illusoire   14/6/2009, 16:12

    L'excitation était à son comble lorsqu'elle arriva en ces lieux, sa fourrure mariant à la perfection noir d'encre et blanc immaculé ébouriffée par son sprint. Dans l'air, aux parfums écœurants de la saison des feuilles nouvelles, se mêlaient diverses odeurs. Certains de ses guerriers étaient manifestement en colère, d'autres avaient peur – Des trouillards, pensa-t-elle, des trouillards comme celui de tout à l'heure -, et quelques-uns semblaient même curieux. En tout cas, tous les chats étaient amassés sans exception autour d'une forme qu'elle ne pouvait apercevoir. Cela l'irrita au plus haut point, surtout que personne ne la remarqua lorsqu'elle débarqua en son domaine. Jouant sans ménagement de ses puissantes et larges épaules, elle se fraya un passage parmi toutes ces boules de poils plus ou moins miteuses au corps décharné. Il ne perd rien pour attendre !!... gronda-t-elle en son for intérieur. Qui osait donc remettre en cause sa toute grande suprématie, et accaparer tous ces regards habituellement posés sur sa noble et respectueuse personne ? Soudain, elle pénétra au cœur du cercle formé par ses guerriers et se retrouva face à la source de toute cette effervescence. Il lui sembla que sa mâchoire lâcha.

    Elle s'attendait à tout, sauf à ça. La chatte bicolore avait devant elle un jeune chat qu'elle devait bien dépasser d'une tête. Un apprenti ! Tout ce remue-ménage pour... un apprenti !! Elle toisa de haut cette créature inférieure. C'était un chaton au beau pelage blanc comme neige éclatant, qui ne se gênait nullement pour le fixer de ses grands yeux caramel. Ambre contre or. Source d'Émeraude siffla, exprimant de cette façon tout le dédain qu'elle éprouvait envers cette fourmi, et finit par prendre la parole.

      - Qui es-tu, gamin ? lui demanda-t-elle d'une voix qui se voulait exagérément menaçante, afin d'effrayer cet éphèbe qui osait braver les limites du territoires des sanguinaires.
    Si le cercle autour d'eux s'agrandit considérablement, chacun ayant reculé d'un pas sous l'effet de la peur qu'il éprouvait envers la meneuse du Clan du Chaos, le félin ridiculement petit ne broncha pas et supporta son regard perçant : seules ses longues et fines moustaches translucides remuèrent légèrement.

      - Je suis, répondit-il avec calme d'une voix étonnamment grave pour un apprenti, un solitaire qui vient humblement te demander de l'intégrer à ton Clan.
    Autour des deux félins, de petits éclats de rire méprisants fusèrent, rapidement étouffés lorsque la chatte bicolore balaya l'assemblée d'un regard terrifiant. Il était à elle de ridiculiser ce chaton : en accaparant l'attention de ses guerriers, il lui avait fait affront. Encore que... Elle observa d'un œil critique l'apprenti, avant d'entrouvrir la gueule pour mieux humer l'air. Ses yeux dorés s'écarquillèrent soudain et son échine se hérissa.

      - Tu n'es pas un solitaire ! feula-t-elle. Tu portes l'odeur du Clan de l'Ombre !! Ces demeurés sont-ils stupides au point d'envoyer un novice nous espionner ?
    Les autres félins protestèrent en concert, de tout cœur avec leur chef. L'un d'entre eux s'enhardit même jusqu'à briser la ligne du cercle pour s'approcher de l'apprenti au pelage laiteux et lui cracher dessus. Ce fut la dernière bêtise qu'il put faire en ce bas monde. Vif comme l'éclair, l'intrus pivota sa frimousse vers le téméraire et le mordit sauvagement au cou. Surpris par cette attaque, le guerrier n'eut point le temps de réagir. Dans un râle d'agonie, il s'écroula au sol, et son assassin relâcha enfin sa prise, les babines ensanglantées. La nuque du défunt encore chaud de la vie qui le quittait révéla aux yeux exorbités de la foule une plaie profonde, digne de celle d'un chien. Le novice redressa son maintien et défia du regard, un à un, la masse de félins qui les entourait. Plus personne ne riait.

      - Je faisais partie du Clan de l'Ombre, mais ce temps est révolu, clama-t-il haut et fort. Maintenant je fais partie du Clan du Chaos. Ou du moins, si tu y consens... glissa-t-il en reportant son attention sur la meneuse.
    Celle-ci, amusée, remua des moustaches. Elle ne regrettait nullement la mort de ce guerrier, qui se révélait être un exécrable combattant dont les talents à la chasse n'avaient rien à envier à ce qui se passait dans son crâne vide. Toutefois, cela lui faisait tout de même perdre un membre de son Clan, denrée qui se trouvait rare ces temps-ci. Elle allait accepter cet assassin hors-pair qui se tenait en face de lui, mais elle le tiendrait à l'œil, histoire qu'il ne trucidât pas tous ses guerriers à la moindre accroche.

      - Très bien, j'accepte, lui répondit-elle, une lueur cupide luisant au fond de ses prunelles dorées. Quel est ton nom ?
      - Mon nom m'a été donné par le Clan de l'Ombre qui n'est désormais plus mien, il appartient donc au passé et m'importe peu. Appelle-moi comme tu veux.
      - Eh bien...
    Elle contempla un instant sans mot dire ce jeune chat qui comptait désormais parmi ses guerriers. Elle aimait le pouvoir qu'il venait de lui conférer : la tâche de lui choisir un nouveau nom. Toutefois, elle ne voulait pas se tromper, pas question d'adopter un plouc parmi les siens. Il suffisait d'un peu d'observation... Son pelage brumeux l'interpellait grandement, et il avait su cacher sa force sous une illusion à laquelle avait succombé le matou qu'il venait de tuer. Elle sut dès lors son nouveau patronyme.

      - Ce sera Brume Illusoire.
    (Histoire certes assez floue quant aux origines de Brume Illusoire, mais je préfère dévoiler son passé au fur et à mesure des RPs et, qui sait, peut-être dans ma Story tongue )

    ♣. D.ÉFAUTS : Taciturne ; Impitoyable.
    ♣. Q.UALITÉS : Réfléchi ; A de la réplique.

    ♣. C.ODES : x)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar


MessageSujet: Re: Brume Illusoire   14/6/2009, 16:40

Jai pas compris > Etoile de Cristal quiitte l'ombre et d'viens Brume Illusoire ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar


MessageSujet: Re: Brume Illusoire   14/6/2009, 16:53

    Nop' ! Cristou' va mourir durant l'Assemblée alors je me crée un nouveau perso' Wink
    Bon, présentation finie, alors je m'auto-VALIDE ! x)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar


MessageSujet: Re: Brume Illusoire   14/6/2009, 17:34

    Et moi je lock et je déplace =D
Revenir en haut Aller en bas
Admi
VIP à jamais dans nos coeurs ♥

avatar

Féminin
Nombre de messages : 485
Age : 24
PUF/Surnom : SoobRem & N'Eclat
Rang Cours RPG : Chef
Amour : Le seul et l'unique : Tornade de Glace
Autre(s) Compte(s) : Aucun
Avertissements :
0 / 30 / 3

Date d'inscription : 08/11/2008

Profil du/des Minous

Affinités
:

Mentor/Apprenti
: Nuage de Plume

But/Projet
:

MessageSujet: Re: Brume Illusoire   27/6/2009, 18:52

    Vu que Sourcy ne semble pas l'avoir fait, je déplace et locke.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Brume Illusoire   

Revenir en haut Aller en bas
 

Brume Illusoire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» fix+ VS brume hydratante
» recette brume d'oreiller
» Illusion de Brume ~ Est-ce une Illusion, ou mon Clan à vraiment besoin de moi ?
» showroomprivé.com: brume victoria secret
» Balade à San Sébastien et Fuenterrabia.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Guerre des Clans :: Fiches de Personnages :: Présentation :: Vieilles fiches validées-